CAN : les éliminatoires face à la menace du Covid-19

Image
CAN : les éliminatoires face à la menace du Covid-19 (1)
Mis à jour le
1 décembre 2020 à 12:35
par
Deux journées charnières des éliminatoires de la CAN 2021 doivent se jouer le mois prochain. Dans un contexte de persistance de la pandémie de Covid-19, la Confédération africaine a prévu des aménagements afin que la situation sanitaire impacte le moins possible le déroulement de ces 48 rencontres.
A quelques semaines de la reprise des éliminatoires de la CAN, l'évolution de la situation sanitaire est toujours examinée avec attention par la Confédération africaine de football. Les 3eme et 4eme journées des éliminatoires de la CAN, parfois déjà décisives pour la qualification, doivent se jouer entre le 9 et le 17 novembre prochains, avec 48 matchs à disputer en l’espace de neuf jours. Ces doubles confrontations pourront-elles toutes se tenir à la date et à l'endroit prévu ? La question peut se poser. Le coronavirus a entraîné l'annulation de plusieurs matchs amicaux, plus tôt dans le mois. Même si tous ne se déroulaient pas sur le continent africain, il s'agit d'une sérieuse piqûre de rappel pour les instances dirigeantes. Ces derniers jours, l'apparition d'un "cluster" au Raja Casablanca avec neuf joueurs testés positifs a entraîné le report de la demi-finale retour de Ligue des Champions entre le Zamalek et l'équipe marocaine. Enfin, le déferlement de la deuxième vague de Covid-19 en Europe, où une bonne partie des sélectionnés évolue, accroît les incertitudes quant à la disponibilité des joueurs.

La CAF propose des aménagements


A circonstances exceptionnelles, dérogations particulières. Soucieuse d'anticiper de probables difficultés, la CAF a proposé différentes options pour l’organisation de ces rencontres. C’est la Fédération algérienne de football qui en a fait état sur son site officiel. Après des réunions par visioconférence avec les secrétaires généraux des associations nationales et la transmission de questionnaires, les trois options suivantes ont été proposées, au cas où les matchs ne pourraient pas se jouer comme prévu dans les deux pays concernés : jouer les deux matchs dans un des deux pays, jouer les deux matchs sur un terrain neutre et une troisième option à discuter. Des aménagements ont été apportés au protocole des matchs internationaux, aux règles pour la convocation des joueurs et les préparations. Enfin, le traitement des contentieux avec les clubs a été anticipé.

La FIFA a aussi lâché du lest


Que se passerait-il si, malgré ces aménagements, des rencontres devaient être reportées ? Cela entraînerait encore un bouleversement du calendrier. Les 5eme et 6eme journées sont supposées se dérouler en mars 2021, afin de laisser ensuite la place aux qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022. Les huit dates nécessaires occuperont les trêves internationales de juin, septembre, octobre et novembre 2021. Mais un garde-fou existe : en juin dernier, la FIFA avait pris les devants en autorisant les sélections africaines (et celles d'autres Confédérations) à disputer jusqu’à quatre matchs en juin 2021. De quoi voir (un peu) venir si la pandémie s'installait dans la durée à travers le monde.

Le calendrier prévisionnel


CAN (éliminatoires) :
3eme et 4eme journées : 9-17 novembre 2020
5eme et 6eme journées : 22-30 mars 2021

Coupe du monde 2022 (éliminatoires) :
1ere et 2eme journées : 31 mai-15 juin 2021
3eme et 4eme journées : 30 août-7 septembre 2021
5eme et 6eme journées : 4-12 octobre 2021
Barrages : 8-16 novembre 2021.