CAN 2021 : face au Covid, le casse-tête des sélections africaines

Image
CAN 2021 : face au Covid, le casse-tête des sélections africaines (1)
Le président de la Confédération africaine (CAF), Patrice Motsepe lors d'une conférence de presse à Johannesbourg, en Afrique du sud, le 16 mars 2021.
(AP Photo/Themba Hadebe, File)
Mis à jour le
10 janvier 2022 à 14:09
par Nadia Bouchenni
Pour cette Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue du 9 janvier au 6 février au Cameroun, toute équipe disposant de 11 joueurs négatifs est obligée de jouer son match, même avec un joueur de champ dans les cages. Tel est la règle imposée par la Confédération africaine de Footall (CAF), sous peine de sanctionner un match raté par une défaite 2-0 sur tapis vert. De nombreuses sélections africaines sont affectées par le Covid.  

Malgré des rumeurs insistantes sur un report ou une annulation, en raison de la pandémie de Covid-19, la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations a démarré au Cameroun et se tient du 9 janvier-6 février.

(Re)lire CAN 2021 : pourquoi le football africain est-il méprisé ?

Face à la pandémie, plusieurs sélections sont touchées par des contaminations multiples au Covid-19.

La Confédération africaine de football (CAF) a précisé que toute équipe disposant de 11 joueurs négatifs serait obligée de jouer son match, même si c'est avec un joueur de champ dans les cages. Tout match raté sera sanctionné par une défaite 2-0 sur tapis vert.

(Re)lire :  CAN : les éliminatoires face à la menace du Covid-19

  • Sénégal

-Le Sénégal est privé de 11 joueurs sur sa liste de 28 pour son entrée en Coupe d'Afrique des nations (CAN) contre le Zimbabwe, après de nombreux tests positifs au Covid-19, et va jouer avec son troisième gardien, lundi (15h00) à Bafoussam.

Seny Dieng, de Queens Park Rangers, le troisième gardien, prend place dans la cage pour pallier les forfaits d’Édouard Mendy mais aussi de son premier remplaçant Alfred Gomis (Rennes), qui ne figurent pas sur la feuille de match.

Le goal de Chelsea avait été testé positif au Covid, comme l'attaquant Famara Dhiédiou (Alanyaspor) et le défenseur Kalidou Koulibaly (Naples). Le défenseur napolitain "est vacciné et asymptomatique. Il est désormais à l'isolement, en respect du protocole sanitaire", précise son club dans un communiqué. Dimanche, le Sénégal avait évoqué ces trois possibles forfaits. Il semble que la liste se soit allongée depuis.

Mais la star Sadio Mané et le capitaine Idrissa Gana Gueye sont bien présents.

Le Zimbabwe aligne 22 joueurs sur la feuille de match.

- Initialement prévu mardi 4 janvier, le départ de la sélection du Sénégal pour la Coupe d'Afrique des nations de football, a été reporté à ce mercredi 5 janvier, à cause trois cas de Covid détectés dans l'effectif.

"Il y a au moins trois cas : Saliou Ciss, (Mamadou) Loum Ndiaye et Habib Diallo, en plus d'autres cas suspects", a confié ce mercredi à l'AFP un responsable du ministère sénégalais des Sports. 

Le Sénégal, qui n'a jamais gagné la CAN, a raté le coche en finale en 2002 contre le Cameroun et en 2019 contre l'Algérie.

  • Burkina Faso

A la veille du match d'ouverture entre le Burkina et le Cameroun, une nouvelle vague de cas de COVID-19 touche des joueurs burkinabè. Quatre joueurs burkinabé, au total sont positifs, dont trois titulaires : Edmond Tapsoba, l'une des stars des Étalons, Saidou Simpore et Oula Abass Traoré. Des membres de l'encadrement dont Kamou Malo, le sélectionneur, sont aussi positifs.

La CAF, instance dirigeante du football africain, avait expliqué qu'ils utiliseraient un laboratoire indépendant pour effectuer des prélèvements PCR 48 heures avant les matches. Mais Firmin Sanou, l'entraîneur adjoint du Burkina Faso, raconte un autre versant de l'histoire : « Une équipe médicale est arrivée hier (vendredi) matin mais on a vérifié auprès de la CAF qui nous a dit qu'elle ne venait pas d'eux. On a donc refusé ces tests. La CAF devait nous l'envoyer l'après-midi mais elle est arrivée à 23 heures. Les délais de 48 heures n'ont donc pas été respectés et en plus, on nous a fait des antigéniques, pas des PCR..."

Le capitaine de l'équipe du Burkina Faso, Bertrand Traoré, parle de « scandale » et met en cause les tests Covid pratiqués. Il ne décolère pas et demande des "explications", et la Fédération burkinabé veut une contre-expertise médicale.

Des protestations vaines. La CAF a validé les tests pratiqués : 9 personnes au total sont positives.

  • Tunisie 
Le jeune footballeur international tunisien Hannibal Mejbri, l'un des principaux joueurs des Aigles de Carthage, a été testé positif au Covid-19, à quatre jours de l'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) au Cameroun.
 

