Centrafrique : en 2013, l'enfer pour les enfants-soldats [LeMémo]

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
12 janvier 2021 à 12:35
par Ilhame Taoufiqi Clément Alline
Sept ans après les violences intercommunautaires de 2013, entre les chrétiens anti-balaka et les musulmans de l'ex-rébellion Séléka, les groupes armés toujours très présents sur le territoire centrafricain menacent le double scrutin de la présidentielle et des législatives du 27 décembre 2020. A l'époque, en 2013, l'explosion des violences a provoqué une très forte hausse de l'enrôlement des enfants par les groupes armés. Les envoyés spéciaux de TV5MONDE rencontrent le jeune Tidiane, enfant-soldat recruté par la Séléka depuis plus d'un an. Reportage à Bangui.