Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 14 mai au 21 mai)

Le 11 africain de la semaine (du 14 mai au 21 mai)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif camerounais Nicolas Moumi Ngamaleu qui s'est illustré dans le championnat suisse en étant impliqué sur les trois buts des Young Boys Berne lors du choc contre le FC Bâle (3-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Nicolas Moumi Ngamaleu (Cameroun - Young Boys Berne)


Leaders du championnat suisse depuis la deuxième journée, les Young Boys Berne sont déjà assurés d’être champions. Ils n’ont perdu que deux matchs cette saison, et aucun face au FC Bâle. Grâce à Nicolas Moumi Ngamaleu. Le Camerounais a été décisif pour renverser un match bien mal embarqué comptant pour la 33eme journée de Super League. Lui, a joué les Supersub dans un Stade de Suisse comble. Alors que les Bâlois menaient 1-0 depuis la quatrième minute, le match a basculé avec l’entrée de l’ailier droit.

Le joueur de 24 ans a d’abord servi involontairement son compatriote Nsame pour l’égalisation sur corner. Il a ensuite marqué deux buts dans les dix dernières minutes du match. Au départ du 2-1 avec une superbe aile de pigeon, il a converti un contre éclair en but grâce à une frappe à ras de terre au ras du poteau. Dans le temps additionnel, le natif de Yaoundé a profité d’un une-deux avec Guillaume Hoarau pour ajuster Jonas Emlin. Après une blessure, l’international camerounais prouve qu’il a les capacités pour briller dans les matchs importants. Mais est-ce que ça sera suffisant pour lui permettre de participer à la CAN ? Ngamaleu n’a participé qu’à un seul match des Lions Indomptables depuis novembre 2017.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : André Onana (Cameroun - Ajax Amsterdam)

André Onana n’a pas eu la gueule de bois après l’élimination de l’Ajax Amsterdam en demi-finale de la Ligue des Champions. S’il a encaissé un but contre Utrecht (4-1), le portier camerounais a été une nouvelle fois décisif avec le club amstellodamois. Il a réalisé trois arrêts qui ont permis aux siens de l’emporter et de s’envoler vers le titre après la défaite du PSV Eindhoven à Alkmaar (1-0). A 23 ans, celui qui a été formé au FC Barcelone est l’un des gardiens les plus prometteurs d’Europe. Et depuis l’année 2018, le titulaire indiscutable dans les buts de l’équipe nationale camerounaise.

Défenseurs


Latéral droit : Muhammed Musa (Nigeria - HNK Gorica)

Muhammed Musa a marqué la 33eme journée du championnat croate. Même s’il n’a joué que 45 minutes, le latéral droit a marqué le but du week-end lors de la large victoire du HNK Gorica sur Istra (4-1). Rentré à la mi-temps, le Nigérian n’a jamais été pris à défaut dans son couloir. Des 25 mètres, celui qui est passé par Basaksehir et le Lokomotiv Plovdid a logé une frappe surpuissante en pleine lucarne en fin de match. Un but splendide pour ll champion du Monde U17 2013. Titulaire avec le Nigeria à trois reprises, il n’a plus été appelé depuis 2016.

Défenseur central : Bruno Ecuele-Manga (Gabon - Cardiff)


Déjà relégué, Cardiff s’est offert une victoire de prestige pour terminer la saison anglaise. Le club gallois a ramené les trois points d’Old Trafford (2-0). Si Nathaniel Mendez-Laing a marqué un doublé, Bruno Ecuele-Manga a été très en vue dans la défense des Bluebirds. Auteur de cinq interceptions, il a récupéré de nombreux ballons et a souvent dégagé son équipe proprement. L’ancien Lorientais a aussi gagné trois duels, réussi un dribble et une passe qui a cassé les lignes. Cette saison, le Gabonais a participé à tous les matchs de championnat de son équipe. En sélection, son bilan est semblable. Il n’a pas manqué la moindre minute des éliminatoires à la CAN. Mais son équipe ne sera pas du voyage en Egypte.

Défenseur central : Aurélien Chedjou (Cameroun - Bursaspor)

Bursaspor est à la lutte pour le maintien. Et ce week-end, le club de Bursa a remporté un précieux succès contre Antalyaspor (1-0). Solide en défense, Aurélien Chedjou a été le héros de son équipe. L’ancien Lillois a marqué son premier but de la saison en reprenant de la tête une offrande d’Henri Saivet. Dix ans après sa première sélection, le compteur du défenseur central n’a toujours pas dépassé les 49 et un match contre la Zambie en 2016.