"Les examens ont dévoilé que le joueur Hannibal Mejbri est atteint par le Covid", a précisé la Fédération tunisienne de football (FTF) dans un communiqué publié jeudi 6 janvier.

Selon la même source, le jeune joueur (18 ans) rejoindra l'équipe tunisienne au Cameroun dès qu'il aura terminé sa période d'isolement.

 
  • Gabon

Les stars de l'équipe gabonaise Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina sont positifs au Covid-19 après avoir réalisé un test antigénique jeudi 6 janvier. Ils attendent néanmoins le résultat d'un test RT-PCR à quatre jours du premier match des Panthères à la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN), a annoncé leur sélectionneur.

L'attaquant d'Arsenal Aubameyang et le milieu de terrain de Nice Lemina "ont effectué un test PCR de confirmation et sont actuellement à l'isolement dans leur hôtel", a déclaré par téléphone le Français Patrice Neveu, précisant que les joueurs n'avaient "aucun symptôme"

Les Panthères du Gabon doivent affronter les Comores le lundi 10 janvier pour leur match d'ouverture de la compétition phare du continent. Les footballeurs gabonais seront également opposés, dans le groupe C, au Ghana et au Maroc. 

Les coéquipiers d'Aubameyang ont été lourdement battus dimanche lors de leur stage de préparation à Dubaï par le Burkina Faso, 3 à 0. 

  • Côte d'Ivoire
Déception pour les Éléphants. L'équipe de Côte d’Ivoire de football est privée de  son premier match de préparation pour la CAN 2022, à Djeddah en Arabie Saoudite. Elle a été contrainte d'annuler à cause de cas de Covid-19 chez ses joueurs. L'annonce a été faite sur Twitter, lundi 3 janvier, par ses adversaires comoriens.

Les Comores vont donc participer à leur première Coupe d'Afrique des nations après avoir disputé un seul match amical, face au Malawi, vendredi 31 décembre(1-2). 
 
  • Gambie

La Gambie a annulé samedi 1er janvier ses deux matches de préparation à la Coupe d'Afrique des nations, celui contre l'Algérie prévu le jour-même, et celui contre la Syrie, a annoncé la Fédération gambienne de football (GFF), notamment en raison de cas de Covid-19.

"En raison de l'indisponibilité de 16 joueurs, représentant 57% des 28 convoqués, nos matches amicaux de préparation à la CAN contre l'Algérie et la Syrie (programmé le 4 janvier, ndlr) ont tous deux été annulés", a indiqué la GFF samedi 1er janvier, dans un communiqué.

Des absences "causées par le Covid, des maladies, des blessures et des restrictions de voyage", a listé le sélectionneur belge Tom Saintfiet dans un message sur Facebook.

La situation pose question à onze jours du premier match de phase finale de CAN de l'histoire de la Gambie, qualifiée pour la première fois au tournoi continental. Le pays d'Afrique de l'Ouest doit affronter le 12 janvier la Mauritanie, quatre jours plus tard le Mali, et la Tunisie le 20 janvier pour clore sa phase de groupe.

 
  • Nigeria

Le Nigeria va devoir se passer de l'attaquant de Naples Victor Osimhen, positif au Covid-19 et insuffisamment remis de fractures au visage, pour la prochaine CAN au Cameroun, a annoncé la sélection vendredi 31 décembre. 

Dans une nouvelle liste communiquée par la Fédération nigériane, on compte trois autres remplacements, dont celui d'Emmanuel Dennis, ailier de Watford, que son club ne libèrera pas car il a reçu trop tard l'invitation à la CAN, a-t-il prétexté.

 
  • Cameroun

Quatre joueurs de la sélection camerounaise ont été testés positifs au Covid-19 et ont été placés à l'isolement, dix jours avant le début de la CAN organisée au Cameroun, a annoncé jeudi 30 décembre un responsable de la Fédération.

"Pierre Kunde Malong, Jean Efala Konguep, Michaël Ngadeu Ngadjui et Christian Bassogog vont poursuivre leur quarantaine à l'écart du groupe", a déclaré Serge Guiffo, le responsable de la communication des Lions indomptables. Ils étaient en observation depuis la veille "pour forte suspicion à leur arrivée", a-t-il ajouté.
 

  • Algérie

Djamel Belmadi, le sélectionneur de l'Algérie, championne en titre, a annoncé jeudi 30 décembre que trois de ses joueurs avaient été testés positifs au Covid-19. Il s'agit de l'attaquant Youcef Belaïli et des défenseurs Mohamed Amine Tougaï et Houcine Benayada. "Ils sont en bonne santé et ne présentent aucun symptôme", a dit Belmadi lors d'une conférence de presse à Doha où la sélection algérienne tient un camp d'entraînement avant de s'envoler pour le Cameroun.

Youcef Belaïli, déjà à Doha, a  pu reprendre l'entrainement dès le vendredi 31 décembre. Les deux autres joueurs positifs se trouvent en Algérie et doivent rejoindre leurs coéquipiers dans les prochains jours.