Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 17 au 23 septembre)

Le 11 africain de la semaine (du 17 au 23 septembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Ivoirien Nicolas Pépé (Lille) qui s'est illustré avec un triplé sur le terrain d'Amiens lors de la victoire de son équipe (2-3).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Lille)


Déjà auteur d’un début de saison remarqué, l'international ivoirien a une nouvelle fois frappé fort ce samedi à Amiens. Auteur de deux buts sur des penaltys qu'il a lui même provoqués, l’attaquant lillois a couronné sa prestation pleine en inscrivant un triplé après avoir subtilement trompé le portier picard. Deuxième du classement des buts avec 4 buts, coleader de celui des passeurs avec 3 passes décisives, Nicolas Pépé est le joueur le plus déterminant de la Ligue 1 après les cinq premières journées.Deuxième du classement des buts avec 4 buts, coleader de celui des passeurs avec 3 passes décisives, Nicolas Pépé est le joueur le plus déterminant de la Ligue 1 après les cinq premières journées.

Sollicité par Lyon en fin de mercato, l'ancien Angevin a préféré rester à Lille afin de poursuivre sa progression. Le pari s'avère payant pour celui qui est appelé à devenir l'un des animateurs offensifs des Eléphants de Côte d'Ivoire, dont il porte les couleurs depuis novembre 2016, et un match nul à Lens face aux futurs champions du monde français (0-0).

Le 11 africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but


Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Reims)
A Nantes, le portier du Stade de Reims réalise deux parades déterminantes, qui contribuent grandement au point ramené par son équipe (0-0). Très solide, cet ancien de la réserve de l'OM a récemment opté pour les Lions de la Teranga après avoir pourtant pris part à un regroupement avec les Djurtus de Guinée Bissau. « Depuis tout petit, j’ai toujours voulu représenter le Sénégal. Avant c’était un rêve. En passant pro, c’est devenu une ambition », a-t-il expliqué.

Défenseurs


Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)
Lui aussi a été pour beaucoup dans le nul réussi par Reims à Nantes. L'international marocain a gagné tous ses duels, au sol comme dans les airs. Il a également facilité la première d’Engels, assumant avec autorité son rôle de patron de la dernière ligne. Appelé chez les Lions de l'Atlas à deux reprises à l'automne 2016, il postule à un retour sur les listes d'Hervé Renard.

Défenseur central : Aïssa Mandi (Algérie - Bétis Séville)
A Valence, le défenseur international algérien sauve son équipe juste avant la mi-temps en repoussant un tir qui prenait la direction du but. Solide et appliqué, l'ancien Rémois s'est imposé comme un incontournable du Bétis, au point de voir ses dirigeants s'opposer à son éventuel départ cet été.

Latéral gauche : Ferland Mendy (Sénégal - Lyon)
A l'image de son équipe, le Franco-Sénégalais n'a pas réussi son meilleur match de la saison à Caen (2-2). Mais c'est lui qui a le mérite d'égaliser sur une action individuelle conclue d'une frappe enroulée du droit dans le petit filet opposé. Jamais apparu en équipe de France dans les catégories de jeunes, l'ancien Havrais reste suivi de près par Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions de la Teranga.
d'une frappe enroulée du droit dans le petit file - Source: Maxifoot,

Latéral droit : Aaron Wan-Bissaka (RD Congo - Crystal Palace)
Susceptible d'être prochainement appelé en équipe d'Angleterre "A", et donc de disparaître de notre onze type, ce jeune Anglo-Congolais aligne les prestations solides avec les Eagles. Lors de la victoire à Huddersfield Town (0-1), le joueur de 20 ans a surmonté un début de match difficile pour terminer en patron de son couloir droit.

Milieux de terrain


Milieu central : Mady Camara (Guinée - Olympiakos)
D'une frappe surpuissante de plus de trente mètres, le natif de Matam a mis son équipe sur la voie du succès face à l'Asteras Tripolis, en même temps qu'il faisait basculer le public du Pirée dans la liesse. Auteur ce mois-ci de débuts réussis avec le Syli national face à la Centrafrique en éliminatoires de la CAN, l'ancien du Santoba FC, club de Naby Keita, vit un début de saison parfait.

Milieu central : Prince Oniangue (Congo - Caen)
Certes coupable de la faute qui amènera le but sur coup franc de Nabil Fekir, le milieu de terrain a réussi un match plein face à Lyon. Revenu cet été dans son club formateur, le joueur aux 36 sélections avec les Diables Rouges a constamment pressé ses adversaires lyonnais et donné l'avantage à son équipe d'un coup de tête puissant en seconde période.

Meneur de jeu : Hakim Ziyech (Maroc - Ajax Amsterdam)
Omniprésent à la manœuvre, l'international marocain a rayonné dans l'entrejeu face à Groningue (3-0). Meneur de jeu moderne, mobile et rapide, c'est lui qui délivre la passe décisive sur le troisième but des Lanciers, d'un subtil extérieur. Déjà sa troisième en cinq rencontres d'Eredivisie cette saison.

Attaquants


Attaquant de pointe : Anthony Ujah (Nigeria - Mayence)
Mené chez lui à la 82eme minute, Mayence l'a finalement emporté sur Augsbourg (2-1). Auteur du but égalisateur, l'attaquant nigérian a remis son équipe sur les rails de la victoire. Déjà buteur lors de sa précédente apparition en Bundesliga, l'opportuniste joueur s'est rappelé au bon souvenir de son sélectionneur, Gernot Rohr, qui envisage de le rappeler parmi les Super Eagles pour la double confrontation face à la Libye, le mois prochain en éliminatoires de la CAN 2019.

Ailier gauche : Issam Jebali (Tunisie - Rosenborg)
D'une magistrale reprise, c'est lui qui donne la victoire à Rosenborg sur Valerenga (3-2), à l'ultime minute du temps additionnel de la partie. Devenu international tunisien cet été après avoir été convoité par la Suède, l'attaquant a déjà marqué trois fois en quatre matchs de championnat de Norvège. Des débuts très prolifiques pour l'ancien joueur de l'Etoile du Sahel, arrivé début août.

Ailier droit : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Lille)
Déjà auteur d’un début de saison remarqué, l'international ivoirien a une nouvelle fois frappé fort ce samedi à Amiens. Auteur de deux buts sur des penaltys qu'il a lui même provoqués, l’attaquant lillois a couronné sa prestation pleine en inscrivant un triplé après avoir subtilement trompé le portier picard.

Publicité