Latéral gauche : Costa Nhamoinesu (Zimbabwe - Sparta Prague)

Costa Nhamoinesu boucle sa cinquième saison avec le Sparta Prague. Et le Zimbabwéen s’éclate toujours autant dans le couloir gauche de la défense de son équipe. Le joueur de 33 ans qui porte parfois le brassard de capitaine s’est illustré en dépannant au poste de défenseur central contre le Slovan Liberec (1-0). Il a marqué le seul but de la rencontre. De quoi rendre une nouvelle fois discutable son absence de l’équipe nationale du Zimbabwe depuis 2017.

Milieux de terrain


Milieu offensif droit : Nicolas Moumi Ngamaleu (Cameroun - Young Boys Berne)


Nicolas Moumi Ngamaleu a joué les héros lors du choc du championnat suisse entre les Young Boys Berne et le FC Bâle (3-1). Alors que les Bâlois menaient 1-0 depuis la quatrième minute, le match a basculé avec l’entrée de l’ailier droit. Le joueur de 24 ans a d’abord servi involontairement son compatriote camerounais Nsame pour l’égalisation sur corner. Il a ensuite marqué deux buts dans les dix dernières minutes du match. Au départ du 2-1 avec une superbe aile de pigeon, il a converti un contre éclair en but grâce à une frappe à ras de terre au ras du poteau. Dans le temps additionnel, le natif de Yaoundé a profité d’un une-deux avec Guillaume Hoarau pour ajuster Jonas Emlin. Après une blessure, l’international camerounais prouve qu’il a les capacités pour briller dans les matchs importants. Mais est-ce que ça sera suffisant pour lui permettre de participer à la CAN ? Ngamaleu n’a participé qu’à un seul match des Lions Indomptables depuis novembre 2017.

Milieu défensif : Fayçal Fajr (Maroc - Caen)


Si Caen peut toujours rêver d’un maintien direct, c’est grâce à Fayçal Fajr. Le Marocain est le chef d’orchestre de Malherbe. Ce week-end, il a une nouvelle fois été en vue lors de la victoire des Normands sur Reims (3-2). Juste après l’égalisation de Doumbia, le capitaine caennais a redonné l’avantage aux siens sur une merveille de coup-franc. Avec ce but, il a relancé les siens vers la victoire. Et à un mois de la CAN, le joueur de 30 ans a une nouvelle fois prouvé que l’importance de son volume de jeu au milieu pouvait lui offrir une place de titulaire chez les Lions de l’Atlas.

Milieu défensif : Mohamed Diamé (Sénégal - Newcastle)


Newcastle a largement battu Fulham (4-0), ce dimanche. Si Mohamed Diamé n’a pas marqué, il a été très actif au milieu de terrain. Le Sénégalais s’est illustré autant en phase offensive que défensive. Mais après une saison entière en Premier League, le natif de Créteil semble partir de trop loin pour espérer participer à la CAN. Il n’a plus été appelé par Aliou Cissé depuis l’édition 2017.

Milieu offensif gauche : Maxwel Cornet (Côte d’Ivoire - Lyon)

Maxwel Cornet a été l’homme de l’Olympico. L’Ivoirien a marqué un doublé pour permettre à l’OL de ramener une victoire du Vélodrome (3-0). Il a aussi été à l’origine de deux passes avant un tir. La preuve du danger qu’il a fait peser sur la défense marseillaise. A 22 ans, il commence enfin à faire preuve de régularité dans les grands évènements. Prometteur avant une CAN 2019 qui pourrait sa première grande compétition internationale.

Attaquants


Attaquant : Anthony Ujah (Nigeria - Mayence)

En match décalé de la 33eme journée de Bundesliga, Mayence a surpris l’Eintracht Francfort (2-0). Face au demi-finaliste de la Ligue Europa, Anthony Ujah s’est éclaté. Le Nigérian a marqué un doublé. Il totalise désormais quatre buts en Bundesliga. Ses différentes expériences allemandes ne lui auront jamais permis de s’imposer chez les Super Eagles.

Attaquant : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)

L’Afrique règne sur la Premier League. Trois joueurs ont terminé au premier rang du classement des buteurs avec 22 réalisations : Mohamed Salah, Peirre-Emerick Aubameyang et Sadio Mané. Ces deux derniers ont inscrit un doublé pour terminer la saison. Mais seul le Sénégalais aurait pu faire basculer la saison avec son efficacité. Devenu un leader de l’attaque des Reds, il a permis au finaliste de la Ligue des Champions d’être virtuellement vainqueur de la Premeir League pendant 21 minutes. Si Liverpool n’a pas été sacré, il pourra se rattraper avec deux sacres continentaux avant la fin de la saison : en C1 donc et lors d’une CAN pendant laquelle il sera l’une des principales vedettes.

Publicité