CAN : Les éliminatoires entrent dans leur phase décisive

Image
CAN : Les éliminatoires entrent dans leur phase décisive (1)
Mis à jour le
1 décembre 2020 à 12:35
par
Les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la prochaine CAN se disputent dans les jours à venir. Disputées sur fond de Covid-19, ces 48 rencontres pourraient déjà s'avérer décisives dans l'optique de la qualification pour la phase finale, programmée début 2022 au Cameroun.
A tout seigneur tout honneur. Invaincus depuis deux ans, les Fennecs algériens champions d'Afrique, victorieux de leurs deux premières rencontres de cette phase éliminatoire, entendent bien poursuivre leur marche en avant ce mois-ci lors de leur double confrontation face au Zimbabwe. Cinq autres équipes avaient réussi le même carton plein (2 victoires et 6 points) : les deux autres « médaillées » de la CAN 2019 (Sénégal et Nigeria), le quatrième demi-finaliste (Tunisie), le Ghana, en reconquête, et Madagascar. Les Lions de la Teranga (opposés à la Guinée-Bissau), les Super Eagles (contre la Sierra Leone), les Aigles de Carthage (face à la Tanzanie) et les Black Stars (qui rencontreront le Soudan) sont bien décidés à poursuivre sur cette bonne lancée pour assurer la qualification avant les deux dernières journées. Après avoir créé la sensation à la CAN 2019 avec une place de quart-finaliste et un football de qualité, les Barea ont confirmé leur montée en puissance en disposant de l'Ethiopie et du Niger lors des deux premières journées. Un véritable test les attend face à la Côte d'Ivoire, qui avait été défaite en Ethiopie après avoir poussivement battu le Niger chez elle.

La Côte d'Ivoire attendue au tournant


Depuis, Ibrahim Kamara a cédé son poste de sélectionneur à Patrice Beaumelle. Adjoint d'Hervé Renard lors du sacre continental des Eléphants en 2015, le technicien français a pour mission de relancer les pachydermes dans cette course à la qualification. La RD Congo et l'Egypte, accrochés deux fois lors des deux premières journées, font également partie des équipes en quête de relance. A l'image de Madagascar, d'autres équipes surprises ont pris un bon départ. C'est le cas des Comores. Après l’avoir emporté au Togo (0-1), les Cœlacanthes d’Amir Abdou sont passés tout près de s’offrir l'Egypte, dans leur stade flambant neuf de Malouzini. Un superbe début de parcours qui avait confirmé l’émulation créée par l’élargissement du plateau des participants à 24 équipes : la qualification n’est plus inaccessible pour les nations jusqu’alors considérées comme les petits poucets du football continental. L’édition 2019 avait vu Madagascar, le Burundi et la Mauritanie disputer leur première phase finale. Quel pays les imitera en 2021 ? Outre les Comores, la Gambie peut y croire, elle qui avait gagné en Angola (1-3) avant de tenir en respect la RDC (0-0).

L'ombre menaçante du Covid-19


Ces 48 rencontres vont se jouer dans un contexte sanitaire tendu. Le déferlement de la deuxième vague de Covid-19 en Europe, où une bonne partie des sélectionnés évolue, accroît les incertitudes quant à la disponibilité des joueurs. Le sélectionneur de la Gambie, Tom Saintfiet, a ainsi annoncé qu'il serait privé de 11 des joueurs qu'il avait convoqués en raison de restrictions de circulation. Et il ne s'agit certainement pas d'un cas isolé. Même si l'Afrique est moins touchée que l'Europe, la CAF a tenu compte de cette situation exceptionnelle. Des aménagements ont été apportés au protocole des matchs internationaux, ainsi qu'aux règles pour la convocation des joueurs et les préparations. L’instance panafricaine a assoupli sa position sur la présence de public. Alors qu’elle avait recommandé la tenue des matchs à huis clos lors des rencontres des éliminatoires en ce mois de novembre, elle autorisera finalement la présence d’un nombre limité de spectateurs si le gouvernement de la Fédération hôte donne son feu vert. La règle (le huis clos) tolèrera donc des exceptions, sous certaines conditions.

Programme des 3eme et 4eme journées


Groupe A :
Mercredi 11 novembre : Guinée – Tchad
Vendredi 13 novembre : Mali – Namibie
Dimanche 15 novembre : Tchad – Guinée
Mardi 17 novembre : Namibie – Mali

Classement : 1. Mali, Guinée, 4 pts (+2). 3. Namibie, 3 pts (-1). 4. Tchad, 0 pt (-3).

Groupe B :

Jeudi 12 novembre : Burkina Faso – Malawi
Jeudi 12 novembre : Ouganda – Soudan du Sud
Lundi 16 novembre : Malawi – Burkina Faso
Lundi 16 novembre : Soudan du Sud – Ouganda

Classement : 1. Ouganda, Burkina Faso, 4 pts (+2). 3. Malawi, 3 pts (-1). 4. Soudan du Sud, 0 pt (-3).

