Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 17 au 24 avril)

Le 11 africain de la semaine (du 17 au 24 avril)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly (Naples) qui obtient le titre de joueur de la semaine grâce à son but décisif inscrit dans les ultimes secondes face à la Juventus en Serie A, dans un match au sommet pour le scudetto.

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)


Quel magistral coup de tête ! En s'élevant au milieu de la défense turinoise, à la dernière minute du match au sommet de Serie A, l'athlétique international sénégalais a relancé la lutte pour le titre de champion d'Italie. Grâce à son but, les Napolitains revenant à un point des leaders après une rencontre où la faille a été difficile à trouver (1-0). Dépeint en gladiateur ou en Dieu du football sur les réseaux sociaux, Kalidou Koulibaly a été à l'origine d'une folle nuit de fête dans la cité napolitaine. Objet d'un clin d'oeil de Diego Maradona, le joueur que Didier Deschamps disait suivre de près alors qu'il était déjà international sénégalais a marqué un but capital pour tout un peuple, qui se prend de nouveau à rêver d'un scudetto qui fuit son équipe depuis 1990.

Le 11 africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but



Gardien : Seydou Sy (Sénégal - Monaco) :


Si le Sénégalais encaisse trois buts, le score aurait été bien plus lourd pour son équipe (dépassée) sans ses parades. Numéro 3 du poste à l'AS Monaco, le natif de Dakar a été propulsé titulaire en raison des blessures conjuguées de Danijel Subasic et Diego Benaglio. Passé par la Turquie et l'Italie, le joueur de 24 ans évolue sous les couleurs du club princier depuis 2014.

Défenseurs



Défenseur central : Aïssa Mandi (Algérie - Betis Séville) :


Un match propre pour l'ancien Rémois. A droite de l'axe, l'international algérien (38 sélections) assure son travail défensif, ne commettant aucune faute, et il s'applique à la relance (97% de passes réussies). Le match nul réussi à Madrid contre l'Atlético (0-0) et la cinquième place en championnat récompensent sa performance.

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples) :


Quel magistral coup de tête ! En s'élevant au milieu de la défense turinoise, à la dernière minute du match au sommet de Serie A, l'athlétique international sénégalais a relancé la lutte pour le titre de champion d'Italie. Grâce à son but, les Napolitains revenant à un point des leaders après une rencontre où la faille a été difficile à trouver (1-0).

Latéral gauche : Bakaye Dibassy (Mali - Amiens) :


Avant sa sortie sur blessure à l'heure de jeu, l'ancien joueur de Sedan avait plutôt bien animé son couloir. Avec trois tacles réussis et quatre duels remportés, il a assuré défensivement et a rajouté le surnombre en phase offensive. Né en Paris en 1989, ce binational a fait ses débuts avec les Aigles du Mali sur le tard, en septembre 2017.

Latéral droit : Allan Nyom (Cameroun - West Bromwich Albion) :


Le Camerounais avait affaire à forte partie dans son couloir face à Liverpool et a une livré une prestation à la hauteur du défi proposé. Jamais débordé, il récupère deux ballons et en dégage cinq, pour un match nul au final (2-2). Âgé de 29 ans, cet ancien de Grenade a fait son retour le mois dernier chez les Lions Indomptables après une année de brouille.

Milieux de terrain



Milieu central : Badou Ndiaye (Sénégal - Stoke City) :


Contre Burnley, le sénégalais a été impressionnant. Sur le plan défensif (avec quatre tacles réussis à 100%), mais également dans le domaine offensif, avec ses orientations et ses dribbles réussis, mais surtout son ouverture du score d'une frappe de l'entrée de la surface de réparation (1-1 au final). Arrivé de Galatasaray l'été dernier, le "box-to-box" issu de l'Institut Diambars fait son trou en Premier League.

Milieu relayeur : Mubarak Wakaso (Ghana - Alaves) :


La bonne séquence du club basque lui a assuré certainement le maintien en Liga. A Las Palmas (0-4), le milieu de terrain ghanéen a démontré à quel point il était concerné, en délivrant une passe décisive où son engagement ne peut être remis en question. Duel gagné, puis extension pour assurer son centre. Une jolie manière de relever sa onzième saison en Europe pour l'ancien de l'Ashanti Gold d'Obuasi.

Milieu relayeur : Naïm Sliti (Tunisie - Dijon) :


Le match contre Lyon aurait pu se terminer sur un score moins lourd si certaines décisions leur avaient été favorables. Grâce au doublé de l'international tunisien, très en jambes, les Bourguignons sont longtemps restés au contact de l'OL, avant de céder en fin de rencontre (2-5). En l'absence de Youssef Msakni, l'ancien du Red Star est appelé à jouer un rôle d'autant plus important en Coupe du monde avec les Aigles de Carthage.

Attaquants



Ailier gauche : Max-Alain Gradel (Côte d'ivoire - Toulouse) :


Une passe décisive pour l'ouverture du score et un but sur penalty pour doubler la mise et assurer un avantage définitif aux Violets contre Angers (2-0), mettant un terme à plus de deux mois sans victoire : le petit ailier ivoirien était partout face à des Angevins dépassés (2-0) et se présente comme l'atout numéro un de son équipe dans la lutte pour le maintien. International depuis 2011, l'ancien Stéphanois totalise 60 sélections avec les Eléphants.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool) :


Et de 31 ! En réussissant son piqué du gauche, le joueur élu meilleur "MVP" de la Premier League continue sa série de matchs consécutifs avec au moins un but marqué et égale un record : celui du nombre de buts inscrits en championnat (31). Il lui reste quatre matchs pour en établir un nouveau lors de cette saison exceptionnelle.

Attaquant de pointe : Abdoulay Diaby (Mali - FC Bruges) :


Le doublé réussi face au Standard Liège, au cours d'une rencontre spectaculaire (score final : 4-4), montre que le Malien a retrouvé toute son efficacité. Auteur de 15 buts toutes compétitions confondues cette saison,le binational, natif de Nanterre et passé par Lille, ne devrait pas manquer de sollicitations cet été, alors qu'il arrive à un an de la fin de son contrat.

Publicité