Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Au Maroc, le ras-le-bol des médecins du service public

Au Maroc, le ras-le-bol des médecins du service public

Chargement du lecteur...

Après un début de carrière en zone rurale, le Dr Alouai et le Dr Marsou exercent depuis neuf ans dans un centre de santé de la ville balnéaire de Tétouan. Plus expérimentés donc, mais toujours aussi précaires, les deux médecins dénoncent des conditions de travail "déplorables" et un salaire "dérisoire". Alors, depuis trois ans, ils multiplient les grèves et déplorent "l'inaction" du gouvernement. A bout, plus de mille médecins ont déjà démissionné.

Publicité