Aller au contenu principal

Présidentielle en RDC : violences et contestations

Le président de la RDC (République Démocratique du Congo) Joseph Kabila s'est maintenu au pouvoir depuis la fin officielle de son mandat le 20 décembre 2016. Après plusieurs journées de violences meurtrières, un accord politique a été signé le 31 décembre 2016 entre le pouvoir et l'opposition. Le texte prévoit de nouvelles élections législatives et surtout présidentielle avant la fin de l'année 2017. Mais le chef de l'Etat congolais, au pouvoir depuis 2001, n'a pas dit son dernier mot. Lire plus