Algérie : législatives anticipées, mirage démocratique

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
10 juin 2021 à 09:48
par Slimane Zeghidour
Certaines candidates ont choisi de ne pas afficher leurs visages, est-ce un phénomène nouveau? "Dans les élections législatives de 2017 déjà, on avait vu cela. À l'époque, l'entité administrative avait sermonné ces femmes. Par aillleurs, tout ça relève d'un paradoxe car les femmes n'ont jamais été aussi présentes qu'aujourd'hui dans la vie sociale algérienne. Elles s'émancipent, mais dans le cadre d'une société patriarcale" explique notre éditorialiste Slimane Zeghidour.