Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 12 au 18 novembre)

Le 11 africain de la semaine (du 12 au 18 novembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Dakarois Mbaye Diagne (Kasimpasa) qui retrouve sa place de meilleur buteur évoluant dans la zone UEFA, devant un certain Kylian Mbappé grâce à un somptueux but contre Bursaspor (2-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mbaye Diagne (Sénégal - Kasimpasa)


D'un bel enchaînement contrôle de la poitrine-volée du gauche, le Dakarois ouvre le score pour Kasimpasa sur le terrain de Bursaspor (2-1), et retrouve sa place de meilleur buteur évoluant dans la zone UEFA, devant un certain Kylian Mbappé. Présent en Europe depuis plus d'une décennie, débarqué en Italie et passé par la Belgique, la Hongrie ou l'Arabie Saoudite, cet attaquant semble se bonifier avec le temps, comme un grand cru.

"Mbaye Diagne, je le connais, je l’ai suivi à plusieurs reprises. Mes collaborateurs l’ont aussi suivi. Sa qualité première, c’est qu’il est capable de marquer beaucoup de buts. Il a un bon jeu de tête et aussi un bon jeu, dos au but, c’est un peu notre Giroud même s’il marque plus que Giroud !", dit de lui avec humour le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, qui l'a convoqué dans la tanière des Lions de la Teranga en octobre.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc - Gérone)
Le portier marocain continue sur son excellente lancée. Face à Leganes (0-0), l'ancien du Wydad Casablanca a sauvé son équipe de la défaite en réussissant une parade miraculeuse dans le temps additionnel de la seconde période. En gardant sa cage inviolée pour la cinquième fois de la saison, l'international marocain se pose comme un rival très sérieux de Munir El Kajoui dans les buts des Lions de l'Atlas.

Défenseurs


Latéral droit : Youcef Atal (Algérie - Nice)
Patrick Vieira n’a pas beaucoup apprécié la prestation collective de ses hommes à Nîmes. Si l'entraîneur de l'OGC Nice a souligné quelques performances individuelles indigestes, il aurait aussi pu en relever une particulièrement convaincante. Une nouvelle fois, l'ancien de la JS Kabylie a animé l’aile forte des Aiglons : auteur de cinq dribbles et autant de tacles réussis, l’international algérien a surtout inscrit le but de la victoire, le premier de sa jeune carrière en Ligue 1.

Latéral gauche : Abdoulaye Bamba (Côte d'Ivoire - Angers)
En grande forme, Andy Delort n'a pas existé à Angers. Le latéral du SCO a tout compris au jeu de l’attaquant montpelliérain et sa lecture s’est traduite par un marquage de tous les instants et quelques courses anticipées. Mieux, l’Ivoirien a aussi été imprenable dans les airs. Capable d'évoluer à gauche ou à droite de la défense, le natif d'Abidjan a été rappelé le mois dernier en équipe nationale après plus de deux ans d'absence.

Défenseur central : Souleymane Bamba (Côte d'Ivoire - Cardiff City)
A 33 ans, le défenseur formé au PSG vit une seconde jeunesse dans la capitale galloise. Face à Brighton, alors que son équipe était réduite à dix, c'est lui qui surgit pour envoyer au fond des filets un ballon repoussé par la barre transversale et donner la victoire à son équipe. Un but important, puisqu'il permet aux Bluebirds d'abandonner la lanterne rouge.

Défenseur central : Kenneth Omeruo (Nigeria - Leganes)
La défense de Leganes va un peu mieux depuis que Kenneth Omeruo s'y est imposé comme titulaire, il y a un mois. A Gérone, le Super Eagle a offert beaucoup de répondant physique à un adversaire qui restait sur deux victoires. A 25 ans, le natif de Kaduna est baladé de club en club au gré de ses prêts par Chelsea. A son palmarès, une CAN (en 2013) et deux Coupes du monde disputées (2014 et 2018).

Milieux de terrain


Milieu central : Thomas Partey (Ghana - Atlético Madrid)
D'une frappe magistrale des trente mètres, c'est lui qui a égalisé et sorti l'Atlético de sa torpeur face à l'Athletic Bilbao. Un sacré "golazo" ! Les Colchoneros, qui s'imposeront au final (3-2), doivent un fière chandelle à leur milieu de terrain. Arrivé au sein du club colchonero en 2012 en provenance du Odometah FC, le jeune international ghanéen s'est peu à peu imposé comme un titulaire aux yeux de son entraîneur Diego Simeone.

Milieu central : Ihlas Bebou (Togo - Hanovre)
Face à Wolfsbourg (2-1), dans le derby de Basse-Saxe, l'ailier de formation, positionné en relayeur, a beaucoup fait pour son équipe, en offrant le premier but avant d'inscrire lui-même le second sur penalty. Une précieuse victoire qui permet aux Roten de sortir de la zone de relégation. Né au Togo et arrivé jeune en Allemagne, ce "couteau suisse" offensif a intégré les Eperviers en septembre 2016 et ne les a plus quittés.

Milieu offensif droit : Samuel Chukwueze (Nigeria - Villarreal)
A 19 ans, le jeune Nigérian est devenu face au Rayo Vallecano le quatrième plus jeune buteur à scorer en Liga cette saison. Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 17 ans avec les Golden Eaglets, celui qui est arrivé à Villarreal pour renforcer la réserve s'impose peu à peu avec l'équipe fanion. Une période faste couronnée d'une première sélection avec les Super Eagles A.

Milieu offensif gauche : Mahmoud Hassan "Trezeguet" (Egypte - Kasimpasa)
Passeur sur l'ouverture du score signée Mbaye Diagne à Bursaspor, c'est lui qui donne la victoire à son équipe d'un coup franc vicieux à ras de terre. Son bilan (6 buts, 4 passes décisives et 3 penaltys provoqués en 12 matchs) le place sur les bases d'une nouvelle saison prolifique. Transféré définitivement cette saison, cet ancien d'Al-Ahly devrait permettre à son club de faire une belle plus-value cet été.

Attaquants


Attaquant : Mbaye Diagne (Sénégal - Kasimpasa)
D'un bel enchaînement contrôle de la poitrine-volée du gauche, le Dakarois ouvre le score pour Kasimpasa sur le terrain de Bursaspor (2-1), et retrouve sa place de meilleur buteur évoluant dans la zone UEFA, devant un certain Kylian Mbappé. Présent en Europe depuis plus d'une décennie, passé par la Belgique, la Hongrie ou l'Arabie Saoudite, cet attaquant semble se bonifier avec le temps, comme un grand cru.

Attaquant : Wahbi Khazri (Tunisie - Saint-Etienne)
Moins en vue lors des deux dernières journées, le Tunisien a remis les pendules à l'heure face à Reims (2-0). Le numéro 10 s’est chargé du coup franc de l’ouverture du score stéphanoise signée Mathieu Debuchy dès l'entame, puis a inscrit le but du break, juste avant la pause, d’une frappe croisée imparable. Auteur de 6 réalisations en 12 apparitions sous le maillot vert, l'Aigle de Carthage signe une adaptation express à sa nouvelle équipe.