Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine [du 03 avril au 10 avril 2018]

Le 11 africain de la semaine [du 03 avril au 10 avril 2018]

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant malien Cheick Diabaté (Benevento) qui obtient le titre de joueur de la semaine grâce à un doublé inscrit en Serie A face à la Juventus.

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Cheick Diabaté (Mali - Benevento)


Si le club se maintient, il le devra beaucoup à la détermination de l'attaquant malien, buteur à deux reprises contre la Juventus, qui a longtemps entretenu l'espoir d'un match nul avant une accélération en fin de rencontre de la Vieille Dame (4-2). C'était son deuxième doublé de la semaine, le premier ayant permis une victoire face au Hellas Verone. Arrivé cet hiver en prêt à Benevento après six mois sans jouer en Turquie, l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux n'a pas tardé à retrouver ses réflexes de tueur des surfaces. Auteur de cinq buts en cinq rencontres jusqu'alors, le natif de Bamako est devenu le meilleur buteur de l'histoire du club de Campanie dans l'élite. En faisant mouche toutes les 39 minutes avec la lanterne rouge de Serie A, il est l'un des joueurs les plus efficaces d'Europe sur ce début d'année 2018.

Le 11 africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but


Gardien : André Onana (Cameroun - Ajax Amsterdam) :
Contre l'Heracles Almelo, le portier camerounais est parvenu à garder sa cage inviolée pour la onzième fois de l'exercice en cours en Eredivisie. Récemment revenu dans la tanière des Lions Indomptables, le natif de Ngok Ngok est en train de réussir sa meilleure saison sur le plan statistique.

Défenseurs


Défenseur central 1 : Nicolas Nkoulou (Cameroun - Torino) :
Contre l'Inter Milan, le joueur qui est désormais transféré au Torino a joué juste. Bien placé, rayonnant dans les airs, il assure également côté relance. Avec une défense quasiment jamais mise hors de position, l'ancien capitaine des Lions Indomptables peut savourer la victoire. Le joueur aux 72 sélections n'a plus porté le maillot national depuis la CAN 2017 au Gabon, qui fit de lui un champion d'Afrique.

Défenseur central 2 : Bastos (Angola - Lazio Rome) :
Un match complet pour le défenseur angolais sur le terrain d'Udine (1-2). Avec deux tacles, aucun duel perdu, quatre dégagements et trois interceptions, on peut lui donner sur ce match le qualificatif d'infranchissable rempart. Formé au Petro Atlético de Luanda, ce natif de la capitale angolaise fait les beaux jours de la Lazio depuis son arrivée de Rostov en 2016.

Latéral gauche : Gaëtan Bong (Cameroun - Brighton) :
Si le couloir gauche des Seagulls a bien fonctionné contre Huddersfield (1-1), c'est en grande partie grâce au Camerounais. L'ancien Valenciennois a assuré le travail défensif ; et même s'il est moins précis sur le plan offensif, il demeure force de propositions. Passé par plusieurs clubs français (Metz, Tours, Valenciennes), le natif de Sackbayémé n'est plus apparu avec les Lions Indomptables depuis mai 2014.

Latéral droit :Serge Aurier (Côte d'Ivoire - Tottenham) :
Des statistiques qui montrent la spécificité du poste et la bonne exécution de ses tâches. Il est classé aussi bien dans les interceptions et les duels gagnés que dans les dribbles réussis. Et une bonne entente avec son partenaire de couloir qui inscrit les deux buts du succès à Stoke (2-1). L'ancien joueur du Paris Saint-Germain est en train de faire son trou en Premier League.

Milieux de terrain


Milieu central : Victor Wanyama (Kenya - Tottenham) :
Un gros duel au milieu de terrain contre Stoke. Durant les 80 minutes qu'il a passées sur le terrain, son activité s'est traduite entre autres par quatre tacles réussis (100% de réussite), deux interceptions et deux dribbles réussis. Une grosse activité récompensée par une victoire. Frère cadet de l'ancien Intériste McDonald Mariga, cet ancien du Celtic Glasgow a fait ses débuts avec les Harambee Stars en 2007, à l'âge de 15 ans.

Milieu relayeur : Amadou Diawara (Guinée - Naples) :
Son match sera peut-être important en fin de saison. Non seulement, il a l'activité défensive classique pour un joueur de son poste, mais en plus, il inscrit dans les arrêts de jeu un but à trois points contre le Chievo Vérone (2-1) qui permet à son équipe de rester en lice pour le scudetto. Sur le plan personnel, il s'agit du premier but en Serie A pour l'ancien pensionnaire du FC Séquence, qui n'a toujours pas répondu positivement à l'appel du Syli national.

Milieu relayeur : Gaël Kakuta (RD Congo - Amiens) :
Son équipe vient de faire un grand pas vers le maintien avec une victoire contre Caen (3-0), où l'international congolais aura été impressionnant. Techniquement toujours juste et bien en jambes, il a fait souffrir ses adversaires et délivré une passe décisive. Pas toujours à la hauteur de sa réputation de prodige du football par le passé, le joueur binational réussit à 26 ans l'une des meilleures saisons de sa carrière.

Attaquants


Ailier gauche : François Kamano (Guinée - Bordeaux) :
Bordeaux était à l'arrêt depuis plusieurs semaines et peut remercier l'attaquant guinéen auteur d'un doublé contre Lille (2-1). Alors que les Girondins étaient mal embarqués, il égalise avant d'inscrire le but vainqueur. Issu du centre de formation du Satellite FC, ce natif de Conakry a été post-formé à Bastia, où il s'est révélé en Ligue 1.

Ailier droit : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Crystal Palace) :
Un match complet aux avant-postes sur le terrain de Bournemouth. L'ailier s'est vu récompenser de ses efforts par un but, qui permettait aux siens de prendre l'avantage avant de se faire rejoindre au score (2-2). Devenu international ivoirien après avoir porté les couleurs de l'Angleterre en amical, ce natif d'Abidjan en est cette saison à cinq buts et quatre passes décisives en 24 matchs.

Attaquant de pointe : Cheick Diabaté (Mali - Benevento) :
Si le club se maintient, il le devra beaucoup à la détermination de l'attaquant malien, buteur à deux reprises contre la Juventus, qui a longtemps entretenu l'espoir d'un match nul avant une accélération en fin de rencontre de la Vieille Dame (4-2). C'était son deuxième doublé de la semaine, le premier ayant permis une victoire face au Hellas Verone.