Le 11 africain de la semaine (du 1er au 08 décembre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 1er au 08 décembre) (1)
Mis à jour le
14 janvier 2021 à 06:35
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'international Congolais du VfB Stuttgart Silas Wamangituka qui s'est illustré avec un doublélors de la victoire à son équipe face au Werder Brême (1-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Silas Wamangituka (RD Congo - VfB Stuttgart)


Après avoir ouvert le score sur penalty (30eme), Silas Wamangituka a inscrit le but du break pour le VfB Stuttgart sur le terrain du Werder Brême (1-2), dimanche au début du temps additionnel. Profitant d’une grossière mésentente défensive, le natif de Kinshasa a marqué dans le but vide... en marchant, histoire de chambrer au maximum ses adversaires du Werder Brême, et d'enflammer la fin de match.

Pris à partie ensuite par certains de ses adversaires du jour, l'ailier congolais a eu le mérite de ne pas réagir, mais a néanmoins reçu un avertissement. L’ancien du Paris FC, arrivé à l’été 2019 alors que le VfB Stuttgart était encore en Bundesliga 2, s’affirme comme l’une des révélations offensives de la saison à l’échelon supérieur, avec déjà 5 buts marqués en 10 matchs de Bundesliga.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)



Gardien de but : Babacar Niasse (Sénégal - Tondela)


Face au FC Porto (4-3), Babacar Niasse est certes allé chercher quatre fois le ballon au fond de ses filets mais a aussi évité une plus grosse déculottée à son équipe en effectuant cinq arrêts. Formé à l'académie Aspire Sénégal, ce grand échassier (1m95 sous la toise) dispute sa deuxième saison à Tondela après avoir débuté en Europe sous les couleurs des Belges d'Eupen.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Inter Milan)


Déchu de son statut de titulaire par son entraîneur, Achraf Hakimi a commencé à répondre à Antonio Conte. Le message semble avoir été entendu par l'international marocain. Face à Bologne (3-1), le joueur formé au Real Madrid a rendu une copie proche de la perfection, avec une disponibilité de tous les instants dans son couloir et une finition clinique, dont témoigne son doublé décisif.

Défenseur central : Alex Djiku (Ghana - Strasbourg)


Si Strasbourg a connu match plus difficile que dimanche à Nantes (0-4), Alex Djiku a rempli son contrat en défense centrale. Concentré, le néo-international ghanéen a bien agi sur les quelques alertes connues par son équipe. "Je suis très content d’avoir rejoint les Black Stars", a dit de ses débuts internationaux celui qui était suivi par la Fédération ghanéenne depuis plusieurs années.

Défenseur central : Joël Matip (Cameroun - Liverpool)


Titularisé face à Wolverhampton cinq jours après avoir joué en Ligue des Champions, Joël Matip a réussi une solide prestation défensive, sans oublier de participer au festin offensif des Reds (4-0), en réussissant un coup de tête imparable sur une passe décisive de l'Egyptien Mohamed Salah.

Latéral gauche : Reinildo (Mozambique - Lille)


Préféré au Croate Bradaric, Reinildo Mandava a justifié face à Monaco (2-1) la confiance de son entraîneur. Intraitable sur son côté gauche, le Mozambicain a remporté la quasi-totalité de ses duels et s'est aussi illustré dans le jeu offensif, avec une superbe ouverture en profondeur. L'un des meilleurs matchs dans le Nord pour l'ancien du Ferroviario Beira et de la Liga Muçulmana de Maputo.

Milieu offensif droit : Silas Wamangituka (RD Congo - VfB Stuttgart)


Après avoir ouvert le score sur penalty (30eme), Silas Wamangituka a inscrit le but du break pour le VfB Stuttgart sur le terrain du Werder Brême (1-2), dimanche. Profitant d’une grossière mésentente défensive, le natif de Kinshasa a marqué dans le but vide... en marchant, histoire de chambrer au maximum ses adversaires du Werder Brême, et d'enflammer la fin de match.

Milieu défensif : Idrissa Gueye (Sénégal - PSG)


Titularisé à Montpellier, Idrissa Gueye a pris sa part dans la maîtrise affichée par le PSG. Avec six ballons récupérés, le Sénégalais s'est montré performant dans le registre qui doit être le sien. Le retour de blessure du joueur formé à l'Institut Diambars offre une solution supplémentaire à son entraîneur Thomas Tuchel, pas épargné par les indisponibilités en ce début de saison.

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Franck Kessié réussit pour l'heure la meilleure saison de sa carrière. Indispensable dans l'entrejeu du Milan AC, l'Ivoirien forme la paire idéale avec Ismaël Bennacer. En l'absence de l'Algérie, l'ancien du Séwé Sport de San Pedro a néanmoins ouvert la marque pour les Rossoneri sur penalty, à Gênes face à la Sampdoria (1-2). Son quatrième but de la saison avec les leaders de Serie A.

Milieu offensif gauche : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Crystal Palace)


Testé positif au Covid-19 le mois dernier, Wilfried Zaha n'a pas mis longtemps à retrouver ses jambes, face à West Brom (5-1). Passeur décisif sur l'ouverture du score des Eagles, l'international ivoirien, récemment critiqué en Côte d'Ivoire pour ses absences en sélection, y est ensuite allé de son doublé et aurait pu prétendre à mieux encore s'il n'avait été remplacé.

Attaquant : Moussa Marega (Mali - FC Porto)


Lors d'un match à rebondissements face à Tondela (4-3), Moussa Marega a réussi son deuxième doublé de la saison en Liga portugaise. Opportuniste en profitant d'un cafouillage dans la surface, habile en plaçant un petit ballon hors de portée de Niasse, le Malien a été l'un des artisans de la victoire des Dragons. De quoi faire regretter un peu plus au Mali son absence depuis la CAN 2019.

Attaquant : Karl Toko Ekambi (Cameroun - Lyon)


Proche de la perfection, usant magnifiquement du jeu en profondeur, Karl Toko Ekambi a régalé lors de la victoire de l'OL à Metz (1-3). D'abord passeur décisif pour Memphis Depay sur l'ouverture du score, le champion d'Afrique 2017 y est ensuite allé de son doublé... qui aurait pu se transformer en triplé si une de ses tentatives n'avait pas été repoussée par la barre.