Algérie : le devoir de mémoire au coeur de la relation entre Bouteflika et la France

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
19 septembre 2021 à 11:16
par Anaïs Furtade

Le président Bouteflika n’a cessé d’exiger de la France une franche reconnaissance des méfaits causés par 132 ans de colonisation. Une guerre sanglante de 1954 à 1962 qui a fait des milliers de victimes. En 2005, une loi mémorielle met à mal les relations entre Paris et Alger. Le texte mentionne le rôle positif de la colonisation.