Le 11 africain de la semaine (du 18 au 25 mai)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 18 au 25 mai) (1)
Mis à jour le
25 mai 2021 à 12:36
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'Ivoirien d'Arsenal Nicolas Pépé qui s'est illustré en inscrivant un doublé lors de la victoire de son équipe face à Brighton (2-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Arsenal)


Souvent critiqué depuis son arrivée à Arsenal, Nicolas Pépé a fait taire, au moins temporairement, ses détracteurs lors de cette dernière semaine de la saison. Très actif et juste dans l'utilisation du ballon, il réussi contre Brighton deux buts de toute beauté, qui lui permettent de boucler la saison sur une note positive et de porter son total des trois derniers matchs à cinq réalisations.

L'ailier ivoirien termine ainsi l'exercice sur un bilan de 16 buts et de 5 passes décisives toutes compétitions confondues. Ainsi impliqué sur 21 buts, Nicolas Pépé est donc le Gunner le plus décisif de la saison qui s'achève. Pas si mal pour celui qui est régulièrement qualifié de "flop" depuis son arrivée pour 80 millions d’euros en provenance de Lille à l’été 2019.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Saturnin Allagbé (Bénin - Dijon)


A l'image de son équipe, Saturnin Allagbé a terminé sa saison sur une bonne note. La victoire du DFCO à Saint-Etienne doit en effet beaucoup au portier béninois. Pourtant très sollicité, le quart-finaliste de la CAN 2019 a toujours su s'interposer avec brio, remportant notamment ses deux duels devant le Gabonais Denis Bouanga. Et l'ancien de l'ASPAC Cotonou a même eu la baraka, quand son poteau a repoussé une frappe d'Aouchiche.

Latéral droit : Carlos Akapo (Guinée équatoriale - Cadix)


Titularisé pour la dixième et dernière fois de la saison vendredi à Levante (2-2), Carlos Akapo en a profité pour inscrire le premier but de sa carrière en Liga. D'une frappe précise, l'international équato-guinéen permettait aux siens de prendre un avantage qui n'allait pas s'avérer suffisant. Après avoir rejoint le Nzalang nacional en 2013, le natif d'Elche a depuis porté le maillot du pays de ses ancêtres à 17 reprises.

Défenseur central : Omar Colley (Gambie - Sampdoria)


Face à Parme, c'est Omar Colley qui inscrit du gauche le but du break pour la Sampdoria, facile vainqueur de cette rencontre de la 38e et dernière journée de Serie A (3-0). Une deuxième réalisation de la saison pour l'international gambien, auteur d'un exercice convaincant. Qualifié avec les Scorpions, cet ancien du Real de Banjul disputera l'an prochain au Cameroun la première CAN de sa carrière.

Défenseur central : Eric Bailly (Côte d'Ivoire – Manchester United)


Pour sa dixième titularisation de la saison, Eric Bailly a été très solide pour permettre à Manchester United de vaincre Wolverhampton (1-2). Le défenseur ivoirien a su mettre en échec les attaques des Wolves qui n'ont marqué qu'un but grâce à Nelson Semedo. Le natif de Bingerville était associé à Axel Tuanzebe en charnière et s'est aussi distingué offensivement avec une folle chevauchée. Sa performance lui permet de postuler à une place de titulaire lors de la finale de la Ligue Europa face à Villarreal, son ancien club.

Latéral gauche : Hassane Kamara (Côte d'Ivoire – Nice)


Hassane Kamara est une des satisfactions de la délicate saison niçoise. Dans son couloir gauche, il a toujours été très actif. Ses projections vers l'avant ont souvent permis aux Aiglons d'apporter le danger dans le camp adverse et ce dimanche, cette facette de son jeu a été récompensée par un but. Au retour des vestiaires, celui qui vient de dire oui à la Côte d'Ivoire égalise d'une frappe lointaine et soudaine. Il termine la saison avec deux buts et une passe décisive et le Gym par une victoire renversante sur l'OL, qui prive les Lyonnais de Ligue des Champions (2-3).

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire – Milan AC )


Franck Kessié a permis au Milan AC de remporter le dernier choc de la saison de Serie A. L'Ivoirien a inscrit deux buts sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (0-2). Ce doublé a permis au club lombard de prendre la deuxième place de son adversaire du soir et de se qualifier en Ligue des Champions. Face à son ancien club, il a profité d'une faute sur Théo Hernandez et d'une main de Robin Gosens pour marquer sur deux pénaltys. Promu tireur numéro 1 durant l'automne, le milieu de terrain en a transformé onze cette saison pour porter son total de buts à 13.

Milieu défensif : Marvelous Nakamba (Zimbabwe - Aston Villa)


Pour son cinquantième match sous les couleurs d'Aston Villa, Marvelous Nakamba a livré une prestation de premier ordre face à Chelsea. Intraitable dans son travail de sape, le Zimbabwéen a parfaitement muselé l'habituellement redoutable Mason Mount. Son important volume de courses et ses bonnes transmissions ont contribué à la belle victoire conclusive des Clarets (2-1). Passé par Nancy et le FC Bruges, il postule à disputer l'an prochain sa troisième CAN consécutive.

Milieu offensif : Anis Ben Slimane (Tunisie – Brondby)


Seize ans après son dernier titre, Brondby est revenu au sommet du football danois. Pour être sacré ce lundi, le club de la banlieue de Copenhague avait besoin de battre Nordsjaelland. Il y est parvenu (2-0), notamment grâce à Anis Ben Slimane. Le jeune Tunisien s'est procuré plusieurs occasions en première période avant de délivrer en début de seconde période le Brondby Stadion avec une frappe à ras de terre de l'entrée de la surface pour le 2-0. Joker pendant les play-offs, l'Aigle de Carthage aux six sélections a été impliqué sur quatre buts en 276 minutes de jeu.

Ailier droit : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Arsenal)


Souvent critiqué depuis son arrivée à Arsenal, Nicolas Pépé a fait taire, au moins temporairement, ses détracteurs lors de cette dernière semaine de la saison. Très actif et juste dans l'utilisation du ballon, il réussi contre Brighton deux buts de toute beauté, qui lui permettent de boucler la saison sur une note positive et de porter son total des trois derniers matchs à cinq buts.

Avant-centre : Karl Toko Ekambi (Cameroun - Lyon)


Si Lyon a manqué la qualification pour la Ligue des Champions sur le fil, le club rhodanien ne pourra en vouloir à Karl Toko Ekambi, auteur d'un doublé face à Nice. Dos au but, il devance Thuram au premier poteau et marque d’une tête parfaite (14e), puis place un nouveau coup de casque imparable (40e). L'OL menait alors et avait son billet en poche. C'était avant que les Gones ne gâchent tout et s'inclinent au final (2-3). A titre personnel, le Lion Indomptable termine deuxième meilleur buteur africain de Ligue 1 avec 14 réalisations, à une longueur de l'Algérien Andy Delort.

Ailier gauche : Sadio Mané (Sénégal – Liverpool)


La saison galère de Sadio Mané touche enfin à sa fin. Et pour fêter ça, le Sénégalais s'est offert un doublé contre Crystal Palace (2-0). Cette performance synonyme de victoire de Liverpool envoie les Reds en Ligue des Champions. Un petit miracle tant cela semblait mal embarqué il y a quelques semaines. L'attaquant de 29 ans a trompé Vicente Guaita sur deux frappes du gauche (36e, 74e) pour terminer la saison avec onze réalisations.