Groupe C :

Jeudi 12 novembre : Ghana – Soudan
Vendredi 13 novembre : Afrique du Sud – Sao Tomé et Principe
Lundi 16 novembre : Sao Tomé et Principe – Afrique du Sud
Mardi 17 novembre : Soudan – Ghana

Classement : 1. Ghana, 6 pts (+3). 2. Soudan, 3 pts (+3), Afrique du Sud, 3 pts (-1). 4. Sao Tomé, 0 pt (-5).

Groupe D :

Jeudi 12 novembre : Gabon – Gambie
Samedi 14 novembre : RD Congo – Angola
Lundi 16 novembre : Gambie – Gabon
Mardi 17 novembre : Angola – RD Congo

Classement : 1. Gambie, 4 pts (+2), Gabon, 4 pts (+1). 3. RD Congo, 2 pts (0). 4. Angola, 0 pt (-3).

Groupe E :

Mercredi 11 novembre : Mauritanie – Burundi
Vendredi 13 novembre : Maroc – Centrafrique
Dimanche 15 novembre : Burundi – Mauritanie
Mardi 17 novembre : Centrafrique – Maroc (à Douala)

Classement : 1. Maroc, 4 pts (+3), Mauritanie, 4 pts (+2). 3. Centrafrique, 3 pts (0). 4. Burundi, 0 pt (-5).

Groupe F :

Mercredi 11 novembre : Cap-Vert – Rwanda
Jeudi 12 novembre : Cameroun – Mozambique
Lundi 16 novembre : Mozambique – Cameroun
Mardi 17 novembre : Rwanda – Cap-Vert

Classement : 1. Mozambique, 4 pts (+2), Cameroun (Q), 4 pts (+1). 3. Cap-Vert, 2 pts (0). 4. Rwanda, 0 pt (-3).
Dans cette poule, seule la nation la mieux classée, hormis le Cameroun, pays organisateur, sera qualifiée.

Groupe G :

Mercredi 11 novembre : Kenya – Comores
Samedi 14 novembre : Egypte – Togo
Dimanche 15 novembre : Comores – Kenya
Mardi 17 novembre : Togo – Egypte

Classement : 1. Comores, 4 pts (+1). 2. Kenya, Egypte, 2 pts (0). 4. Togo, 1 pt (-1).

Groupe H :

Jeudi 12 novembre : Algérie – Zimbabwe
Jeudi 12 novembre : Zambie – Botswana
Lundi 16 novembre : Zimbabwe – Algérie
Lundi 16 novembre : Botswana – Zambie

Classement : 1. Algérie, 6 pts (+6). 2. Zimbabwe, 4 pts (+1). 3. Botswana, 1 pt (-1). 4. Zambie, 0 pt (-6).

Groupe I :

Mercredi 11 novembre : Sénégal – Guinée-Bissau
Jeudi 12 novembre : Congo – Eswatini
Dimanche 15 novembre : Guinée-Bissau – Sénégal
Lundi 16 novembre : Eswatini – Congo

Classement : 1. Sénégal, 6 pts (+5). 2. Congo, 3 pts (+1), Guinée-Bissau, 3 pts (0). 4. Eswatini, 0 pt (-6).

Groupe J :

Mercredi 11 novembre : Libye – Guinée équatoriale, à Radès (Tunisie)
Vendredi 13 novembre : Tunisie – Tanzanie
Dimanche 15 novembre : Guinée équatoriale – Libye
Mardi 17 novembre : Tanzanie – Tunisie

Classement : 1. Tunisie, 6 pts (+5). 2. Tanzanie, 3 pts (0), Libye, 3 pts (-3). 4. Guinée équatoriale, 0 pt (-2).

Groupe K :

Jeudi 12 novembre : Côte d’Ivoire – Madagascar
Vendredi 13 novembre : Niger – Ethiopie
Mardi 17 novembre : Madagascar – Côte d’Ivoire
Mardi 17 novembre : Ethiopie – Niger

Classement : 1. Madagascar, 6 pts (+5). 2. Ethiopie, Côte d’Ivoire, 3 pts (0). 4. Niger, 0 pt (-5).

Groupe L :

Vendredi 13 novembre : Nigeria – Sierra Leone
Samedi 14 novembre : Bénin – Lesotho
Mardi 17 novembre : Sierra Leone – Nigeria
Mardi 17 novembre : Lesotho – Bénin

Classement : 1. Nigeria, 6 pts (+3). 2. Bénin, 3 pts (0). 3. Sierra Leone, 1 pt (-1), Lesotho, 1 pt (-2).