Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Disparition du chanteur Idir : "La culture kabyle n'est ni pire ni meilleure qu'une autre"

Disparition du chanteur Idir : "La culture kabyle n'est ni pire ni meilleure qu'une autre"

Chargement du lecteur...

"La culture kabyle n'est ni pire ni meilleure qu'une autre. Ce sera à ses enfants de vouloir qu'elle vive ou qu'elle ne vive pas", nous confiait le chanteur Idir en avril 2018, lors de son passage à l'Olympia de Montréal. Notre correspondante Catherine François l'avait rencontré pour Maghreb Orient Express.

Publicité