Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Coupe de la Confédération (poules) : les clubs du nord en force

Coupe de la Confédération (poules) : les clubs du nord en force

La phase de poules de la Coupe de la Confédération débute ce week-end à travers l'Afrique. Détenu par le Raja Casablanca, le trophée sera âprement disputé. Présents en force, les clubs du nord partent largement favoris, même si le tirage au sort les a placés dans les mêmes groupes, donnant à ces derniers des allures de mini-championnat du Maroc ou de Tunisie.

Le Raja Casablanca, un tenant en pays de connaissance


Tenant du trophée, le Raja Casablanca se retrouve dans une poule aux forts airs de déjà-vu. Pour cette nouvelle campagne, l'Espagnol Juan Carlos Garrido a cédé sa place sur le banc du Raja au Français Patrice Carteron, limogé par Al-Ahly suite à la défaite du club égyptien en finale de la Ligue des Champions. Le vainqueur sortant aura pour adversaires les deux autres clubs marocains encore en course dans la compétition : le Hassania Agadir et la Renaissance Sportive de Berkane, club cher au président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa. Une véritable Botola en réduction que ce groupe A ! Le cas de figure n'est toutefois pas inédit en Coupes africaines : l'édition 2015 de la Ligue des Champions avait déjà logé trois clubs du même pays, en l'occurrence l'Algérie (avec l’USM Alger, l’ES Sétif et le MC El Eulma) dans le même groupe. Les Verts du Raja, également en course pour le titre national, seront les favoris de ce mini-championnat, dans lequel les inexpérimentés Congolais de l'AS Otoho tenteront de jouer les arbitres.

Les Tunisiens face à face


Au contraire de ce qui se pratique en zone UEFA, le tirage au sort de cette Coupe de la Confédération était uniquement orienté par la répartition des équipes dans différents pots, et pas en fonction de leur nationalité. Outre les clubs marocains, les clubs tunisiens et zambiens ont aussi vu le hasard les verser dans les mêmes groupes. L'Etoile Sportive du Sahel et le Club Sportif Sfaxien seront aux prises dans le groupe B, avec la faveur des pronostics contre les Nigérians d'Enugu Rangers et les novices burknabè de Salitas. Deux fois vainqueurs de l'épreuve (2006, 2015), les hommes de Roger Lemerre se frotteront aux Noir et Blanc du CSS, spécialistes de cette C3 africaine avec trois trophées dans leur vitrine (2007, 2008, 2013). Ces deux grands d'Afrique auront l'occasion de se jauger d'entrée, à Sousse sur la pelouse des étoilés. Egalement engagée en championnat arabe des clubs (comme le Raja Casablanca), l'Etoile a renforcé son effectif afin de pouvoir lutter sur tous les tableaux, avec les arrivées en attaque de l'espoir ghanéen Richard Danso et du Vénézuélien Darwin Gonzalez.

Le Zamalek en reconquête


Comme leurs homologues tunisiennes, les équipes zambiennes seront face à face dans le groupe C. Emmené par son prolifique buteur kényan Jesse Were, Zesco United a sorti les Kaizer Chiefs (Afrique du Sud) en tour de barrages et part légèrement favori face au Nkana FC. Mais les Soudanais d'Al-Hilal, toujours difficiles à battre dans leur antre d'Omdurman même s'ils ont perdu de leur superbe ces dernières années, et les Ghanéens de l'Asante Kotoko n'ont pas dit leur dernier mot. Enfin, le groupe D fait figure d'exception, en ceci qu'il regroupe quatre équipes de pays différents, avec Gor Mahia (Kenya), le NA Hussein Dey (Algérie) et le Petro Atletico (Angola). Le Zamalek, qui mène la danse en championnat égyptien, a fait de cette Coupe de la Confédération un objectif prioritaire à défaut de pouvoir concourir en Ligue des Champions. L'attaquant marocain Khalid Boutaïb est venu cet hiver de Turquie pour renforcer une escouade offensive déjà bien garnie, témoignage des grandes ambitions des Chevaliers Blancs.

Composition des quatre poules :


Groupe A : Hassania Agadir (Maroc), AS Otoho (Congo), RS Berkane (Maroc), Raja Casablanca (Maroc).
Groupe B : Etoile du Sahel (Tunisie), Enugu Rangers (Nigeria), Salitas (Burkina Faso), CS Sfaxien (Tunisie).
Groupe C : Zesco United (Zambie), Asante Kotoko (Ghana), Al-Hilal (Soudan), Nkana FC (Zambie).
Groupe D : Gor Mahia (Kenya), NA Hussein Dey (Algérie), Petro Atletico (Angola), Zamalek (Egypte).

Des poules à la finale : le calendrier


Journée 1 – Phase de poules : 1-3 février
Journée 2 – Phase de poules : 12-13 février
Journée 3 – Phase de poules : 24 février
Journée 4 – Phase de poules : 3 mars
Journée 5 – Phase de poules : 8-10 mars
Journée 6 – Phase de poules : 15-17 mars
Tirage au sort des quarts de finale : 23 mars
Quarts de finale aller : 5-7 avril
Quarts de finale retour : 12-14 avril
Demi-finale aller : 26-28 avril
Demi-finale retour : 3-5 mai
Finale aller : 19 mai
Finale retour : 24-26 mai