Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Grammy Awards : Angélique Kidjo récompensée pour la quatrième fois

Grammy Awards : Angélique Kidjo récompensée pour la quatrième fois

(AP Photo/Chris Pizzello)

La 62ème cérémonie des Grammy Awards se tenait ce dimanche 26 janvier à Los Angeles. Outre l'hommage au basketteur Kobe Bryant, décédé quelques heures plus tôt, la soirée dédiée aux prestigieuses récompenses de la musique américaine a également mis la lumière sur Angélique Kidjo. La chanteuse béninoise a remporté le trophée du meilleur album de "musique du monde".

Si Billie Eilish (la grande gagnante des Grammy Awards 2020, remportant les prix dans les quatre catégories reines des prestigieuses récompenses de la musique américaine) et Kobe Bryant (dont l'annonce de sa mort brutale a endeuillé la cérémonie) ont largement dominé cette 62ème édition des Grammy Awards, la lumière s'est posée aussi sur une autre femme : Angélique Kidjo. 

La chanteuse béninoise et ambassadrice de l'UNICEF a reçu le prix du meilleur album de "musique du monde" pour Celia. Le quatrième Grammy de sa carrière.
 


(Photo by Andy Kropa/Invision/AP)

Un prix qu'elle a d'emblée dédié à Burna Boy, l'artiste nigérian connu pour être un maître de l'afrofusion, et son principal "adversaire".

Depuis le grand succès de son quatrième album African Giant sorti en juillet 2019, Burna Boy alias Damini Ebunoluwa Ogulu faisait partie des favoris de cette compétition.   

"Il y a quatre ans sur cette scène je vous avais prévenu qu’une nouvelle génération d’artistes venus d’Afrique allait vous emporter comme une tempête. Ce temps est venu. Ceci est pour Burna Bory. Burna Boy fait partie de ces jeunes artistes qui changent la manière dont notre continent est perçu. La musique africaine est la base de toutes les musiques ! " a déclaré la Béninoise avec élégance.

 

Publicité