Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Affaire Khaled Drareni en Algérie : "Jamais une autorité ne lui avait signifié que son travail de journaliste n'était pas réglementaire"

Affaire Khaled Drareni en Algérie : "Jamais une autorité ne lui avait signifié que son travail de journaliste n'était pas réglementaire"

Chargement du lecteur...

Dans un entretien dimanche 20 septembre à deux journalistes algériens, le président Abdelmadjid Tebboune a répété que Khaled Drareni est accusé pour des faits qui n'ont rien à voir avec sa profession de journaliste. Sur la relation qu'il a avec la chaîne de télévision pour laquelle il prétend être correspondant [TV5MONDE] il n'y a aucun document qui l'atteste." Le chef de l'État reprend les termes déjà utilisés par le ministre algérien de la Communication comme nous l'explique Slimane Zeghidour pour qui "depuis que Khaled travaille pour TV5MONDE, jamais une autorité ne s'était avisée à lui signifier que son travail n'était pas réglementaire." Le président Tebboune accuse par ailleurs l'ONG Reporters Sans Frontières de vouloir "déstabiliser" l'Algérie. Analyse et réactions à Alger.

Publicité