Algérie : un an de protestation, les principales étapes du « Hirak »

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
8 janvier 2021 à 06:35
par Maëva Defroyenne
C'est à Kherrata que la colère s'est exprimée pour la première fois le 16 février 2019. Le président Bouteflika avait annoncé qu’il se présentait pour un 5ème mandat. Ce mouvement populaire a réussi à chasser Bouteflika mais l'armée a repris la main en organisant des élections rejetées par l'immense majorité des Algériens.