Niger : Election présidentielle 2020

Qui pour succéder à Mahamadou Issoufou ? Au terme de ses deux mandats, le président du Niger ne peut pas se représenter le 27 décembre 2020. Ils seront 30 à briguer sa succession. Parmi eux, Mohamed Bazoum sera le candidat du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS). Pendant quatre ans, entre 2016 et juin 2020, il a été l'incontournable ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique. Autres candidats notables, Seyni Oumarou, ancien Premier ministre entre 2007 et 2009. Salou Djibo, le militaire qui avait conduit le coup d'Etat du 18 février 2010 contre Mamadou Tandja est également candidat, tout comme Mahamane Ousmane qui fût en 1993 le premier président démocratiquement élu avant d'être renversé en 1996. En revanche, la candidature de Hama Amadou a été retoquée par la Cour constitutionnelle. Arrivé en 2e position à la présidentielle de 2016 malgré une campagne derrière les barreaux, il avait ensuite été condamné dans une affaire de trafic de bébés. Le futur président nigérien sera confronté à de nombreux défis, notamment sociaux dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Mais aussi sécuritaire : tout comme ses voisins le Mali et le Burkina Faso, le Niger est confronté à la violence djihadiste.