Le 11 africain de la semaine (du 04 au 11 mai)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 04 au 11 mai) (1)
Mis à jour le
11 mai 2021 à 11:37
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le gardien sénégalais de Chelsea Edouard Mendy qui s'est illustré en arrêtant un pénalty lors de la victoire de son équipe sur le terrain du leader de Premier League, Manchester City (1-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Edouard Mendy (Sénégal - Chelsea)


On ne la fait pas à Edouard Mendy ! Dans le temps additionnel de la première période, alors que son équipe était menée 1-0, le portier de Chelsea s'est montré décisif en sortant un penalty. Et pas de n'importe quelle manière, puisque l'international sénégalais a magistralement déjoué la panenka tentée par Sergio Agüero. La séquence a fait le buzz sur les réseaux sociaux, avec Mendy dans le rôle du héros.

Arrivé l'été dernier du Stade Rennais, le Lion de la Teranga vit une saison de rêve avec les Blues. Auteur de parades décisives en demi-finale contre le Real Madrid, il va devenir le troisième portier africain à disputer une finale de Ligue des Champions, après le Zimbabwéen Bruce Grobbelaar, titulaire dans les buts de Liverpool en 1984 lors de la victoire des Reds en Coupe d’Europe des clubs champions (ancienne appellation de la C1), et le Sénégalais Tony Sylva, sur le banc de l’AS Monaco lors de la finale perdue en 2004 face au FC Porto.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Chelsea)


On ne la fait pas à Edouard Mendy ! Dans le temps additionnel de la première période, alors que son équipe était menée 1-0, le portier de Chelsea s'est montré décisif en sortant un penalty. Et pas de n'importe quelle manière, puisque l'international sénégalais a magistralement déjoué la panenka tentée par Sergio Agüero. La séquence a fait le buzz sur les réseaux sociaux, avec Mendy dans le rôle du héros.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


2 tacles réussis, 5 ballons récupérés, 100% de duels aériens gagnés : les statistiques parlent d'elles-mêmes, Hamari Traoré a parfaitement tenu son couloir droit face au PSG, contribuant au bon point (1-1) pris par les Bretons dans la course à l'Europe. L'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou fait aussi le bonheur des Aigles du Mali depuis 2015.

Défenseur central : Teenage Hadebe (Zimbabwe - Yeni Malatyaspor)


Buteur de la tête pour la deuxième fois de la saison, Teenage Hadebe a fait parler sa puissance physique dans les deux surfaces lors du large succès de son équipe sur la pelouse de Rizespor (0-4). Arrivé en provenance des Kaizer Chiefs durant l'été 2019, le joueur de 25 ans participera l'an prochain à sa troisième CAN d'affilée avec les Warriors du Zimbabwe.

Défenseur central : Kevin Akpoguma (Nigeria - Hoffenheim)


Mal entré dans le match comme toute son équipe, Kevin Akpoguma a eu le mérite de bien réagir. C'est lui qui signe l'égalisation, d'une tête sur un corner, et remet le TSG sur les bons rails face à Schalke 04 (4-2). Le premier but en Bundesliga pour ce Germano-Nigérian, qui a rejoint l'an passé les Super Eagles après avoir représenté la Nationalmannschaft dans toutes les catégories jeunes.

Latéral gauche : Karim Hafez (Egypte - Yeni Malatyaspor)


Lors de la large victoire de son équipe sur Rizespor (0-4), Karim Hafez a réussi sa neuvième passe décisive de la saison en Süper Lig, devenant du même coup le défenseur le plus prolifique du championnat en la matière. Passé par l'Omonia Nicosie, le Lierse, le RC Lens, Basaksehir et Kasimpasa, le Pharaon réussit la meilleure saison de sa carrière sur le plan statistique.

Milieu offensif : Mohammed Kudus (Ghana - Ajax Amsterdam)


Entré en jeu à la pause, Mohammed Kudus a clôturé le score pour l'Ajax lors du choc face au Feyenoord (3-0). Bien servi par son capitaine Dusan Tadic, le jeune Ghanéen fait mouche d'une frappe bien placée. La saison se termine mieux qu'elle avait commencé pour le natif d'Accra, blessé au genou fin octobre quelques semaines après son arrivée de Nordsjaelland.

Milieu défensif : Hicham Boudaoui (Algérie - Nice)


Hicham Boudapui continue de marquer des points en cette fin de saison. Revenu de blessure fin avril, le champion d'Afrique a marqué le but de l'égalisation pour Nice, finalement vainqueur de Brest, en concluant une belle action collective. Par ailleurs inspiré dans ses initiatives, le joueur formé au Paradou AC porte son total à trois réalisations en 23 matchs de Ligue 1 cette saison.

Milieu offensif : Hakim Ziyech (Maroc - Chelsea)


Alors que son équipe était menée par Manchester City, c'est Hakim Ziyech qui égalise peu après l'heure de jeu à la suite d’un débordement de César Azpilicueta côté droit. Une frappe imparable de l'international marocain, qui avait déjà scoré face aux Citizens en demi-finale de la FA Cup. "C’était un bon moment pour moi de marquer et j’ai saisi cette occasion à bras ouverts", a déclaré l'ancien de l'Ajax, heureux d'avoir permis aux Blues de prendre un avantage psychologique en vue de la finale de la Ligue des Champions.

Attaquant : Victor Osimhen (Nigeria - Naples)


Victor Osimhen a réussi son premier doublé en Serie A, lors de la facile victoire du Napoli à La Spezia (4-1), samedi. Après une première partie de saison perturbée par une longue blessure à l'épaule, le Super Eagle enchaîne les buts depuis début mars. En concluant avec sang-froid un contre fulgurant (23e, 0-2) puis en réussissant un enchaînement contrôle de la poitrine-volée en puissance sous la barre (44e, 0-3), l'ancien Lillois atteint la barre des dix buts pour sa première saison italienne.

Attaquant : Steve Mounié (Bénin - Brest)


Auteur de son huitième et neuvième but de la saison, Steve Mounié n’a pas suffi aux Brestois pour éviter la défaite à Nice (3-2), dimanche lors de la 36e journée de Ligue 1. Le Béninois a fait admirer la variété de la palette de son jeu de tête, avec d'abord une reprise plongeante puis un smash consécutif à une détente impressionnante.

Attaquant : Aaron Boupendza (Gabon - Hatayspor)


Aaron Boupendza ne cesse d'épater la Turquie. Face à la lanterne rouge Denizlispor, l'attaquant gabonais a débloqué la situation en inscrivant en milieu de seconde période son vingt-deuxième but de la saison. Une réalisation synonyme de victoire pour l'Etoile du Sud, qui se replace ainsi dans la course à l'Europe. Avec trois buts d'avance à deux journées du terme de l'exercice 2020-2021, le natif de Moanda est plus que jamais en ballotage favorable pour le titre honorifique de meilleur buteur.