Le 11 africain de la semaine (du 17 au 24 mai)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 17 au 24 mai) (1)
Inside / Panoramic
Mis à jour le
24 mai 2022 à 11:06
par
Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est Franck Kessié, le milieu ivoirien du Milan AC, qui s'est particulièrement illustré en inscrivant un but sur la pelouse de Sassuolo lors de la victoire (0-3) qui apporte le titre aux milanais après 11 ans d'attente (0-3).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Il fallait bien qu'il participe à la fête du scudetto. Pour son dernier match avec le Milan AC, Franck Kessié a signé le bouquet final, le but du 3-0, d'une sèche frappe de l'intérieur du gauche sous la transversale. Quelle meilleure manière de dire au revoir à ce club dont l'Ivoirien porta les couleurs cinq ans durant, et avec lequel il a  pris une nouvelle dimension ?

Si les supporters, déçus de le voir céder à la cour insistante du Barça, n'ont pas toujours été tendres avec lui ces dernières semaines, Franck Kessié les a gratifiés d'un pas de danse bien à lui, en mode coupé-décalé, à l'occasion de la célébration de ce dix-neuvième titre national. La séquence, rapidement devenue virale, lui permet de quitter les Rossoneri sur une bonne note bien rythmée.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Lawrence Ati-Zigi (Ghana - Saint-Gall)


Lawrence Ati-Zigi a fait bonne garde lors de la victoire de Saint-Gall sur Lausanne (4-0). Sauvé par la VAR du seul but encaissé, l'ancien de Sochaux garde sa cage inviolée pour la huitième fois de la saison. Issu de la branche ghanéenne de la galaxie Red Bull, ce portier de 25 ans a disputé la dernière CAN et postule à une place dans le groupe des Black Stars, qui disputeront au Qatar la quatrième Coupe du monde de leur histoire.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


Hamari Traoré tenait à terminer la saison sur une qualification en Ligue des Champions. Tenu en échec à Lille (2-2), le Stade Rennais n'a pas atteint cet objectif mais son capitaine a rendu une excellente copie, se trouvant impliqué sur les deux buts de son équipe. Deuxième du Prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur de Ligue 1, l'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako boucle son meilleur exercice dans l'élite française (3 buts, 10 passes décisives).

Défenseur central : Joël Matip (Cameroun - Liverpool)


Joël Matip termine bien la saison. Face à des Wolves accrocheurs, le Germano-Camerounais, le plus souvent bien placé, a remporté la plupart de ses duels, avant de se mettre en évidence à la passe sur le but de Mohamed Salah. Son entraîneur, Jürgen Klopp, sait qu'il peut compter sur lui. Au point de le titulariser aux côtés de Virgil Van Dijk, samedi prochain en finale de la Ligue des Champions ?

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)


Même dans un match sans grande intensité, ne comptez pas sur Kalidou Koulibaly pour faire les choses à moitié. Les statistiques de la victoire napolitaine à La Spezia (0-3) retiendront sa passe décisive pour l'ouverture du score de Matteo Politano dès l'entame, et ses quelques duels gagnés. Le champion d'Afrique ne devrait pas manquer de prétendants alors que va s'ouvrir le marché des transferts.

Latéral gauche : Souleyman Doumbia (Côte d'Ivoire - Angers)


Dans un match de fin de saison dépourvu d'enjeu pour les deux équipes, Souleyman Doumbia s'est fait plaisir et a étalé ses qualités de contre-attaquant face à Montpellier (2-0). Très à l'aise dans son couloir gauche, le Franco-Ivoirien a terminé sur une bonne note. Apparu à trois reprises avec les Eléphants, sa dernière sélection remonte au mois d'octobre 2019.

Milieu droit : Martin Hongla (Cameroun - Hellas Vérone)


Titularisé pour la dernière rencontre de la saison sur le terrain de la Lazio, Martin Hongla en a profité pour ouvrir son compteur en Serie A, signant le but de l'égalisation au terme d'un match enlevé (3-3). Auteur d'une prestation de bonne facture avant ce fait d'arme, l'ancien de la Nkufo Academy s'est imposé depuis une grosse année comme un titulaire incontestable en équipe nationale camerounaise.

Milieu central : Seko Fofana (Côte d'Ivoire - Lens)


Les grands d'Europe l'ont coché sur leurs tablettes, et son nom circule au PSG comme à l'OM : Seko Fofana incarne comme nul autre la combativité et les vertus du RC Lens, auteur d'un nul arraché de haute lutte face à l'AS Monaco (2-2). Tout proche de marquer durant cette rencontre, le Franco-Ivoirien a ainsi conclu une semaine très faste, commencée par l'obtention du Prix Marc-Vivien Foé, remis par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1.

Milieu central : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Il fallait bien qu'il participe à la fête du scudetto. Pour son dernier match avec le Milan AC, Franck Kessié a signé le bouquet final, le but du 3-0, d'une sèche frappe de l'intérieur du gauche sous la transversale. Quelle meilleure manière de dire au revoir à ce club dont l'Ivoirien porta les couleurs cinq ans durant, et avec lequel il a  pris une nouvelle dimension ?

Milieu gauche : Mahmoud Kahraba (Egypte - Hatayspor)


Il était temps : arrivé en prêt d'Al-Ahly au mois de janvier dernier, Mahmoud Kahraba a attendu son dernier match sous les couleurs d'Hatayspor pour donner le meilleur de lui-même. Double passeur décisif, le milieu offensif égyptien a ensuite marqué le troisième but des siens face à Giresunspor (4-1). De quoi regagner Le Caire sur une bonne note.

Attaquant : Andy Delort (Algérie - Nice)


Si l'OGC Nice a décroché in extremis un strapontin en Coupe d'Europe (les play-offs de Ligue Europa Conférence pour être précis), le club azuréen le doit entièrement à Andy Delort, auteur d'un triplé express à Reims où son équipe était menée 2-0. Buteur sur penalty, du gauche puis de la tête, l'international algérien en réserve des Fennecs a fait admirer la variété de sa panoplie.

Attaquant : Ayoub El Kaabi (Maroc - Hatayspor)


Ayoub El Kaabi a conclu son premier exercice en Turquie par un doublé, dimanche lors de la victoire d'Hatayspor sur Giresunspor (4-1).Lancé par Hervé Renard avec le Maroc au Mondial 2018, l'ancien de la RS Berkane termine la saison à une probante deuxième place du classement des buteurs de Süper Lig,  avec 18 réalisations.