Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 janvier)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 janvier) (1)
Mis à jour le
14 janvier 2021 à 06:35
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'international Marocain de Schalke 04 Amine Harit qui s'est illustré en inscrivant un but lors de la victoire de son club face à Hoffenheim (4-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Amine Harit (Maroc - Schalke 04)


Schalke 04 a mis fin à la malédiction en remportant face à Hoffenheim (4-0) sa première victoire depuis près d’un an. Impliqué sur les quatre buts, Amine Harit a été l'un des grands artisans de ce retour en grâce. Triple passeur pour l’avant-centre américain Matthew Hoppe (42eme, 57eme et 63eme), l'international marocain a parachevé son récital technique en clôturant le score en fin de rencontre (80eme).

« La meilleure manière de fêter mon centième match. Merci pour le soutien exceptionnel. J’espère que ce résultat est le début d’une longue série », a tweeté Amine Harit après la rencontre. Une vraie renaissance pour l'ancien Nantais en même temps que pour son équipe : avant ce match en forme de résurrection, le milieu offensif de 23 ans n’avait délivré qu’une seule passe décisive depuis le début de la saison.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Alexandre Oukidja (Algérie - Metz)


Privé de son maître à jouer Farid Boulaya, touché par le Covid-19, le FC Metz a pu compter sur un autre international algérien en la personne de son gardien de but Alexandre Oukidja. Lors des deux matchs joués dans la semaine, le champion d'Afrique 2019 n'a été battu qu'une seule fois, et encore sur penalty. De quoi donner du crédit à la stratégie défensive de son entraîneur.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Inter Milan)


Alors que la Roma et ll'Inter étaient à égalité, Achraf Hakimi a pris les choses en main. D’un petit bijou brossé, l’international marocain est littéralement venu nettoyer la lucarne gauche de la cage romaine. Si les Nerazzurri ne parviendront pas à conserver cet avantage, le joueur formé au Real Madrid continue à être l'un des joueurs de couloir les plus décisifs d'Europe, avec six buts depuis le début de la saison.

Défenseur central : John Boye (Ghana - Metz)


Désigné homme du match face à l'OGC Nice, John Boye le doit autant à sa prestation défensive, solide et rugueuse, qu'à son but improbable. A la réception d'une frappe d'Habib Maïga repoussée par le poteau, l'international ghanéen a en effet égalisé d'une talonnade aussi involontaire que réussie. En ouvrant ainsi son compteur, l'homme aux 67 sélections avec les Black Stars permet aux Grenats d'arracher un point.

Défenseur central : Alexander Djiku (Ghana - Strasbourg)


Après un début de saison compliqué, Alexander Djiku s'est remis dans le sens de la marche. Le duo que forme l'ancien Bastiais avec le Franco-Guinéen Mohamed Simakan est l'une des clés du renouveau de Strasbourg, vainqueur à Lens (0-1) grâce à cette imperméabilité défensive. Suivi depuis plusieurs années par le Ghana, le solide joueur a répondu positivement à l'appel en septembre dernier.

Latéral gauche : Ambroise Oyongo (Cameroun - Montpellier)


Préféré à Junior Sambia par Michel Der Zakarian, Ambroise Oyongo n'a pas tardé à donner raison à son entraîneur. Monté en attaque, c'est lui qui ouvre le score face à Nantes d'une frappe croisée du gauche. Ce but ne suffira pas aux Héraultais pour arracher la victoire (1-1), mais le contrat est rempli du côté du champion d'Afrique 2017.

Milieu offensif droit : Habib Diallo (Sénégal - Strasbourg)


En marquant le seul but de la partie, Habib Diallo a permis à Strasbourg de s'imposer à Lens pour la première fois depuis 1996. Déjà auteur d'un doublé lors de la journée précédente, le Sénégalais est l'un des actuels maillons forts du Racing. Convoité par des clubs anglais, le natif de Thiès avait quitté Metz à contre-cœur cet automne. Avec 7 buts en 13 matchs, ses débuts à Strasbourg sont une belle réussite.

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Face au Torino, Franck Kessié a inscrit sur penalty son sixième but de la saison, atteignant ainsi le meilleur total de sa carrière en Serie A. S'il a ensuite manqué une occasion d'aggraver la marque, l'international ivoirien a poursuivi sur la lancée qui fait de lui l'un des tous meilleurs, sinon le meilleur, du championnat d'Italie à son poste.

Meneur de jeu : Younès Belhanda (Maroc - Galatasaray)


17 minutes : c'est le temps qu'il a fallu à Younès Belhanda pour réussir un triplé lors du large succès décroché face à Gençlerbirligi (6-0), qui permet aux Stambouliotes de remonter à la deuxième place de Süper Lig. Annoncé proche d'un retour à l'OGC Nice lors du dernier mercato, l'international marocain est resté à Galatasaray, pour le plus grand bonheur des supporters.

Milieu offensif gauche : Amine Harit (Maroc - Schalke 04)


Schalke 04 a mis fin à la malédiction en remportant face à Hoffenheim (4-0) sa première victoire depuis près d’un an. Impliqué sur les quatre buts, Amine Harit a été l'un des grands artisans de ce retour en grâce. Triple passeur pour l’avant-centre américain Matthew Hoppe (42eme, 57eme et 63eme), l'international marocain a parachevé son récital technique en clôturant le score en fin de rencontre (80eme).

Attaquant : Youssef En Nesyri (Maroc - FC Séville)


En 46 minutes, Youssef En Nesyri a claqué un triplé qui permet au FC Séville de battre la Real Sociedad (3-2) et d'enchaîner un neuvième match sans défaite toutes compétitions confondues. Avec neuf buts en seize matchs, l’ancien de l’Académie Mohammed VI pointe à la deuxième place du classement des buteurs de Liga, à égalité avec Luis Suarez, Iago Aspas et Lionel Messi. Excusez du peu.

Attaquant : Boulaye Dia (Sénégal - Reims)


En inscrivant un doublé contre Saint-Etienne, Boulaye Dia a permis à son de prendre le large avant la pause. L'attaquant en profite pour rattraper le Parisien Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs de la Ligue 1, avec 12 réalisations. Disposant d'un bon de sortie, celui qui est devenu international sénégalais l'an dernier pourrait quitter Reims cet hiver.