Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 08 au 15 mars)

Le 11 africain de la semaine (du 08 au 15 mars)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Egyptien de Liverpool Mohamed Salah qui s'est illustré avec un triplé lors de la victoire de son équipe face à Leeds Utd (4-3).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Salah  (Egypte - Liverpool)


En marquant trois buts, dont deux sur penalty, lors de la rencontre échevelée remportée face à Leeds (4-3), Mohamed Salah a réalisé un exploit qu’aucun joueur de Liverpool n’avait réalisé depuis le siècle dernier. Arborant un nouveau look moins abondant en cheveux, mais toujours aussi aérodynamique, l’international égyptien a signé une première pour un joueur de Liverpool depuis la campagne 1988-1989. A l’époque, c’est l’Irlandais John Aldridge qui avait réussi pareille performance, contre Charlton.

Un fait rare, puisque durant la dernière décennie, seul Raheem Sterling (Manchester City) avait fait aussi fort. Dans ses célébrations, Mohamed Salah a rendu hommage à son compatriote, le joueur d'Al-Ahly Momen Zakaria (32 ans), contraint de faire une pause dans sa carrière afin de lutter contre une maladie neurodégénérative. Un geste de classe du Pharaon des Reds, qui vient rehausser une performance de haute volée.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but : André Onana (Cameroun - Ajax Amsterdam)


Annoncé sur le départ, André Onana est toujours un joueur de l'Ajax Amsterdam. Et un bon : face à un adversaire en supériorité numérique une grande partie du match, le portier camerounais a fait bonne garde et contribué au succès (0-1) des Lanciers. Celui que les supporters ajacides ont supplié, banderoles à l'appui, de rester une saison de plus a été convoqué depuis pour le stage des Lions Indomptables le mois prochain, qui se déroulera aux... Pays-Bas. À domicile pour lui.

Latéral droit : Reda Halaïmia (Algérie - Beerschot)


Titularisé pour la première fois après cinq journées de championnat lors de la réception de Genk, Mohamed Reda Halaïmia a livré une prestation solide sur son côté droit. Arrivé l'été dernier du MC Oran, le jeune défenseur marche sur les traces de ses aînés Ramy Bensebaini et Youcef Atal, autres joueurs de couloir formés au pays et révélés à l'échelon européen en Belgique. Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, suit de près son évolution.

Défenseur central : Romain Saïss (Maroc - Wolverhampton)


Romain Saïss repart du bon pied en Premier League. Titularisé dans la défense à trois axiaux des Wolves, l'ex-joueur d'Angers a non seulement contribué à la bonne assise défensive de son équipe mais aussi assuré son succès face à Sheffield United (2-0) en inscivant de la tête le second but. Devenu depuis la CAN 2017 un cadre des Lions de l'Atlas, cet ancien milieu de terrain est aujourd'hui leur capitaine.

Défenseur central : Nayef Aguerd (Maroc - Rennes)


Concentré derrière, efficace devant : Nayef Aguerd applique cette recette depuis son arrivée à Rennes. Sur la pelouse de Nîmes, le natif de Kénitra, à la réception d'un coup franc, signe le troisième but des siens, son deuxième en trois matchs avec sa nouvelle équipe. Vainqueur du CHAN 2018 avec les Lions de l'Atlas locaux, le joueur de 24 ans poursuit une progression régulière depuis ses débuts professionnels au FUS de Rabat.

Latéral gauche : Fabrice Nsakala (RD Congo - Besiktas)


Pour ses débuts en Süper Lig sous les couleurs de Besiktas, Fabrice Nsakala était titulaire face à Trabzonspor (3-1), et a rendu une copie très propre dans son couloir gauche. Après trois saisons à Antalyaspor, l'ancien joueur de Troyes a rejoint le géant stambouliote cet été pour franchir un palier. Natif du Blanc-Mesnil en région parisienne, ce binational compte une dizaine de sélections avec les Léopards de RD Congo.

Milieu offensif droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


En marquant trois buts, dont deux sur penalty, lors de la rencontre échevelée remportée face à Leeds (4-3), Mohamed Salah a réalisé un exploit qu’aucun joueur de Liverpool n’avait réalisé depuis le siècle dernier. Arborant un nouveau look moins abondant en cheveux, mais toujours aussi aérodynamique, l’international égyptien a signé une première pour un joueur de Liverpool depuis la campagne 1988-1989. A l’époque, c’est l’Irlandais John Aldridge qui avait réussi pareille performance, contre Charlton.

Milieu central : Mohamed Elneny (Egypte - Arsenal)


De retour d'une saison en prêt à Besiktas, Mohamed Elneny a été relancé à Arsenal ces dernières semaines par Mikel Arteta. Les faits donnent pour l'instant raison à l'entraîneur espagnol des Gunners : déjà brillant lors de la finale du Community Shield remporté par son équipe, l'Égyptien a de nouveau réussi une prestation de qualité face à Fulham, pour la première journée de Premier League. Et si Mohamed Salah n'était plus le seul Pharaon à s'illustrer sur les pelouses anglaises ?

Milieu central : Gaël Kakuta (RD Congo - Lens)


Arrivé cet été d'Amiens, Gaël Kakuta s'affirme comme le maillon fort du RC Lens. Sur le terrain de Lorient, le meneur de jeu a rayonné. Constamment juste dans ses transmissions, l'international congolais s'est également montré décisif sur les balles arrêtées, avec à son bilan un penalty transformé et un coup de patte bien distillé sur le but de Facundo Medina.

Milieu offensif gauche : Denis Bouanga (Gabon - Saint-Etienne)


Positionné sur le flanc gauche des Verts face à Strasbourg (2-0), Denis Bouanga est monté en puissance après la pause, en deux temps. D'abord en transformant un penalty pour ouvrir le score puis en faisant un énorme travail préparatoire ponctué d'une passe décisive sur le but du break, signé Mahdi Camara. Adopté par le public gabonais dès son arrivée parmi les Panthères pour la CAN 2017, ce binational seconde depuis Pierre-Emerick Aubameyang en pointe.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Arsenal)


Longtemps présenté comme partant, Pierre-Emerick Aubameyang est resté à Arsenal cet été. Un choix dont les Gunners ne peuvent que se féliciter. Au sommet de son art de finisseur, le Gabonais a fait parler la poudre de superbe manière, avec cette frappe enroulée limpide à l’issue d’une magnifique contre-attaque. Son trio avec le Brésilien Willian et le Français Lacazette promet beaucoup.

Attaquant : Ignatius Ganago (Cameroun - Lens)


Arrivé cet été de l'OGC Nice contre 6 millions d'euros, Ignatius Ganago n'a pas tardé à justifier son transfert, le plus onéreux de l'histoire du RC Lens. Rapide et puissant, le jeune international camerounais boucle sa semaine de Ligue 1 sur un bilan de deux buts en deux matchs : celui de la victoire sur un PSG amoindri (1-0), puis celui qui parachève le succès des Sang et Or à Lorient (2-3), inscrit alors qu'il était entré en jeu. Formé à l'Académie des Brasseries du Cameroun, le joueur de 21 ans a été rappelé en sélection pour le rassemblement du mois d'octobre.

Publicité