Lassina Traoré, de Bobo-Dioulasso à l'Ajax

Image
Lassina Traoré, de Bobo-Dioulasso à l'Ajax (1)
Mis à jour le
2 décembre 2020 à 12:35
par
Auteur d'un quintuplé historique le mois dernier avec l'Ajax Amsterdam, Lassina Traoré est l'un des attaquants les plus prolifiques du moment. Retour sur l'ascension de ce grand espoir du football burkinabé.
5 buts et 3 passes décisives. Certains footballeurs ont besoin d'une saison pour compiler ces statistiques. Lassina Traoré y est arrivé en 87 minutes. Le mois dernier, le joueur de 19 ans a participé de manière active à l'incroyable succès de l'Ajax Amsterdam sur Venlo (0-13). Un match qui a changé son destin. Grâce à cet exploit, le Burkinabé a remporté le trophée de joueur du mois d'octobre en Eredivisie mais il a surtout fait parler de lui aux quatre coins de la planète foot. Et ce ne sont pas les deux buts marqués contre le Malawi, lors de la troisième journée des éliminatoires de la prochaine CAN, qui vont détourner les regards braqués sur lui. Car cette attention n'est pas nouvelle pour ce grand espoir du continent africain.

International "A" à 16 ans


Si le grand public a découvert le buteur né en 2001 quand il a inscrit son quintuplé, ses performances sont suivies par certains recruteurs depuis bien longtemps. Il faut dire qu'avec des débuts sur la scène internationale à 16 ans et 3 mois, Lassina Traoré n'a jamais perdu de temps. Sélectionné par Paulo Duarte pour des matchs amicaux face au Bénin au printemps 2017, celui qui évoluait alors au Rahimo FC avait marqué trois buts pour ses deux premières apparitions avec les Etalons. Une performance qui avait été remarquée par l'Ajax Amsterdam et sa filiale sud-africaine de l'Ajax Cape Town. Au Cap, l'ancien milieu de terrain a pu continuer sa formation et se transformer en attaquant redoutable. Sans jouer le moindre match de PSL, il avait pris le chemin des Pays-Bas dès l'hiver 2019. Deux stages en Europe avaient convaincu les dirigeants des Lanciers de l'intégrer à leur centre de formation. Il y a alors fait ses gammes jusqu'à ses 18 ans et la signature de son premier contrat professionnel. Faute d'avoir gagné la confiance d'Erik Ten Hag immédiatement, le natif de Bobo-Dioulasso a fait des piges en deuxième division néerlandaise jusqu'au mois de septembre. Avec sa puissance, il y a été impliqué sur un but par match en moyenne. Un rendement qui lui a permis de se faire remarquer et d'être utilisé aussi bien lors des compétitions continentales qu'avec l'équipe U19. Un grand écart qu'il a réussi à digérer.

Une progression constante à l'Ajax


Ses progrès ont été constants. L'année de sa majorité, il a joué une minute lors de la dernière journée d'Eredivisie. Une apparition unique qui lui a permis de gagner son premier trophée, le titre de champion des Pays-Bas. L'année suivante n'a pas été couronnée de succès, Covid-19 oblige, mais elle lui a permis de se faire une place aux côtés d'Hakim Ziyech ou Donny van de Beek. Toutes compétitions confondues, il a été impliqué sur huit buts en onze matchs. Des statistiques qui lui ont permis de revenir en équipe nationale après deux ans d'absence. Et de continuer à progresser dans la hiérarchie ajacide. S'il n'était pas le premier choix au début de la saison 2020-2021, le Burkinabé a su se faire sa place dans la rotation d'une équipe engagée sur plusieurs tableaux.

Van Basten égalé


Lors de sa première titularisation face à Heerenveen, Lassina Traoré a provoqué un pénalty. La semaine suivante, il a rejoint Marco van Basten dans l'histoire d'un club qui a gagné la Ligue des Champions à quatre reprises. Depuis le triple lauréat du Ballon d'Or, personne n'avait réussi à inscrire un quintuplé avec le maillot de l'Ajax. Un honneur qui a fait plaisir à celui qui a fait une entrée fracassante dans le classement des meilleurs buteurs d'Eredivisie, dans le cœur des supporters et dans la liste des joueurs à suivre. « J’étais hyper étonné après le match. On m’a informé de cette performance. C’était extrêmement émouvant. Je ne l’ai jamais vu jouer. Mais j’ai vu des vidéos et on parle souvent de lui dans les vestiaires. Donc, j’ai un peu une idée de sa personne », avouait Lassina Traoré à RFI après son exploit. Depuis, celui qui se décrit comme un attaquant « passeur qui aime décrocher » a enchaîné avec un premier but en Ligue des Champions face à l'Atalanta Bergame et un nouveau pénalty provoqué face à Utrecht. Des exploits qui lui permettent d'améliorer un bilan dont certains attaquants rêvent...