Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 novembre)

Le 11 africain de la semaine (du 05 au 12 novembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le marocain de l'Ajax Amsterdam Hakim Ziyech qui s'est illustré lors de la victoire de son équipe face à Utrecht (4-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Hakim Ziyech (Maroc - Ajax Amsterdam)

Hakim Ziyech réussit un début de saison de premier ordre avec l'Ajax Amsterdam. Face à Utrecht (4-0), le Marocain a encore brillé à la conduite des opérations, augmentant ses stats d'une nouvelle passe décisive sur la clôture du score. Une manière de terminer parfaitement une semaine débutée par une prestation stratosphérique en Ligue des Champions contre Chelsea (4-4), avec deux passes décisives et un magnifique coup franc excentré.

Déjà auteur de 6 buts et 15 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, le Lion de l'Atlas est aujourd’hui le joueur le mieux payé à évoluer aux Pays-Bas. Lors de sa dernière prolongation de contrat l’été dernier, l’Ajax a fait supprimer la clause de départ à 30 millions d’euros dont bénéficiait jusqu’alors l’ancien du FC Twente. De quoi faire grimper encore sa cote sur le marché, même s'il a été inexplicablement oublié de la liste des nommés pour le Ballon d'Or.

 

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

 

 

Gardien de but : Alexandre Oukidja (Algérie - Metz)

Alexandre Oukidja a sorti deux parades en première période sur une déviation malheureuse de son coéquipier John Boye puis sur une volée de Victor Osimhen. L’attaquant nigérian a vu le portier s'interposer plusieurs fois face à lui tout au long du match. Après sa naturalisation sportive en 2018, cet ancien Strasbourgeois a disputé et remporté la CAN 2019 avec l'Algérie comme doublure de Raïs Mbolhi.

 

 

Latéral droit : Youcef Atal (Algérie - Nice)

De retour à un rôle de latéral plus traditionnel, Youcef Atal a fait d’énormes différences face à Bordeaux (1-1) en partant de loin en première période. Auteur de la passe décisive sur l’ouverture du score niçoise, l'ancien de la JS Kabylie s'est montré discret après le repos quand il a été replacé plus haut, mais c’est encore par lui que sont venus tous les frissons pour la défense girondine.

 

 

Défenseur central : Omar Colley (Gambie - Sampdoria)

Intraitable avec notamment quatre duels aériens gagnés, Omar Colley a contribué par ses interventions avisées à l'inviolabilité de la Sampdoria face à l'Atalanta (0-0). Issu du Real de Banjul, ce solide gaillard d'1m91 a fait ses classes dans les championnats scandinaves avant de monter en gamme, en Belgique (Genk) puis en Italie.

 

 

Défenseur central : Mohamed Abarhoun (Maroc - Rizespor)

Mohamed Abarhoun a offert la victoire à Rizespor contre Antalyaspor (1-0) en inscrivant son premier but de la saison lors de cette 11eme journée de Süper Lig. Arrivé en janvier 2019 en Turquie, le natif de Tétouan y a bien trouvé ses marques et forme une charnière efficace avec le jeune Tunisien Montassar Talbi, passé lui par l'Espérance de Tunis.

 

 

Latéral gauche : Ola Aina (Nigeria - Torino)

Lors de la large victoire du Torino sur Brescia (4-0), Ola Aina a su mêler dynamisme et rigueur dans son couloir gauche. Lancé chez les Super Eagles par Gernot Rohr, cet ancien international anglais chez les moins de 20 ans a été acquis par le Toro à Chelsea après une saison concluante sous forme de prêt.

 

 

Milieu offensif droit : Hakim Ziyech (Maroc - Ajax Amsterdam)

Hakim Ziyech réussit un début de saison de premier ordre avec l'Ajax Amsterdam. Face à Utrecht (4-0), le Marocain a encore brillé à la conduite des opérations, augmentant ses stats d'une nouvelle passe décisive sur la clôture du score. Une manière de terminer parfaitement une semaine débutée par une prestation stratosphérique en Ligue des Champions contre Chelsea (4-4), avec deux passes décisives et un magnifique coup franc excentré.

 

 

Milieu défensif : Wilfred Ndidi (Nigeria - Leicester)

Si Leicester est parti pour jouer durablement les premiers rôles en Angleterre cette saison, c'est en partie à Wilfred Ndidi que les Foxes le doivent. Rayonnant dans l'entrejeu, le Nigérian a encore réussi une sacré moisson face à Arsenal (2-0), avec 6 tacles, 3 interceptions, 3 duels aériens gagnés et 3 dribbles réussis. Les Super Eagles tiennent en lui un des meilleurs Africains à son poste.

 

 

Milieu relayeur : Sofiane Feghouli (Algérie - Galatasaray)

Lors du déplacement victorieux de Galatasaray à Gaziantep, Sofiane Feghouli a ouvert son compteur en Süper Lig cette saison, en inscrivant de près le but du break sur un bon service d'Emre Tasdemir. Balayé par le Real Madrid en Ligue des Champions, le club stambouliote se replace à la 4eme place, et le Fennec retrouve de la vigueur, avec également deux frappes sur les montants.

 

 

Milieu offensif gauche : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)

Accusé de « plonger, parfois » par Pep Guardiola, Sadio Mané a apporté la meilleure des réponses possibles à l'entraîneur de Manchester City. Non seulement l'ailier gauche a bien tenu debout dans son couloir, mais il a su... plonger, mais à bon escient, pour inscrire, d'une tête au second poteau, le troisième but des Reds, vainqueurs 3-1 de ce choc au sommet. L'ancien de Génération Foot attend désormais le verdict du Ballon d'Or, dont il est l'un des principaux prétendants.

 

 

Attaquant : Lebo Mothiba (Afrique du Sud - Strasbourg)

Alors qu’il n’avait toujours pas marqué cette saison avant la réception de Nîmes, Lebo Mothiba s’est enfin libéré. L’attaquant du Racing a tout tenté, raté, puis trouvé la faille à deux reprises dans un match où son activité est allée de paire avec celle de ses partenaires d’attaque. Formé aux Diambars de Johannesburg, c'est à Lille que l'international sud-africain a découvert le haut niveau.

 

 

Attaquant : Andy Delort (Algérie - Montpellier)

Un jeu juste, une complémentarité toujours aussi délicieuse avec son binôme d'attaque Gaëtan Laborde, deux passes décisives : face à Toulouse (3-0), Andy Delort était inspiré, et ce fut un régal. La belle année se poursuit pour le champion d'Afrique, qui s'est découvert sur le tard des racines algériennes et retrouvera les Fennecs ce mois-ci pour le début des éliminatoires de la CAN 2021.

 

Publicité