Danse : Amala Dianor ouvre la saison du Palais de la Porte Dorée à Paris

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
15 septembre 2021 à 16:58
par TV5MONDE Pascale Bourgaux
Avec Siguifin, qui signifie "monstre magique" en bambara, le chorégraphe sénégalais Amala Dianor se joue des frontières. Il a invité trois chorégraphes différents venant du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal. "Il faut aller au-delà des mots, au-delà des cultures au-delà des frontières" nous explique-t-il. Ca se joue les 16 et 17 septembre au Musée de l'Histoire de l'Immigration à Paris.