Le 11 africain de la semaine (du 02 au 09 novembre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 02 au 09 novembre) (1)
Mis à jour le
9 novembre 2021 à 10:53
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le Nigérian de Venise David Okereke qui s'est illustré en inscrivant le but de la victoire de son équipe face à l'AS Rome (3-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : David Okereke (Nigeria - Venise)


Alors que son équipe était mal embarquée face à la Roma, David Okereke lui a permis de renverser la situation. D'abord en réussissant un sauvetage miraculeux, puis en inscrivant le but de la victoire, après une superbe feinte sur le gardien Rui Patricio. L'attaquant prêté par le FC Bruges trouve ainsi la juste récompense d'une excellente performance, qui permet au promu vénitien de sortir de la zone de relégation.

En passant de la Venise du nord à la vraie, David Okereke a vécu une véritable renaissance après des moments difficiles en Flandre. « Parfois, je regardais des images de moi-même et je me demandais : "Who the f*ck is that?". Je ne me reconnaissais plus. C'est peut-être parce que je n'avais pas l'habitude d'être écarté de l'équipe avant Bruges, je jouais presque tout », a déclaré celui qui avait évolué quatre ans en Italie avant de rejoindre les champions de Belgique.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Alexandre Oukidja (Algérie - Metz)


Une semaine après avoir concédé un lob de 68 mètres signé Wahbi Khazri, Alexandre Oukidja a fait preuve d'une solidité sans faille à Marseille (0-0). Très sollicité après la pause, l'international algérien s'est bien interposé sur les tentatives marseillaises. Pas économe de ses sorties aériennes, la doublure de Raïs Mbolhi en équipe nationale algérienne aura rassuré et soulagé son équipe jusqu'au bout.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


Face à Lyon (4-1), Hamari Traoré a joué une part active dans la démonstration de son équipe. Très actif, le latéral droit a profité des failles adverses pour se projeter fréquemment aux avant-postes. Avec beaucoup d'à-propos quand il reprend un ballon dévié pour inscrire son deuxième but en Ligue 1 avec Rennes. Avec en outre une passe décisive, l'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou a réussi un match plein.

Défenseur central : Saïdou Sow (Guinée - Saint-Etienne)


C'est lui qui jaillit au premier poteau sur un ultime corner pour inscrire, d'une tête croisée, le but de la victoire des Verts sur Clermont (3-2). Avant cela, ses six dégagements défensifs (record  du match) lui avaient permis de soulager son équipe, ballotée par les Auvergnats. Passé professionnel la saison dernière, ce natif de Conakry ne cesse de gagner en solidité depuis.

Défenseur central : Kiki Kouyaté (Mali - Metz)


Si toute la défense messine est à créditer d'un bon match à Marseille (0-0), Kiki Kouyaté s'est plus particulièrement distingué. Solide et concentré, l'international malien a dégagé plusieurs ballons chauds dans sa surface. Alors que son équipe était réduite à dix, c'est souvent lui qui est intervenu pour soulager sa défense. Ce natif de Bamako postule à disputer l'an prochain la deuxième CAN de sa carrière.

Latéral gauche : Fali Candé (Guinée-Bissau - Portimonense)


Désigné homme du match, Fali Candé a été passeur décisif sur le premier but du Portimonense à Belenense (0-2). Par son abattage dans son couloir et son pressing constant, l'international bissau-guinéen a pris une part active dans le succès de son équipe. Appelé chez les Djurtus depuis le début de l'année, ce joueur passé par le centre de formation du FC Porto devrait participer à sa première CAN l'an prochain.

Milieu défensif : Cheick Doucouré (Mali - Lens)


Cheick Doucouré a rayonné dans l'entrejeu à l'occasion du large succès de Lens face à Troyes (4-0). Très actif à la récupération, le milieu de terrain malien a ratissé inlassablement, réussissant 51 passes dans le camp adverse. L'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako fut la première rampe de lancement des offensives de son équipe avec d'excellentes orientations vers l'avant.

Milieu défensif : Ibrahim Sangaré (Côte d'Ivoire - PSV Eindhoven)


Une fois n'est pas coutume, le joueur africain de la semaine en Eredivisie n'est pas Sébastien Haller mais son compatriote Ibrahim Sangaré. Le milieu de terrain ivoirien a contribué à la victoire du PSV Eindhoven sur le Fortuna Sittard (1-4) en marquant le troisième but de son équipe d'une frappe du droit. Avec 3 tacles et 5 dribbles réussis, l'ancien de l'AS Denguélé a en outre réussi un match plein dans l'entrejeu.

Milieu relayeur : Azzedine Ounahi (Maroc - Angers)


Arrivé l'été dernier, Azzedine Ounahi s'affirme comme l'une des satisfactions de la saison angevine. Face à Lille (1-1), le natif de Casablanca a fait admirer sa clairvoyance et sa qualité de passe, dans le jeu court comme quand il fallait allonger. Sa belle prestation se trouve récompensée en fin de match quand il trouve les filets lillois pour l'égalisation.

Ailier droit : Emmanuel Gyasi (Ghana - La Spezia)


Engagée dans une course de fond de pour le maintien, l'équipe de La Spezia a remporté une précieuse victoire sur le Torino (1-0), à laquelle Emmanuel Gyasi n'est pas étranger. Sur son côté droit, l'international ghanéen n'a pas ménagé ses efforts, tant en phase défensive que lorsque ses partenaires avaient le ballon. L'une de ses frappes lointaines aurait mérité meilleur sort.

Attaquant : David Okereke (Nigeria - Venise)


Alors que son équipe était mal embarquée face à la Roma, David Okereke lui a permis de renverser la situation. D'abord en réussissant un sauvetage miraculeux, puis en inscrivant le but de la victoire, après une superbe feinte sur le gardien Rui Patricio. L'attaquant prêté par le FC Bruges trouve ainsi la juste récompense d'une excellente performance, qui permet au promu vénitien de sortir de la zone de relégation.

Ailier gauche : Faiz Selemani (Comores - Courtrai)


Faïz Selemani a sauvé Courtrai d’une défaite en égalisant en toute de rencontre face à Beerschot (1-1). Servi par le Sénégalais Pape Habib Gueye, le Comorien a inscrit du droit son septième but de la saison en Jupiler Pro League, intégrant ainsi le Top 10 du classement des buteurs. Ce natif de Marseille découvrira en janvier prochain la CAN avec les Cœlacanthes, dont ce sera la première phase finale.