Algérie : réactions mitigées à la reconnaissance de l'assassinat d'Ali Boumendjel par la France

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
3 March 2021 à 18:45
par Mylène Girardeau, Slimane Zeghidour
Ali Boumendjel fut arrêté par l'armée française, torturé puis assassiné le 23 mars 1957. La France a finalement reconnu sa responsabilité dans la mort de ce dirigeant nationaliste algérien. Cependant, cette annonce, préconisée par le rapport rédigé par l'historien Stora, ne satisfait pas totalement les Algériens. "Depuis quand la repentance absout le crime ?", interroge Fatma-Zohra Benbraham, l'avocate en charge du dossier. Slimane Zeghidour explique que cette question comporte deux volets, un Franco-Français et un Franco-Algérien.