Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Edmond Tapsoba, le nouveau roc burkinabé

Edmond Tapsoba, le nouveau roc burkinabé

Edmond Tapsoba est une des révélations de la saison. Au Portugal ou en Allemagne quand il joue en club comme en Afrique lors qu'il défend les couleurs de la sélection, le défenseur central impressionne. A 21 ans, il a déjà tout d'un grand. Portrait.

« Je suis sur qu'il va continuer sa progression et devenir un des meilleurs joueurs du monde » Voilà comment Ivo Vieira, l'entraîneur de Guimaraes a parlé d'Edmond Tapsoba dans les colonnes de Kicker. Une déclaration qui en dit long sur le talent du défenseur. En le recrutant, le Bayer Leverkusen a fait un grand coup dans les derniers instants du mercato hivernal. Le club allemand a déboursé 18 millions d'euros pour un joueur de 21 ans qui s'illustrait à Guimaraes depuis six mois. Une somme importante. Le pari était énorme. Mais il est déjà gagné. Le Burkinabé s'est rapidement adapté aux attentes du club de Bundesliga et a su devenir incontournable en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Depuis le 1er février, il n'a manqué qu'un match de Coupe. Le reste du temps il a été titulaire. Impressionnant dans les duels et dans la relance, le natif de Ouagadougou s'est même offert le luxe de pousser le talentueux Jonathan Tah sur le banc. La preuve que le joueur d'1,92m a déjà tout d'un grand. Son calme et sa solidité ont rassuré une défense qui a progressé avec lui. Toujours en course en Ligue Europa, en DFB Pokal et solidement installés dans le top 5 du championnat allemand, les hommes de Peter Bosz réussissent une belle deuxième moitié de saison. Et l'Etalon a joué un rôle important dans cette phase retour réussie.

Révélation express en Bundesliga


Invaincu lors de ses sept premières titularisations allemandes, Edmond Tapsoba est une des révélations de la saison. Les observateurs allemands ont appris à admirer son incroyable talent. En quelques mois, il a réussi à faire l'unanimité. Par son travail au quotidien à l'entraînement mais aussi grâce aux qualités exposées en match. Doué techniquement, costaud physiquement, intraitable défensivement et dangereux offensivement, le joueur formé à Salitas (Salimata et Taséré Football Club, basé à Ouagadougou) s'avère très complet. Sa lecture du jeu et son sens du placement lui permettent de mettre les meilleurs attaquants d'Europe en échec. Sa capacité à porter le ballon déstabilise les blocs adverses. Et tout cela en étant quasiment inconnu. Un exploit XXL.

« C'est une machine »


Mais pour être aussi fort, aussi vite et aussi haut, le seul talent footballistique n'est pas suffisant. Et c'est ce qui a été mis en avant par Peter Bosz. L'entraîneur de Leverkusen a été impressionné par la faculté d'adaptation de son défenseur. Lukas Hradecky est même allé plus loin en se posant quelques questions. « C'est une machine. Je ne sais pas où ils l'ont trouvé. Je n'ai jamais vu un joueur qui a été intégré plus rapidement », disait le gardien finlandais. Et cette question, tout le monde se la pose. Comment le Bayer Leverkusen a-t-il pu dénicher une telle pépite ? En suivant son émergence express au Portugal. Tout simplement.

Une trajectoire sinueuse


Le joueur de 21 ans a connu une trajectoire sinueuse. Mais sa faculté d'adaptation lui a permis de briller rapidement à chaque palier. Arrivé en Europe en 2017, le droitier a été longtemps limité à des apparitions des les divisions inférieures portugaises. L'international burkinabé n'a pu faire ses débuts en Liga Nos avec le Vitoria Guimaraes qu'en août dernier. Un cap qu'il a passé avec facilité. Très vite devenu titulaire, il s'est illustré autant en championnat qu'en Ligue Europa. Un bon moyen de taper dans l'œil des recruteurs français. Strasbourg, Lille, Metz et Dijon ont été intéressés. Les clubs étrangers, et notamment anglais, se sont aussi mis sur les rangs. En vain. Leverkusen a raflé la mise.

Déjà titulaire avec les Etalons


Avant d'éclore au plus haut niveau, Edmond Tapsoba avait su convaincre à Leixoes et dans la réserve du club de la banlieue de Porto. Au passage, il avait rencontré Deco qui n'a pas arrêté de le conseiller depuis. Un soutien qui compte au moment de surprendre l'Europe du football. En Afrique, il s'est déjà révélé il y a quelques années. Alors qu'il jouait encore dans le championnat burkinabé, il a débuté avec la sélection nationale à l'âge de 17 ans lors d'un match amical contre l'Ouzbekistan. Le joueur né en 1999 s'est désormais imposé comme un titulaire en sélection et compte utiliser son expérience du très haut niveau pour ramener les Etalons sur la voie du succès. Il avait annoncé dans les colonnes de L'Equipe sa volonté de remporter la Coupe d'Afrique des Nations. Un défi de taille. Mais rien ne semble trop grand pour Edmond Tapsoba.

Publicité