Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 avril)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 avril) (1)
AI / Reuters / Panoramic
Mis à jour le
12 avril 2022 à 10:10
par
Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu zambien de Brighton, Enock Mwepu, qui s'est illustré avec une passe décisive et un but lors de la victoire de son équipe sur la pelouse d'Arsenal (1-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Enock Mwepu (Zambie - Brighton)


Enock Mwepu s'est occupé de tout lors de la victoire de Brighton sur la pelouse d'Arsenal (1-2). D'abord passeur décisif pour le Belge Leandro Trossard sur l'ouverture du score, le Zambien inscrit lui-même le but du frappe d'une somptueuse frappe depuis l'extérieur de la surface. Omniprésent dans l'entrejeu, le joueur issu de la galaxie Red Bull s'impose comme l'une des révélations africaines de la saison en Premier League.

Retenu dans l'équipe type de la semaine par la BBC, Enock Mwepu a été impliqué sur cinq buts lors de ses cinq derniers matchs avec les Seagulls. Vainqueur de la CAN des moins de 20 ans avec la Zambie en 2017, le natif de Lusaka s'était par la suite mis en évidence lors de la Coupe du monde de la catégorie, avec à chaque fois quatre passes décisives à son bilan personnel.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Hervé Koffi (Burkina Faso - Charleroi)


Face à Zulte Waregem (3-0), Hervé Koffi a gardé sa cage inviolée pour la dixième fois de la saison en championnat. Revenu blessé de la CAN, l'ancien de l'ASEC Mimosas a retrouvé sa place dans le but carolo depuis un mois. Dans son pays, le natif de Bobo Dioulasso a marqué les esprits cet hiver en enchaînant les saltos arrière après la qualification face au Gabon, décrochée de haute lutte aux tirs au but.

Latéral droit : Houboulang Mendes (Guinée-Bissau - Lorient)


Houboulang Mendes a crevé l'écran lors du match renversant entre Lorient et Saint-Etienne (6-2). Dans son couloir droit, le Franco-Bissau-guinéen a régné en maître. Auteur d'une percée décisive pour obtenir le penalty de la réduction du score, c'est lui qui délivre un magnifique centre pour l'égalisation d'Ibrahima Koné juste avant la pause. Resté très actif par la suite, il sera impliqué sur le second but du Malien.

Défenseur central : Edmond Tapsoba (Burkina Faso - Leverkusen)


Edmond Tapsoba a fait bonne garde lors du déplacement de Leverkusen à Bochum (0-0). A l'aise dans les airs grâce à son placement et à sa grande taille, le récent demi-finaliste de la CAN a aussi assuré des premières relances propres. Le joueur formé à Salitas (Salimata et Taséré Football Club, basé à Ouagadougou) s'avère décidément très complet.

Défenseur central : Steven Caulker (Sierra Leone - Gaziantep BBK)


Steven Caulker a tenu le choc lors de la réception du leader, Trabzonspor (0-0), assurant notamment une belle présence sur les balles aériennes. Ancien de l'équipe olympique anglaise, apparu une fois avec les Three Lions A en amical, ce joueur formé à Tottenham a rejoint les Leone Stars dans les semaines précédant la CAN, qu'il disputa en janvier dernier au Cameroun.

Lateral gauche : Souffian El Karouani (Maroc - NEC Nimègue)


Si son équipe du NEC Nimègue s'est inclinée face à Twente (0-2), Souffian El Karouani n'a pas à rougir de sa prestation dans son couloir gauche. Auteur de 3 dribbles et 5 tacles, le latéral gauche a également sauvé un ballon sur sa ligne juste avant la pause. Apparu à trois reprises avec les Lions de l'Atlas, ce produit de la formation néerlandaise postule à une place au Mondial 2022.

Milieu offensif droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Lors de la rencontre cruciale contre Manchester City ce dimanche à l’Etihad Stadium, Mohamed Salah s'est réveillé au retour des vestiaires, avec une passe décisive pour le Sénégalais Sadio Mané en début de seconde période. Désormais impliqué dans 159 buts avec les Reds, l'Egyptien dépasse ainsi Robbie Fowler (158) et n'est plus devancé que par la légende Steven Gerrard (212) dans ce classement des buts et des passes décisives combinés.

Milieu défensif : Enock Mwepu (Zambie - Brighton)


Enock Mwepu s'est occupé de tout lors de la victoire de Brighton sur la pelouse d'Arsenal (1-2). D'abord passeur décisif pour le Belge Leandro Trossard sur l'ouverture du score, le Zambien inscrit lui-même le but du frappe d'une somptueuse frappe depuis l'extérieur de la surface. Omniprésent dans l'entrejeu, le joueur issu de la galaxie Red Bull s'impose comme l'une des révélations africaines de la saison en Premier League.

Milieu défensif : Cheick Doucouré (Mali - Lens)


Placé devant sa défense, Cheick Doucouré a livré une prestation cinq étoiles face à l'OGC Nice (3-0). Très présent en première période quand les Aiglons dominaient, le natif de Bamako, en réserve de l'équipe nationale depuis l'automne dernier, a été impliqué sur les trois buts de son équipe, pour un bilan d'un but, d'une superbe frappe enroulée depuis l'extérieur de la surface, et d'une passe décisive.

Milieu offensif gauche : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Sassuolo)


On n'arrête plus Hamed Junior Traoré. Face à l’Atalanta, le petit milieu offensif s’est même offert un doublé pour permettre à son équipe de s’imposer (2-1). Marqués du gauche puis du droit, il s'agit de ses cinquième et sixième buts en neuf matchs de Serie A depuis son retour de la CAN, disputée au Cameroun avec les Eléphants de Côte d'Ivoire.

Attaquant : Ibrahima Koné (Mali - Lorient)


Privé d'un but par la VAR en début de rencontre, Ibrahima Koné ne s'est pas décourage face à Saint-Etienne (6-2), à l'image de son équipe, rapidement menée au score. Après un premier but du gauche avant la pause pour égaliser à 2-2, le Malien en marque un deuxième pour s'envoler en seconde période, réussissant au passage le premier doublé avec les Merlus, qu'il a rejoints cet hiver en provenance de Sarpsborg, dans l'élite norvégienne.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - FC Barcelone)


Plutôt discret jusque là, Pierre-Emerick Aubameyang est sorti de l'ombre au bon moment pour couper parfaitement un centre d'Ousmane Dembélé. Le coup de tête du Gabonais s'avère imparable pour Cardenas, et permet au Barça d'égaliser face à Levante. Ce match, gagné sur le fil par le Barça (2-3), voit l'ancien Gunner porter son total à 8 buts en 7 titularisations sous ses nouvelles couleurs. Impactant.