Le 11 africain de la semaine (du 02 au 09 février)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 02 au 09 février) (1)
Mis à jour le
9 février 2021 à 11:31
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'Egyptien de Galatasaray Mostafa Mohamed qui s'est illustré avec le but de la victoire de son club face à Fenerbahçe (1-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mostafa Mohamed (Egypte - Galatasaray)


Déjà buteur sur penalty dès sa première apparition face à Basaksehir, Mostafa Mohamed a récidivé en marquant le but qui donne la victoire à son équipe contre Fenerbahçe (1-0) dans le grand derby stambouliote. D’une frappe de l’entrée de la surface, le Pharaon a mis les siens sur orbite en début de seconde période et leur permet de s’emparer du fauteuil de leader.

Finaliste de la Ligue des Champions sous les couleurs du Zamalek, Mostafa Mohamed a quitté cet hiver le géant cairote. Longtemps espéré par l'AS Saint-Etienne, celui qui postule à une place de titulaire à la pointe de l'attaque des Pharaons a finalement été envoyé à Galatasaray par des dirigeants choqués par l'intervention peu diplomatique d'un dirigeant stéphanois dans le dossier.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Rennes)


De retour dans le but rennais pour le déplacement à Lens, Alfred Gomis a d'emblée rassuré son camp en réussissant trois parades successives devant Sylla et Kalimuendo. S'il fut sauvé par son poteau par la suite, le vice-champion d'Afrique a gardé sa cage inviolée pour la deuxième fois depuis le début de la saison de Ligue 1.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Inter Milan)


Achraf Hakimi s'impose match après match comme l'un des tous meilleurs joueurs de couloir de Serie A. Placé en piston droit par Antonio Conte, le joueur formé au Real Madrid a délivré face à la Fiorentina sa cinquième passe décisive de la saison. Egalement auteur de six buts jusqu'alors, le Lion de l'Atlas file un train d'enfer.

Défenseur central : Harold Moukoudi (Cameroun - Saint-Etienne)


Harold Moukoudi a contribué à la solidité des Verts, qui ont enregistré une victoire aussi étriquée que précieuse face à Metz (1-0). A l'aise dans une défense à trois axiaux, l'international camerounais s'est illustré par ses sorties de balle nettes mais aussi par ses coups de tête sur balles arrêtées.

Défenseur central : Montassar Talbi (Tunisie - Rizespor)


Associé en charnière centrale à son compatriote Yassine Meriah, Montassar Talbi a inscrit face à Alanyaspor son premier but de la saison, sur un coup de tête bien ajusté. Une éclaircie dans une saison perturbée par les blessures et les indisponibilités. Né à Paris, ce néo-international tunisien a été formé à l'Espérance sportive de Tunis avant de partir tenter sa chance en Turquie à l'été 2018.

Latéral gauche : Reinildo (Mozambique - Lille)


Remplacé à la pause suite à une alerte aux adducteurs lors de la victoire lilloise à Nantes (2-0), Reinildo avait auparavant régné sur son couloir gauche, multipliant les combinaisons avec Jonathan Bamba. Déjà excellent en milieu de semaine à Bordeaux, l'ancien joueur du Ferroviario Beira réussit sans doute la meilleure saison de sa carrière en Europe.

Milieu offensif droit : Bertrand Traoré (Burkina Faso - Aston Villa)


Bertrand Traoré s'est montré décisif d'entrée face à Arsenal. Sur une relance présomptueuse des Gunners, l'international burkinabé intercepte le ballon, déborde et sert Ollie Watkins pour l'ouverture du score. Ce court avantage s'avèrera décisif pour Aston Villa. Le natif de Bobo-Dioulasso en est à 4 buts et 3 passes décisives depuis son arrivée en provenance de Lyon en septembre dernier.

Milieu défensif : Pape Matar Sarr (Sénégal - Metz)


Match après match, Pape Matar Sarr s'impose comme l'un des maillons forts du FC Metz. Auteur face à Brest puis Montpellier de ses deux premiers buts en Ligue 1, le joueur de 18 ans a encore été le meilleur de son équipe sur la pelouse de Saint-Etienne. Arrivé l'an dernier de Génération Foot, le natif de Thiaroye suit une progression accélérée chez les Grenats.

Milieu défensif : Hicham Boudaoui (Algérie - Nice)


Hicham Boudaoui, que Patrick Vieira baladait à divers postes plus ou moins offensifs, est désormais aligné comme milieu récupérateur par Adrian Ursea. Un choix heureux. De retour dans sa zone de confort au cœur de l'entrejeu, le joueur issu de l'Académie du Paradou récupère et bonifie nombre de ballons, comme ce fut le cas face à Angers (3-0).

Milieu offensif gauche : Zinedine Ferhat (Algérie - Nîmes)


Si Nîmes est longtemps resté dans le match face à l'AS Monaco (3-4), ce n'est pas uniquement grâce aux largesses défensives adverses. Les inspirations de Zinedine Ferhat, son sens du dribble et de la passe juste y sont également pour beaucoup. Déjà décisif sur le premier but, l'ancien de l'USM Alger gratifia même son équipe d'une égalisation inespérée d'une belle frappe sous la barre.

Attaquant : Mostafa Mohamed (Egypte - Galatasaray)


Déjà buteur sur penalty dès sa première apparition face à Basaksehir, Mostafa Mohamed a récidivé en marquant le but qui donne la victoire à son équipe contre Fenerbahçe (1-0) dans le grand derby stambouliote. D’une frappe de l’entrée de la surface, le Pharaon a mis les siens sur orbite en début de seconde période et leur permet de s’emparer du fauteuil de leader.

Attaquant : Musa Barrow (Gambie - Bologne)


Un coup de tête, une frappe du gauche : deux occasions et deux buts pour Musa Barrow, qui a idéalement mis Bologne sur les rails d'une facile victoire à Parme (3-0). Arrivé de Gambie à l'Atalanta Bergame il y a quatre ans, le natif de Banjul restera dans l'histoire comme le premier joueur de son pays à avoir marqué un but en Serie A.