Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Terrorisme, séparatisme, corruption : Nigeria, une démocratie à l'épreuve

Terrorisme, séparatisme, corruption : Nigeria, une démocratie à l'épreuve

Le scrutin présidentiel nigérian a été décalé d'une semaine au 23 février 2019. Sont en lice : Muhammadu Buhari et l'ancien vice-président, Atiku Abubakar. Cette élection qui se déroule dans un contexte sécuritaire toujours difficile, a assuré la victoire du président sortant. En dépit de ses promesses, le président Buhari n'est pas parvenu, lors de son précédent mandat, à mettre un terme aux attaques du groupe djihadiste Boko Haram.  Lire plus