Le 11 africain de la semaine (du 06 au 13 avril)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 06 au 13 avril) (1)
Mis à jour le
13 avril 2021 à 11:29
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le Tunisien de Saint-Etienne Wahbi Khazri qui s'est illustré avec un triplé lors de la victoire de son équipe face à Bordeaux (4-1).
LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Wahbi Khazri (Tunisie - Saint-Etienne)

Un triplé de Wahbi a permis à Saint-Etienne de remporter un important succès dans l'optique du maintien, dimanche face à Bordeaux (4-1). L’international tunisien a inscrit son premier but sur penalty (19e), avant de doubler la mise d'une frappe à ras de terre (23e) puis de réussir un nouveau penalty (71e). Longtemps muet offensivement cette saison, Khazri porte ainsi son total de buts à six en Ligue 1, dont cinq sur les quatre dernières journées.

Auteur du premier triplé de sa carrière, l’international tunisien savourait son exploit après la rencontre. « Je n’avais mis que des doublés dans ma carrière, c’est le premier triplé. Cela fait forcément plaisir, a réagi le joueur de 30 ans au micro de Canal +. Je vis une saison compliquée, je suis passé par des moments très difficiles. Mais je n’ai jamais lâché, et j’ai eu le soutien de mes coéquipiers. C’est une chance de sentir aimé et soutenu. »

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)


Gardien de but : Saturnin Allagbé (Bénin - Dijon)


Certes, Dijon s'est lourdement incliné à Monaco (3-0), mais Saturnin Allagbé a permis à son équipe de limiter la casse. Décisif face à Jovetic en première période, le portier béninois a repoussé le premier penalty de Ben Yedder mais ne pouvait rien sur la reprise de Jovetic. Auteur par la suite de deux arrêts importants face à Caio Henrique et Golovine, il aura laissé une bonne impression. Déclaré positif au Covid avant la rencontre Sierra Leone-Bénin, l'ancien de l'ASPAC Cotonou est au contraire en pleine forme.

Latéral droit : Issam Chebake (Maroc - Yeni Malatyaspor)


Issam Chebake s'est montré fiable et rigoureux lors du choc de bas de tableau entre Kasimpasa et Malatyaspor (0-0). L'une de ses actions offensives aurait mérité meilleur sort. Régulièrement appelé en équipe nationale marocaine, ce natif d'Agadir s'est imposé comme l'un des bons spécialistes de son poste en Süper Lig.

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)


Kalidou Koulibaly a concouru à l'imperméabilité de son équipe, victorieuse sur le terrain de la Sampdoria (0-2). Inspiré dans ses interventions, imbattable dans les airs, le roc sénégalais a livré une prestation sans faille. Dispensé des dernières sorties des Lions de la Teranga, il reste un titulaire incontournable aux yeux d'Aliou Cissé.

Défenseur central : Steven Fortes (Cap-Vert - Lens)


Si Lens s'est largement imposé face à Lorient (4-1), c'est aussi grâce à Steven Fortes. Particulièrement inspiré, le défenseur central a réussi 10 dégagements, 3 interceptions, 2 tacles et remporté 6 des 7 duels disputés ! Sur une bonne dynamique, ce natif de Marseille a participé activement à la qualification des Requins Bleus du Cap-Vert pour la prochaine CAN.

Latéral gauche : Reinildo (Mozambique - Lille)


En concurrence avec Bradaric, Reinildo a pris le dessus sur le Croate pour s'imposer comme le choix numéro un dans le couloir gauche du LOSC. En grande forme ces dernières semaines, le Mozambicain a confirmé ses excellentes dispositions du moment à Metz (0-2), remportant de nombreux duels grâce à sa vivacité.

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Sur un service de Theo Hernandez, Franck Kessié a marqué le but du break d'une frappe dans le coin gauche de la cage et mis son équipe à l'abri, face à Parme (1-3). Avec cette deuxième réalisation dans le cours du jeu, l’international ivoirien, auteur de huit pénaltys, porte le nombre de ses buts à dix cette saison. Un record pour un milieu de terrain milanais depuis Kakà.

Milieu défensif : Pape Matar Sarr (Sénégal - Metz)


Pape Matar Sarr s'affirme de match en match dans l'entrejeu messin. Face à Lille, en ouverture de la 32eme journée de Ligue 1, le jeune Sénégalais s'est encore montré productif à la récupération et solide dans l'impact. Auteur de quelques projections bien senties, il touche même le poteau sur une frappe détournée. Issu de l'académie Génération Foot, ce natif de Thiaroye a été appelé pour la première fois en équipe nationale A le mois dernier.

Milieu offensif : Gaël Kakuta (RD Congo - Lens)


En bon meneur de jeu, Gaël Kakuta a montré la voie en inscrivant le premier but des Sang et Or face à Lorient. Son sixième penalty réussi de la saison lui permet d'atteindre les 10 buts pour la première fois de sa carrière. Revenu dans sa région natale et dans son club formateur, l'international congolais respire la maturité. C'est en toute logique qu'il fait partie des onze nommés pour le Prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de Ligue 1, remis par RFI et France 24.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Contre Aston Villa, Liverpool a gagné pour la première fois de l'année 2021 à Anfield (2-1), et Mohamed Salah a inscrit le premier but des Reds grâce à une tête à la 57e minute. L’international égyptien mène le classement des buteurs de Premier League avec 19 buts, à égalité avec Harry Kane (Tottenham). Revenu en équipe nationale le mois dernier, il a contribué à qualifier les Pharaons pour la prochaine CAN.

Attaquant : Andy Delort (Algérie - Montpellier)


Vite fait, bien fait. Le match en était à sa première minute qu'Andy Delort ouvrait déjà le score d'un joli piqué suite à un appel en profondeur. Très généreux, l'international algérien a multiplié les appels dans le dos des défenseurs marseillais. Privé d'un doublé par l'intervention du VAR, le champion d'Afrique en est à 11 buts et 8 passes décisives en Ligue 1 cette saison et ne devrait pas en rester là.

Ailier gauche : Wahbi Khazri (Tunisie - Saint-Etienne)


Un triplé de Wahbi a permis à Saint-Etienne de remporter un important succès dans l'optique du maintien, dimanche face à Bordeaux (4-1). L’international tunisien a inscrit son premier but sur penalty (19e), avant de doubler la mise d'une frappe à ras de terre (23e) puis de réussir un nouveau penalty (71e). Longtemps muet offensivement cette saison, Khazri porte ainsi son total de buts à six en Ligue 1 dont cinq sur les quatre dernières journées.