Le 11 africain de la semaine (du 11 au 18 octobre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 11 au 18 octobre) (1)
AI / Reuters / Panoramic
Mis à jour le
18 octobre 2022 à 10:58
par
Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah qui s'est particulièrement illustré avec le but de la victoire de son équipe face à Manchester City (1-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Aux grands joueurs les grands matchs ! Alors que les choses avaient du mal à se décanter entre Liverpool et Manchester City, Mohamed Salah a fait basculer ce sommet de Premier League du côté des Reds à un peu plus de dix minutes du terme. Sur un long dégagement d'Alisson Becker, l'Egyptien a effacé Cancelo d'un astucieux contrôle orienté pour aller défier Ederson. Parfaite, sa finition a fait exploser Anfield, privé de grandes joies ces dernières semaines.

Auteur d'un triplé en Ligue des Champions, le Pharaon apparaît en net regain de forme, à la grande satisfaction de son entraîneur. « Mo a fait un match exceptionnel, absolument exceptionnel. Il a marqué un but de classe mondiale. En dehors de son but, il a été bon avec le ballon, il a été une menace constante dans le dos, il a travaillé très dur. On sait tous que quand tout va bien pour Mo, il est absolument exceptionnel. J'espère pour lui que tout fonctionnera pour lui à partir de maintenant, comme j'espère que pour nous », a déclaré Jürgen Klopp.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : André Onana (Cameroun - Inter Milan)


Désormais installé dans la peau d'un titulaire en Ligue des Champions comme en Serie A, André Onana a fait bonne garde samedi lors de la réception de la Salernitana (2-0). Peu sollicité dans l'ensemble, l'international camerounais a bien fait le peu qu'il a eu à faire, réussissant du même coup à conserver sa cage inviolée pour la première fois de la saison en championnat.

Latéral droit : Noah Fadiga (Sénégal - Brest)


Titulaire pour le déplacement à Nantes, Noah Fadiga a eu le bonheur d'inscrire son premier but en Ligue 1. Peu après s'être rendu coupable d'un penalty, manqué par les Canaris, le néo-international sénégalais a ouvert la marque. Si la suite fut cauchemardesque pour les siens, le fils du grand Khalilou Fadiga s'en est mieux sorti que beaucoup. Il postule à une place dans la tanière des Lions de la Teranga au Mondial.

Défenseur central : Youssouf Ndayishimiye (Burundi - Basaksehir)


Youssouf Ndayishimiye n'a pas fait les choses à moitié et s'est offert un doublé de la victoire face à Istanbulspor (2-0). Solide du haut de son mètre 83, l'ancien d'Aigle Noir FC de Makamba a tenu la baraque. Egalement capable d'évoluer un cran au-dessus, le natif de Bujumbura s'impose plus que jamais comme un titulaire, lui qui n'a pas raté la moindre minute de jeu depuis la deuxième journée de Süper Lig, soit sept matchs.

Défenseur central : Abdou Diallo (Sénégal - RB Leipzig)


Prêté cette saison par le Paris Saint-Germain, Abdou Diallo commence à trouver ses marques au RB Leipzig. Titulaire en Bundeslifa pour la troisième fois de la saison lors de la réception du Hertha Berlin, c'est lui qui inscrit le but du break pour son équipe, victorieuse au terme d'un match mouvementé (3-2). Le champion d'Afrique postule plus que jamais à une place dans le groupe sénégalais pour la Coupe du monde au Qatar.

Latéral gauche : Issiaga Sylla (Guinée - Toulouse)


En jambes, Issiaga Sylla a contribué au troisième succès consécutif des Toulousains à domicile, dimanche face à Angers (3-2). Son retour tonitruant dans les pieds d'Hunou empêche les Angevins de prendre l'avantage, et ses montées ont offert nombre de décalages à ses coéquipiers. Avec onze années d'ancienneté et 70 sélections, ce natif de Conakry est l'un des piliers du Syli national de Guinée.

Milieu offensif droit : Silas Katompa Mvumpa (RD Congo - Stuttgart)


Silas Katompa Mvumpa a vu les choses en grand pour Stuttgart. Face à la lanterne rouge, Bochum, le Congolais a ouvert le score sur penalty dès l'entame (3e), avant d'offrir le deuxième but au jeune Franco-Comorien Naouirou Ahamada (22e) puis de porter le score à 3-1 après la pause (64e). Suspendu en 2021 pour avoir joué sous une fausse identité, l'ancien du Paris FC semble reparti sur de bonnes bases.

Milieu défensif : Frank Onyeka (Nigeria - Brentford)


Très présent au cœur des débats, Frank Onyeka a livré une excellente prestation lors de la victoire de Brentford sur Brighton (2-0). Toujours bien placé pour apporter le liant nécessaire entre le milieu et l'attaque, le Nigérian a agrémenté sa débauche d'efforts d'une passe décisive sur le premier des deux buts d'Ivan Toney. Lui qui a disputé cette année sa première CAN avec les Super Eagles ouvre ainsi ses stats en Premier League.

Milieu défensif : Salis Abdul Samed (Ghana - Lens)


Salis Abdul Samed enchaîne les matchs convaincants. Face à Montpellier, l'ancien Clermontois a encore réalisé une belle moisson de ballons dans l'entrejeu et réussi quelques belles orientations. Ce début de saison convaincant n'a pas échappé au sélectionneur du Ghana, Otto Addo. Le joueur a fait savoir qu'il avait reçu une présélection chez les Black Stars. De bon augure à un peu plus d'un mois du Mondial.

Milieu offensif gauche : Sadio Mané (Sénégal - Bayern Munich)


Replacé à son poste de prédilection, sur le flanc gauche offensif, Sadio Mané a réussi quelques mouvements intéressants lors de la large victoire du Bayern sur Fribourg (5-1). D'un joli piqué, l’attaquant sénégalais a inscrit le quatrième but d’un Bayern dominateur. Le dauphin de Karim Benzema au classement du Ballon d'Or porte ainsi son total de la saison en Bundesliga à 5 réalisations.

Attaquant de pointe : Victor Osimhen (Nigeria - Naples)


Entré à la pause à la place de Giacomo Raspadori, Victor Osimhen a réussi une seconde période de haut niveau, alors que son équipe était accrochée par Bologne. Déjà buteur pour son retour de blessure mercredi en Ligue des Champions contre l'Ajax Amsterdam (4-2), le Super Eagle a fait basculer la partie en faveur des Partenopei en inscrivant le but qui allait s'avérer décisif (69e, 3-2). Incontournable.

Attaquant de pointe : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Aux grands joueurs les grands matchs ! Alors que les choses avaient du mal à se décanter entre Liverpool et Manchester City, l'Egyptien a fait basculer ce sommet de Premier League du côté des Reds à un peu plus de dix minutes du terme. Sur un long dégagement d'Alisson Becker, le Pharaon a effacé Cancelo d'un astucieux contrôle orienté pour aller défier Ederson. Parfaite, sa finition a fait exploser Anfield.