Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Inculpé pour viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred en détention

Inculpé pour viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred en détention

Le chanteur Saad Lamjarred sur le plateau de notre magazine Maghreb-Orient Express en 2016.  ©TV5MONDE

De jours sombres se profilent pour le chanteur Saad Lamjarred. Mis en examen fin août pour viol, la star marocaine de 33 ans  est placée en détention ce mardi 18 septembre sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, en France, après un appel du parquet contre son placement initial sous contrôle judiciaire.

« Une décision très décevante », dénonce son avocat, Me Jean-Marc Fedida qui conteste les faits et l'intégralité des accusations portées à l'encontre de Saad Lamjarred.

C'est à cet avocat que revient la lourde charge de prouver au monde entier que son client est innocent. Il promet aussi de tout mettre en œuvre pour que Saad Lamjarred recouvre la liberté.

Célèbre artiste du monde arabe, l’auteur du "single", "Ghazali", il avait été interpellé le 26 août à Saint-Tropez (Var), où il séjournait, après une plainte pour viol déposée par une jeune femme. Il avait alors été mis en examen pour viol le 28 août, avant que le juge des libertés et de la détention ne le place sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire, remise de son passeport aux autorités et interdiction d'entrer en contact avec la victime ou les témoins.

Depuis ce mardi 18 septembre, il est donc écroué, sur décision de la cour d’appel
d’Aix-en-Provence.

> A relire : Saad Lamjarred: le parquet de Draguignan fait appel de la décision de remise en liberté

Des antécédents judiciaires 

Il ne s’agit pas de la première affaire judiciaire pour Saad Lamjarred. La star marocaine dont les vidéos font des centaines de millions de vues sur Youtube, avait également été mis en cause aux États-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites avaient été abandonnées.

Nos confrères du Monde Afrique avaient pu consulter un document enregistré par la Cour suprême de New York, le 10 mai 2010, reprenant les termes de la plainte déposée par la victime, une Américaine. Elle attestait alors "avoir dîné avec Saad Lamjarred avant d’accepter de le suivre à son domicile de Brooklyn pour visionner son dernier clip". Elle affirmait avoir refusé les avances du chanteur, alors âgé de 25 ans. De plus en plus insistant, ce dernier l’aurait frappée et violée, relate nos confrères.

Saad Lamjarred avait fait parler de lui dans une autre affaire, en France, en 2016. Soupçonné d’agression sexuelle sur une Française qui a porté plainte,il avait été mis en examen notamment pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées", puis placé en détention provisoire par la justice française. Son arrestation à Paris où il venait donner un concert, avait soulevé l’émoi de ses fans et fait les gros titres de la presse arabophone. Le roi du Maroc avait même décidé de prendre en charge ses frais d'avocat. Saad Lamjarred avait finalement été remis en liberté en avril 2017.

A cette date, il est mis en examen pour "viol" dans une enquête ouverte après le dépôt d'une plainte par une jeune Franco-Marocaine qui affirme avoir été agressée et frappée par le chanteur en 2015 à Casablanca. 

> A relire : Saad Lamjarred, chanteur star marocain, inculpé de viol à Paris

Révélé par la version libanaise du télécrochet Popstar en 2007, Saad Lamjarred vient d’une famille d’artistes. Il connaît, depuis, un succès fulgurant dans le monde arabe. Le titre qui l’a propulsé « LM3ALLEM » a été vu plus de 400 millions de fois sur sa chaîne Youtube qui comptabilise plus de 2 millions d’abonnés.