Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 07 mai au 14 mai)

Le 11 africain de la semaine (du 07 mai au 14 mai)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu défensif ivoirien Hamed Junior Traoré qui s'est illustré dans le championnat italien en contribuant largement à la victoire de son équipe face à la Fiorentina (1-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Empoli)


Face à la Fiorentina, sa future équipe, Hamed Junior Traoré a été l'un des meilleurs d'Empoli, contribuant à une victoire (1-0) aussi courte que précieuse en vue du maintien en Serie A. Recruté cet hiver par la Viola puis reprêté à son club formateur, ce grand espoir est devenu le joueur ivoirien de moins de 20 ans le plus cher de l'histoire (12 millions d'euros).

C’est en 2014, alors âgé de 14 ans, que Hamed Junior Traoré a posé ses bagages en Italie, à Barco en Emilie-Romagne. Milieu de terrain infatigable, capable de tout faire, récupérer des ballons comme les bonifier par sa qualité de passe, ce natif d'Abidjan espère aider Empoli à se maintenir avant de rejoindre la Fiorentina, où une place lui est garantie dans le milieu à trois.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Brice Samba (Congo - Caen)

A Guingamp, Caen a pris un point (0-0) qui pourrait s'avérer précieux dans la course au maintien. Peu sollicité, Brice Samba a bien fait le peu qu'il avait à faire, comme lorsqu'il repousse des poings une frappe surpuissante de Blas. Le natif de Linzolo garde ainsi sa cage inviolée pour la huitième fois de la saison.

Défenseurs


Latéral droit : Youcef Atal (Algérie - Nice) 

Après son triplé la semaine dernière, Youcef Atal était forcément attendu dans un match contre le PSG. Timide durant les premières minutes, l’Algérien est petit à petit monté en régime et en a fait voir de toutes les couleurs aux latéraux parisiens. L'ancien de la JS Kabylie aurait d’ailleurs pu être récompensé par une passe décisive si Saint-Maximim avait fait preuve de précision.

Défenseur central : Marcel Tisserand (RD Congo - Wolfsbourg)

Face à Nuremberg (2-0), Marcel Tisserand a scellé la victoire des Loups, toujours en course pour une place en Ligue Europa. Le défenseur congolais inscrit ainsi son premier but depuis son arrivée en provenance d'Ingolstadt en août 2017. La danse "fimbu" des Léopards était de sortie à la Volkswagen Arena.

Défenseur central : Djené Dakonam (Togo - Getafe)

Avec six duels aériens gagnés et aucun ballon perdu, Djené Dakonam s'est montré une nouvelle fois d'une solidité à toute épreuve lors de la victoire de Getafe sur Gérone (2-0). Si le club de la banlieue sud de Madrid n'a jamais été aussi proche de la qualification pour la Ligue des Champions, c'est en partie à l'ancien de Coton Sport de Garoua qu'il le doit.

Latéral gauche : Kwadwo Asamoah (Ghana - Inter Milan)

Latéral gauche : Kwadwo Asamoah (Ghana - Inter Milan)
Lui qui a passé quatre saisons dans le Frioul disputait ce week-end un match très spécial contre son ancienne équipe : Kwadwo Asamoah a sans doute été le meilleur Intériste face à l'Udinese (0-0). Fort d'une décennie de Serie A au compteur, le natif d'Accra a fait son retour parmi les Black Stars en mars dernier.

Milieux de terrain


Milieu offensif droit : Ryad Boudebouz (Algérie - Celta Vigo)

Prêté cet hiver par le Bétis Séville, Ryad Boudebouz retrouve ses sensations sous les couleurs du Celta Vigo. Titularisé face au FC Barcelone, l'international algérien s'est illustré sur son côté droit, et a délivré d'un superbe centre brossé du pied gauche la passe décisive pour l'ouverture du score des Celestes, finalement vainqueurs (2-0).

Milieu défensif : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Empoli)

Face à la Fiorentina, sa future équipe, Hamed Junior Traoré a été l'un des meilleurs d'Empoli, contribuant à une victoire (1-0) aussi courte que précieuse en vue du maintien en Serie A. Recruté cet hiver par la Viola puis reprêté à son club formateur, ce grand espoir est devenu le joueur ivoirien de moins de 20 ans le plus cher de l'histoire (12 millions d'euros).

Milieu défensif : Mady Camara (Guinée - Olympiakos)

Pour la 30eme et dernière journée du championnat grec ce week-end, Mady Camara a clôturé la marque de la tête face à Larissa (0-3). Titulaire pour la 18eme fois en 24 matchs de championnat, le Guinéen termine la saison avec 6 buts au compteur. Appelé en sélection depuis l'automne dernier, l'ancien du Santoba FC devrait disputer cet été sa première CAN.

Milieu offensif gauche : Henry Onyekuru (Nigeria - Galatasaray)

Le véloce excentré nigérian a ouvert le score face au Besiktas (2-0) dans un derby stambouliote chargé d'enjeu, puisque ce succès permet à « Gala » de reprendre sa place de leader devant Basaksehir, à trois journées de la fin. Privé du Mondial 2018 sur blessure, le Super Eagle totalise 13 buts en Süper Lig cette saison et espère la terminer en beauté à la CAN.

Attaquants


Attaquant : Mbaye Niang (Sénégal - Rennes)

Très percutant sur le front de l’attaque, Mbaye Niang a ouvert la marque à Toulouse (2-2) d'une jolie frappe enroulée du droit. C'est ensuite lui qui obtient le penalty (discutable) transformé par son compatriote Ismaïla Sarr pour l'égalisation. International sénégalais depuis septembre 2017, l'ancien du Milan AC disputera cet été sa première phase finale de CAN.

Attaquant : Kalifa Coulibaly (Mali - Nantes)

Kalifa Coulibaly est l'homme en forme du moment à Nantes. Face à Dijon (3-0), le Malien, non content de peser sur la défense adverse en jouant en pivot, a beaucoup tenté sa chance. Souvent sans réussite, jusqu’au penalty (avant lequel il est décisif pour lancer le Ghanéen Majeed Waris) qu’il a transformé.



Publicité