Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 15 au 22 septembre)

Le 11 africain de la semaine (du 15 au 22 septembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Sénégalais de Liverpool Sadio Mané qui s'est illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe à Chelsea (0-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)


En deux temps trois mouvements, Sadio Mané a réglé le compte de Chelsea à lui tout seul. Après avoir provoqué l'expulsion de Christiensen avant la pause, l'international sénégalais a ouvert le score en début de seconde période d'un coup de tête bien ajusté, puis doublé la mise quatre minutes plus tard en exploitant parfaitement une invraisemblable bourde du gardien des Blues, Kepa Arrizabalaga. Sadio Mané revient à une longueur de son coéquipier Mohamed Salah dans la course au meilleur buteur des Reds, le tout sans tirer les penaltys.

Avec ce doublé, le joueur africain de l'année 2019 porte son total 86 buts en 196 matchs de Premier League avec Southampton et Liverpool, dépassant ainsi un certain Cristiano Ronaldo (84 buts avec le même nombre de matchs pour Manchester United). La performance de Sadio Mané lui permet également devenir le troisième joueur de Liverpool à marquer un doublé à Stamford Bridge après Steve McManaman et l’actuel joueur du FC Barcelone Philippe Coutinho.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Dijon)


Certes, Dijon s'est incliné pour la quatrième fois en autant de journées, mais les parades d'Alfred Gomis avaient permis aux Bourguignons de retarder longuement l'échéance à Strasbourg (1-0), dans le duel des mal classés. Un an après son arrivée en provenance de la SPAL en Italie, le natif de Ziguinchor pourrait quitter la Bourgogne pour la Bretagne et le Stade Rennais. Il y remplacerait Edouard Mendy, en partance pour Chelsea, son compatriote dont il avait déjà pallié avec brio la blessure pendant la CAN 2019.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


Privé des deux premières journées de Ligue 1 par un test positif au Covid-19, Hamari Traoré rattrape bien le temps perdu depuis. Il fut encore l'un des joueurs les plus remuants de son équipe, victorieuse de Monaco au finish (2-1) dans un duel du haut de tableau. Issu de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako et passé par Reims, ce cadre des Aigles du Mali va découvrir la Ligue des Champions avec le Stade Rennais cette saison.

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)


Annoncé en partance cet été, Kalidou Koulibaly reste pour l'heure un joueur du Napoli. Lors de la victoire sur le terrain de Parme (0-2), le Sénégalais a livré une prestation consistante, sans fioritures ni états d'âme. Celui que Didier Deschamps aurait bien aimé sélectionner en équipe de France est devenu vice-champion d'Afrique avec les Lions de la Teranga en 2019.

Défenseur central : Pape-Alioune Ndiaye (Sénégal - Vorskla)


Désigné homme du match contre Olexandriya, Pape-Alioune Ndiaye a contribué à la victoire de Vorskla (0-2), synonyme de première place au classement. Le joueur formé à Valenciennes intègre l'équipe type du championnat pour la deuxième semaine de rang. Parti se relancer en Ukraine l'an dernier, ce Franco-Sénégalais s'y est affirmé comme l'un des meilleurs défenseurs, à tel point que les Lions de la Teranga pourraient commencer à s'intéresser à lui.

Latéral gauche : Karim Hafez (Egypte - Yeni Malatyaspor)


Karim Hafez a réussi une prestation satisfaisante sur son côté gauche lors de la réception de Göztepe (1-1). Transféré définitivement au club turc cet été après avoir enchaîné les prêts, cet ancien Lensois ambitionne aujourd'hui de retrouver une place chez les Pharaons d'Egypte, avec lesquels il disputa la CAN 2017.

Milieu central : Amadou Haidara (Mali - RB Leipzig)


Amadou Haidara commence la saison de Bundesliga sur une bonne note. Le récent demi-finaliste de la Ligue des Champions a réussi une bonne prestation et ouvert son compteur en clôturant le score pour le RB Leipzig face à Mayence (3-1), dimanche. Ancien finaliste de la Coupe du monde des moins de 17 ans (2015) avec les Aiglonnets du Mali, ce natif de Bamako y avait été repéré par l'Académie Jean-Marc Guillou.

Milieu central : Mehdi Bourabia (Maroc - Sassuolo)


Un remplaçant peut parfois changer le cours d'un match. Entré en jeu à la 63eme minute face à Cagliari (1-1) alors que son équipe était menée, Mehdi Bourabia s'était montré plutôt discret. Jusqu'à ce coup franc de la 87eme minute que le Lion de l'Atlas a enroulé de façon imparable. Formé à Grenoble, ce milieu de terrain polyvalent est passé par la Bulgarie et la Turquie, pour finir par s'imposer en Serie A, et devenir international marocain.

Meneur de jeu : Gaël Kakuta (RD Congo - Lens)


Le RC Lens a poursuivi son bon début de saison en disposant de Bordeaux (2-1), et Gaël Kakuta confirmé qu'il était bien le patron technique attendu par les Sang et Or. Rayonnant à la manœuvre, l'ancien Amiénois a régalé ses partenaires et le public. Buteur sur penalty, l'international congolais a porté son total de la saison à trois réalisations, à égalité avec son coéquipier camerounais Ignatius Ganago. Du travail bien fait.

Ailier droit : Cebio Soukou (Bénin - Arminia Bielefeld)


Cebio Soukou n'a pas raté ses débuts en Bundesliga avec l'Arminia Bielefeld. Titularisé sur la pelouse de l'Eintracht Francfort (1-1), l'international béninois a ouvert le score. Après un contrôle orienté, le natif de Bochum a résisté ensuite à la charge de son défenseur avant de placer un petit piqué victorieux. Trouvaille du sélectionneur Michel Dussuyer, ce Germano-Béninois a disputé la CAN 2019 avec les Ecureuils.

Avant-centre : Ibrahima Niane (Sénégal - Metz)


Ibrahima Niane a fait taire ses détracteurs. Alors qu'il commençait à être pris en grippe par les supporters du FC Metz, Ibrahima Niane a chassé les doutes en marquant les deux buts de la victoire lorraine sur Reims (2-1). Le joueur formé à Génération Foot a ouvert le score de la tête sur un coup franc excentré de l'Algérien Farid Boulaya, avant d'inscrire le but de la victoire en jaillissant au premier poteau dans les dernières secondes du temps réglementaire.

Ailier gauche : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)


En deux temps trois mouvements, Sadio Mané a réglé le compte de Chelsea à lui tout seul. Après avoir provoqué l'expulsion de Christiensen avant la pause, l'international sénégalais a ouvert le score en début de seconde période d'un coup de tête bien ajusté, puis doublé la mise quatre minutes plus tard en exploitant parfaitement une invraisemblable bourde du gardien des Blues, Kepa Arrizabalaga. Sadio Mané revient à une longueur de son coéquipier Mohamed Salah dans la course au meilleur buteur des Reds, le tout sans tirer les penaltys.

Publicité