Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Biens mal acquis : "Il y a une ingérence de la justice française", selon l'avocat de Teodorin Obiang

Biens mal acquis : "Il y a une ingérence de la justice française", selon l'avocat de Teodorin Obiang

Chargement du lecteur...

Teodorin Obiang a été condamné en appel par la justice française à 3 ans de prison avec sursis et à 30 millions d'euros d'amende. Le vice-président de la Guinée équatoriale a été reconnu coupable d'avoir acquis frauduleusement un patrimoine considérable en France. Emmanuel Marsigny, son avocat, nous explique pourquoi il va se pourvoir en cassation.

Publicité