Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 09 au 16 septembre)

Le 11 africain de la semaine (du 09 au 16 septembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant sénégalais de Liverpool Sadio Mané qui s'est illustré en Premier League anglaise avec un doublé lors de la victoire de son équipe face à Newcastle. (3-1)

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)


Alors que Liverpool était mené à Anfield par Newcastle, Sadio Mané n'a pas laissé les Reds douter bien longtemps. Le Sénégalais a commencé son récital avec un tir limpide depuis l’entrée de la surface (28eme), avant de donner l'avantage aux siens après une jolie action individuelle (40eme). En 50 matchs à Anfield avec l'ancien de Génération Foot, Liverpool n'a jamais perdu (41 victoires, 9 nuls).

Le Sénégalais a prouvé que sa déception d'avant la trêve internationale et la polémique qui s’en est suivie était désormais parfaitement digérée. Furieux d'avoir été remplacé avant Mohamed Salah, coupable à ses yeux de l'avoir oublié au moment de conclure une action, Sadio Mané avait eu un geste d'humeur en quittant la pelouse. La veille du match, l'Egyptien avait posté une vidéo amusante afin de souligner sa parfaite entente avec son coéquipier. De bon augure alors que Liverpool va entamer la défense de son titre en Ligue des Champions.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Dijon)


Sa titularisation face à Nîmes, de préférence à l'Islandais Runarsson, était un choix fort. Pour ses débuts dans le but dijonnais, Alfred Gomis a bien fait le peu qu'il a eu à faire, avec un bon arrêt sur un coup franc excentré en fin de première période. Arrivé cet été de la SPAL Ferrare en Serie A italienne, le natif de Ziguinchor a pallié avec brio la blessure d'Edouard Mendy pendant la CAN 2019.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Dortmund)


Le Borussia Dortmund s'est imposé sur un score flatteur face au Bayer Leverkusen (4-0), c'est en partie à Achraf Hakimi qu'il doit cette large victoire. Le joueur de couloir marocain a en effet adressé la passe décisive sur l'ouverture du score des hommes de Lucien Favre. Celui qui fut l'un des meilleurs Lions de l'Atlas à la CAN entame bien la nouvelle saison.

Défenseur central : Nayef Aguerd (Maroc - Dijon)


Excellent dans l’anticipation, très costaud au duel, Nayef Aguerd a livré une prestation sans faille contre Nîmes (0-0). Il a remporté un nombre incalculable de duels aériens, même s’il s’est parfois aidé des coudes, écopant d’ailleurs d’un carton jaune. Arrivé l'été dernier du FUS Rabat, le natif de Kenitra a remporté le CHAN 2018 avec les Lions de l'Atlas locaux.

Défenseur central : Salif Sané (Sénégal - Schalke 04)


Alors que Schalke 04 était mené par le promu Paderborn, Salif Sané a remis son équipe dans le bon sens en venant placer un coup de tête victorieux sur corner peu après la demi-heure de jeu. Le vice-champion d'Afrique fit ensuite bonne garde et apporta son écot défensif à la belle démonstration des siens (5-1).

Latéral gauche : Ambroise Oyongo (Cameroun - Montpellier)


Peu gêné dans son couloir, Ambroise Oyongo en a bien profité face à Nice (2-1). Très offensif, l'ancien joueur de l'Impact Montréal a contribué à déstabiliser l'arrière-garde azuréenne. Impliqué sur plusieurs occasions, le champion d'Afrique 2017 est notamment à l'origine du but de la victoire, inscrit par le néo-international algérien Andy Delort.

Milieu offensif droit : Moussa Djenepo (Mali - Southampton)


Transféré cet été du Standard de Liège vers Southampton, Moussa Djenepo réalise un début de saison remarquable avec les Saints. Pour sa première titularisation samedi, l’international malien a offert la victoire à son équipe à Sheffield United après une superbe action individuelle : l'ancien du Yeelen Olympique a passé en revue toute la défense adverse avant de conclure d'une frappe croisée (0-1).

Milieu défensif : André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun - Villarreal)


Avant la trêve internationale, André-Frank Zambo Anguissa s'était fait connaître en Liga en réussissant un dribble spectaculaire sur Dany Carvajal (Real Madrid). Face à Leganés (3-0), le Camerounais a réussi un match solide dans l'entrejeu, multipliant les bonnes interventions. Formé à Coton Sport de Garoua, le natif de Yaoundé s'est révélé à l'Olympique de Marseille.

Meneur de jeu : Farouk Miya (Ouganda - Konyaspor)


D'une frappe en pivot parfaitement ajustée, Farouk Miya a inscrit l'unique but de la rencontre face à Denizlispor, qui permet à son équipe de recoller avec le haut du tableau. Arrivé en fin de Mercato, le fer de lance des Cranes d'Ouganda réussit des débuts canons en Süper Lig (2 buts en 3 matchs) après avoir impressionné durant la CAN en Egypte.

Milieu offensif gauche : Ansu Fati (Guinée-Bissau - FC Barcelone)


Avec Ansu Fati (16 ans), le FC Barcelone tient son nouveau surdoué. Pour sa première titularisation, samedi face à Valence, la pépite bissau-guinéenne n'a pas tardé à mettre tout le monde d'accord. Dès la 2eme minute, l'adolescent surgit au point de pénalty pour catapulter au fond une passe de Frenkie de Jong, avant que les rôles ne soient inversés sur le deuxième but cinq minutes plus tard. Impressionnant.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Arsenal)


Qui dit mieux ? Face à Watford (2-2), Pierre-Emerick Aubameyang a marqué sur ses deux tirs cadrés.D'une frappe en pivot d'abord, puis en concluant de près une belle action collective. Les Gunners gâchèrent ensuite tout par leur fébrilité défensive, mais la Panthère n'a rien à se reprocher, lui qui compte 5 buts en 5 journées de Premier League et 7 buts sur ses 9 derniers tirs cadrés.

Attaquant : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)


Alors que Liverpool était mené à Anfield par Newcastle, Sadio Mané n'a pas laissé les Reds douter bien longtemps. Le Sénégalais a commencé son récital avec un tir limpide depuis l’entrée de la surface (28eme), avant de donner l'avantage aux siens après une jolie action individuelle (40eme). En 50 matchs à Anfield avec l'ancien de Génération Foot, Liverpool n'a jamais perdu (41 victoires, 9 nuls).

Publicité