Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 14 au 21 janvier)

Le 11 africain de la semaine (du 14 au 21 janvier)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant ivoirien de Sassuolo Jérémie Boga qui s'est illustré avec un but et une passe décisive lors de la victoire de son équipe face au Torino (2-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Jérémie Boga (Côte d'Ivoire - Sassuolo)


Alors que son équipe était menée depuis la première période, Jérémie Boga a sonné la charge à l'heure de jeu. Un but sensationnel avec un enchaînement petit pont-lucarne, suivi d'une passe décisive parfaitement ajustée, et Sassuolo prenait le dessus sur le Torino (2-1). Cette victoire fait du bien aux Neroverdi, qui restaient sur trois défaites consécutives et peuvent ainsi souffler un peu au classement.

Arrivé de Chelsea à l'été 2018, le Franco-Ivoirien de 23 ans réussit pour l'heure la plus belle saison de sa carrière, avec à ce jour 5 buts et 3 passes décisives au compteur. De quoi postuler à un retour en équipe nationale ivoirienne, où le natif de Marseille n'a plus été appelé depuis sa première convocation, au mois de juin 2017.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)






Gardien de but : Fabrice Ondoa (Cameroun - Ostende)


Fabrice Ondoa ne pouvait rien faire sur la frappe canon de Milosevic, qui donna d'entrée l'avantage à Waasland-Beveren. Le portier camerounais fit ensuite bonne garde dans le but d'Ostende, battu au final sur cette marge minimale. A l'époque de la CAN 2017 qui le vit devenir champion d'Afrique, cet ancien du FC Séville avait sa chanson ("Fabrice Ondoa, tu es bon"). Son cousin, André Onana, lui est aujourd'hui préféré chez les Lions Indomptables.

Latéral droit : Allan Nyom (Cameroun - Getafe)


Dans le derby des banlieues madrilènes entre Leganes et Getafe, Allan Nyom s'est illustré en marquant, de la tête, le deuxième but des siens face à son ancien club. Sifflé par tout le stade, mis sous pression par un avertissement, le Lion Indomptable a été sorti par son entraîneur dès la demi-heure de jeu. Il n'en est pas moins devenu le premier joueur de l’histoire de ce derby à marquer un but sous les deux maillots en Liga.

Défenseur central : Mohammed Salisu (Ghana - Valladolid)


De match en match, Mohammed Salisu s’affirme à 20 ans comme l’une des révélations défensives de la Liga. Sur le terrain de l'Osasuna (0-0), il a de nouveau fait bonne garde, contribuant à la solidité défensive de son équipe. On comprend mieux pourquoi son nom a commencé à circuler dans des clubs aussi huppés que le FC Barcelone ou Manchester United.

Défenseur central : Romain Saïss (Maroc - Wolverhampton)


Romain Saïss s'impose match après match comme l'élément le plus rassurant du trio défensif des Wolves. Ce fut encore une fois le cas à Southampton (2-3). Sa sûreté et sa vitesse de décision stabilisent une défense parfois mise en difficulté par des prises de risques inconsidérées. Après des débuts au milieu du terrain, c'est en tant que défenseur central que ce Franco-Marocain s'est imposé chez les Lions de l'Atlas, disputant deux CAN et un Mondial en tant que titulaire.

Latéral gauche : Achraf Hakimi (Maroc - Dortmund)


Achraf Hakimi n'a pas profité du déplacement à Augsbourg (3-5) pour gonfler ses stats, mais cela n'empêche pas le jeune joueur africain de l'année de susciter l'interêt du Bayern Munich. Prêté par le Real Madrid au Borussia Dortmund, l'international marocain ne sait toujours pas s'il restera en Bundesliga la saison prochaine ou s'il reviendra en Espagne.

Milieu défensif : Ellyes Skhiri (Tunisie - Cologne)


Face à Wolfsbourg (3-1), Ellyes Skhiri a été mis en lumière par sa passe décisive sur le but du break, inscrit juste avant la pause. Mais son travail de l'ombre n'en est pas moins à souligner. Avec 2 tacles, 3 interceptions et autant de duels aériens gagnés, le Franco-Tunisien a également fait montre d'un enviable abattage devant sa défense. Des qualités de taulier qui seront précieuses à son équipe, à la lutte pour le maintien en Bundesliga.

Milieu relayeur : Ismaël Bennacer (Algérie - Milan AC)


Déjà passeur décisif en Coupe d'Italie, Ismaël Bennacer a bouclé sa semaine sur une nouvelle prestation de qualité, lors de la victoire des Rossoneri sur l'Udinese (3-2). Précieux dans la récupération du ballon et l'orientation du jeu, celui qui fut désigné meilleur joueur de la CAN 2019 paraît enfin s'être pleinement adapté à son nouveau club, où il était arrivé d'Empoli l'été dernier. La Gazzetta dello Sport parlait ce week-end de sa "renaissance".

Milieu relayeur : Iddrisu Baba (Ghana - Majorque)


Iddrisu Baba a grandement contribué au rayonnement de Majorque face à Valence (4-1). D'une activité de tous les instants dans l'entrejeu, le Ghanéen a rendu une probante feuille statistique, avec à son crédit 2 dribbles, 2 tacles, 2 interceptions et 90% de passes réussies. Ses bonnes performances répétées en Liga ont valu à ce natif d'Accra de connaître les honneurs d'une convocation avec les Black Stars, au mois de novembre dernier.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Les Reds ont remporté un succès important en Championnat ce dimanche face à leur rival de Manchester United (2-0), grâce notamment à un but en toute fin de match signé Mohamed Salah. Servi par son gardien de but, l'Egyptien a résisté à la charge de son défenseur pour marquer le but du break. De retour en grande forme, le natif de Basyoun s'est par ailleurs montré très actif et impliqué, sortant régulièrement de sa zone préférentielle sur le côté droit.

Avant-centre : Knowledge Musona (Zimbabwe - Eupen)


Tout juste prêté par Anderlecht, Knowledge Musona n'a pas tardé à se faire adopter par les supporters d'Eupen, en profitant d'une bourde de Penneteau pour égaliser pour sa nouvelle équipe, menée dès l'entame par Charleroi (score final : 1-1). Surnommé le "Smiling assassin" (l'assassin souriant) dans son pays, l'international zimbabwéen n'a jamais cessé de marquer, depuis son titre de meilleur buteur du championnat d'Afrique du Sud avec les Kaizer Chiefs en 2011.

Ailier gauche : Jérémie Boga (Côte d'Ivoire - Sassuolo)


Alors que son équipe était menée depuis la première période, Jérémie Boga a sonné la charge à l'heure de jeu. Un but superbe, suivi d'une passe décisive parfaitement ajustée, et Sassuolo prenait le dessus sur le Torino (2-1). Cette victoire fait du bien aux Neroverdi, qui restaient sur trois défaites consécutives et peuvent ainsi souffler un peu au classement.

Publicité