Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Cameroun : un guide touristique qui espère le changement pour la présidentielle

Cameroun : un guide touristique qui espère le changement pour la présidentielle

Chargement du lecteur...
(c) TV5MONDE

Nouvelle attaque au Cameroun anglophone. Un commando pro-séparatiste a attaqué la prison de Woom, et libérée plus de 110 prisonniers. Des violences qui ne laissent pas indifférent, Guy Mouafo est guide touristique dans le sud du pays.

 

Prendre une pirogue pour descendre la rivière, la meilleure façon de découvrir la région de Kribi, station balnéaire du sud du Cameroun. Guy Mouofo est guide touristique, il aime partager ses connaissances avec les voyageurs.

Le 7 octobre, il ira déposer son bulletin dans l'urne et il a des idées pour relancer le tourisme.
 

Je voudrais que la décentralisation prenne effet au Cameroun. Ce que je veux dire par décentralisation, c'est que le pouvoir devrait être transféré entre les mains du peuple. Les districts devraient contrôler ce qui se passe dans leurs communautés. Ils seront alors capables de créer des emplois, car ils sont en contact avec ce dont les gens ont besoin. Ils savent mieux ce dont les gens ont besoin. Guy Mouofo, tour operator

Décentraliser, c'est pour Guy le meilleur moyen de mettre fin aux violences.
Cela fait deux ans que les régions anglophones du Cameroun sont à feu et à sang.
Les séparatistes réclament l'indépendance. L'armée réprime ce mouvement.
Des centaines de personnes ont perdu la vie, forces de l'ordre, séparatistes mais aussi civils.

Un conflit qui a durement frappé le secteur du tourisme dans l'ensemble du pays.
En avril dernier, des touristes auraient été brièvement enlevés dans le sud-ouest par des hommes armés.

Neuf candidats se présentent et Guy ne sait pas encore lequel saura mettre en valeur son pays.

Personnellement, je suis toujours sceptique, je suis toujours sceptique quant aux différents candidats. Même en ce moment, je suis sceptique, mais j'ai aussi des choses que j'aimerais dire: nous avons un pays magnifique, très riche. Nous avons de beaux sites touristiques. Quand je roule, les gens sont toujours surpris. Ils demandent pourquoi nous ne le savons pas, pourquoi ne pas le voir à la télévision à la maison.

La présidentielle approche, les séparatistes ont promis qu'elle ne se tiendrait pas en zones anglophones. Beaucoup craignent une crise post-électorale.