Le 11 africain de la semaine (du 12 au 19 octobre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 12 au 19 octobre) (1)
Mis à jour le
19 octobre 2021 à 11:35
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le Ghanéen de Rennes Kamaldeen Sulemana qui s'est illustré en inscrivant un magnifique but lors de la victoire de son équipe à Metz (0-3)).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Kamaldeen Sulemana (Ghana - Rennes)


Kamaldeen Sulemana s'affirme de match en match comme une pioche miraculeuse pour le Stade Rennais. Arrivé cet été du club danois de Nordsjaelland, l'ailier ghanéen a fait tourner en bourrique ses vis-à-vis messins. Un match cinq étoiles à l'image de son chef-d'œuvre de but, avec petit pont et frappe de l'extérieur du pied sous la barre. Un régal pour ses partenaires, un cauchemar pour ses adversaires.

De quoi s'attirer les louanges de son entraîneur, Bruno Genesio. « C’est typiquement ses caractéristiques. Il est enthousiaste, insouciant. Il va vite, fait mal. Il nous donne beaucoup de plaisir, est agréable à diriger car il vient toujours à l’entraînement avec le sourire, pour travailler. Il a beaucoup de fraîcheur, il a 19 ans et fait un début de saison incroyable », a déclaré l'ancien coach de l'OL, sous le charme.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Édouard Mendy (Sénégal - Chelsea)


Edouard Mendy a réussi une performance fantastique lors de la victoire de Chelsea face à Brentford (1-0), samedi. Plusieurs fois décisif, l'international sénégalais a été l'un des grands artisans du succès obtenu par les Blues, synonyme de place de leader retrouvée en Premier League. « Quelqu'un m'explique pourquoi il n'est pas nominé pour le Ballon d'Or ? », a posté après la rencontre son coéquipier Antpnio Rüdiger, qui n'est pas le seul à se poser la question.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


On a vu du grand Hamari Traoré face à Metz. Très en jambes, l'international malien s'en est donné à coeur joie dans son couloir contre des Lorrains dépassés. Très offensif, il achève la rencontre sur un bilan de deux passes décisives. Ces deux offrandes dans un même match de championnat (et même en une mi-temps) permettent à l'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako de réussir une performance individuelle inédite dans sa carrière.

Défenseur central : Ahmed Touba (Algérie - RKC Waalwijk)


Ahmed Touba a livré une prestation très solide sur le terrain du Feyenoord Rotterdam (2-2). Auteur d'un sauvetage en première période, l'international algérien évite à son équipe de concéder une ouverture du score plus précoce. Né à Roubaix mais de nationalité belge, ce joueur de 23 ans a choisi les Fennecs après avoir été dix fois sélectionné par les Diables Rouges U18 à U21.

Défenseur central : Romain Saïss (Maroc - Wolverhampton)


Romain Saïss a pris une part active à la folle remontée réussie par Wolverhampton sur le terrain d'Aston Villa (2-3). C'est lui qui sonne la révolte des Wolves en marquant le premier but des siens à dix minutes de la fin de la partie. Par ailleurs à créditer d'un bon match, l'international marocain s'est comporté en leader d'effort de son équipe.

Latéral gauche : Vital Nsimba (RD Congo - Clermont)


Quel match de Vital Nsimba face à Lille ! Le latéral gauche marque le but de la victoire clermontoise sur les champions de France en titre d'une frappe de l'extérieur de la surface. Par ailleurs auteur d'un sauvetage devant Renato Sanches en première période, celui qui goûta à l'équipe nationale congolaise sous le mandat de Florent Ibenge se rappelle aux bons souvenirs des Léopards.

Milieu offensif droit : Mohamed Salah (Égypte -Liverpool)


Pour son entraîneur Jürgen Klopp, Mohamed Salah est actuellement le meilleur joueur du monde. Le technicien allemand parle rarement en l'air, et le match exceptionnel de l'ailier droit face à Watford (0-5) lui donne raison. Auteur d'une merveille passe décisive de l'extérieur du pied pour Sadio Mané sur l'ouverture du score, le Pharaon a ensuite signé un nouveau but d'anthologie, qui le voit dribbler trois défenseurs, avant de crocheter pour rentrer et conclure du pied gauche.

Milieu défensif : Adem Zorgane (Algérie - Charleroi)


Adem Zorgane a réussi un match épatant ce dimanche face à Genk (2-0). Très consistant dans l'entrejeu (83% de passes réussies, 80% de duels gagnés), le jeune international algérien a agrémenté son bilan d'une passe décisive, sa deuxième de la saison. Arrivé cet été du club formateur du Paradou AC, ce joueur pétri de qualités s'est adapté à grande vitesse aux exigences du football européen.

Milieu défensif : Rominigue Kouamé (Mali - Troyes)


Rominigue Kouamé a réussi un gros match et apporté sa contribution à la victoire de Troyes sur Nice (1-0), dimanche. Très tonique, l'ancien Lillois a su réduire l'impact du duo Lemina-Rosario. Natif de Lopou en Côte d'Ivoire, cet ancien pensionnaire de l'Académie Jean-Marc Guillou est devenu international malien et compte à ce jour huit sélections avec les Aigles.

Milieu offensif gauche : Kamaldeen Sulemana (Ghana - Rennes)


Kamaldeen Sulemana s'affirme de match en match comme une pioche miraculeuse pour le Stade Rennais. Arrivé cet été du club danois de Nordsjaelland, l'ailier ghanéen a fait tourner en bourrique ses vis-à-vis messins. Un match cinq étoiles à l'image de son chef-d'œuvre de but, avec petit pont et frappe de l'extérieur du pied sous la barre. Un régal pour ses partenaires, un cauchemar pour ses adversaires.

Attaquant : Victor Osimhen (Nigeria - Naples)


Sa vitesse est un danger constant pour les adversaires du Napoli, et comme l'efficacité est au rendez-vous, Victor Osimhen est l'un des meilleurs attaquants de Serie A en ce début de saison. Dans les dernières minutes d'un match très fermé face au Torino, c'est lui qui délivre les siens de la tête suite à un cafouillage dans la surface (1-0), offrant ainsi leur huitième victoire en huit rencontres à son équipe.

Attaquant : Ihlas Bebou (Togo - Hoffenheim)


Large vainqueur de Cologne, Hofffenheim peut remercier Ihlas Bebou d'avoir montré la voie. C'est l'attaquant togolais qui ouvre le score en prenant la défense adverse de vitesse, et c'est encore lui qui double la mise d'une subtile talonnade. Arrivé jeune en Allemagne, ce "couteau suisse" offensif a intégré les Eperviers en septembre 2016 et ne les a plus quittés.