Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 2 avril au 9 avril)

Le 11 africain de la semaine (du 2 avril au 9 avril)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant ivoirien de Lille, Nicolas Pépé qui s'est illustré dans le championnat français avec un but et une passe décisive lors de la victoire de son équipe face à Nantes.

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Lille)


Lors de la victoire de Lille à Nantes (2-3), Nicolas Pépé avait pourtant manqué d’efficacité pendant une heure. Et puis, en cinq minutes, l’Ivoirien a fait basculer la rencontre : une passe décisive de la tête pour Leao, un penalty obtenu et transformé, puis une deuxième offrande, à Bamba, au terme d'une action de grande classe. Lui qui a inscrit le mois dernier son premier but en terre ivoirienne avec les Eléphants explose les compteurs cette saison.

Avec 18 réalisations, l’attaquant de 23 ans est désormais le deuxième meilleur buteur de L1, derrière Kylian Mbappé (27) et devant Edinson Cavani (17). Il est aussi le deuxième meilleur passeur décisif (8), cette saison, derrière Angel Di Maria (10). Il est par ailleurs le deuxième joueur de champ le plus utilisé du championnat avec 2676 minutes passées sur les pelouses, derrière le Bordelais Jules Koundé.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but


Gardien de but : Parfait Mandanda (RD Congo - Dinamo Bucarest)
Parti se relancer cet hiver au Dinamo Bucarest, Parfait Mandanda réussit d'excellents débuts avec les Chiens Rouges. Dimanche, lors de la réception du FC Hermannstadt (2-0), le joueur prêté par Charleroi a réussi à garder sa cage inviolée pour la deuxième fois en trois matchs. De quoi attirer l'attention du sélectionneur de la RD Congo Florent Ibenge à quelques semaines de la CAN.

Défenseurs


Latéral droit : Nanu (Guinée-Bissau - Maritimo)
Titularisé au poste de latéral droit, Nanu a réussi un match solide lors de la victoire du Maritimo face au Nacional (3-2), dans le derby de Madère. Auteur de la passe décisive sur le troisième but de son équipe, le joueur binational engrange du temps de jeu après avoir intégré les Djurtus de Guinée-Bissau, qualifiés pour leur deuxième phase finale de Coupe d'Afrique.

Défenseur central : Salif Sané (Sénégal - Schalke 04)
Salif Sané s'est comporté en patron défensif lors de la victoire de Schalke 04 à Hanovre (0-1). Face à son ancien club, l'international sénégalais a fait le ménage dans sa surface avec application et efficacité, remportant cinq duels aériens et réussissant deux tacles. De bon augure avant la CAN, que l'ancien Nancéien disputera avec les Lions de la Teranga.

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)
Binôme de Salif Sané en équipe nationale sénégalaise, Kalidou Koulibaly enchaîne les prestations de premier choix cette saison. Sur la pelouse de l'AS Rome (1-4), le roc a fait preuve de sa grande solidité habituelle, avec de nombreuses trajectoires coupées et une domination sans partage dans les duels aériens.

Latéral gauche : Mohamed Fares (Algérie - SPAL)
Mohamed Fares s'est montré disponible et volontaire dans son couloir gauche lors de la victoire de la SPAL à Frosinone (0-1). Formé aux Girondins de Bordeaux au poste d’ailier gauche avant d’aller faire carrière de l’autre côté des Alpes,cet international algérien compte notamment sur sa polyvalence pour décrocher une place dans les 23 Fennecs en vue de la prochaine CAN.

Milieux de terrain


Milieu défensif : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Empoli)
Si Empoli a vendu chèrement sa peau face à la Juventus Turin (1-0), Hamed Junior Traoré n'y est pas tout à fait étranger. Omniprésent en première période, le natif d'Abidjan a offert quantité et qualité avant de baisser un peu de pied après la pause. Recruté cet hiver par la Fiorentina puis reprêté à son club formateur, ce grand espoir est devenu le joueur ivoirien de moins de 20 ans le plus cher de l'histoire (12 millions d'euros).

Milieu relayeur : Amadou Haïdara (Mali - RB Leipzig)
Arrivé cet hiver en provenance du club filiale du Red Bull Salzbourg, Amadou Haïdara n'a pas tardé à gagner sa place au RB Leipzig. Titularisé pour la première fois ce week-end, le jeune Malien a participé au festin offensif en clôturant la marque face au Hertha Berlin (5-0). Déjà apparu à six reprises avec les Aigles du Mali, ce natif de Bamako y a fait ses classes à l'Académie Jean-Marc Guillou.

Milieu relayeur : Thomas Partey (Ghana - Atlético Madrid)
D'une frappe monumentale, Thomas Partey a nettoyé la lucarne de Fernando Pacheco et clôturé le score face à Alaves (4-0). Egalement buteur cette semaine avec le Ghana face à la Mauritanie en amical (3-1), celui que les Espagnols appellent simplement par son prénom est en grande forme, à moins de trois mois d'une CAN qui le verra conduire les Black Stars.

Attaquants


Ailier droit : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire - Lille)
Lors de la victoire de Lille à Nantes (2-3), Nicolas Pépé avait pourtant manqué d’efficacité pendant une heure. Et puis, en cinq minutes, l’Ivoirien a fait basculer la rencontre : une passe décisive de la tête pour Leao, un penalty obtenu et transformé, puis une deuxième offrande, à Jonathan Bamba, au terme d'une action de grande classe. Lui qui a inscrit le mois dernier son premier but en terre ivoirienne avec les Eléphants explose les compteurs cette saison.

Avant-centre : Ishak Belfodil (Algérie - Hoffenheim)
Avec deux buts et une passe décisive, Ishak Belfodil a été le grand bonhomme de la victoire d'Hoffenheim sur le Bayer Leverkusen (4-1). Un bilan canon qui aurait pu l'être encore plus si le VAR ne lui avait refusé un troisième but pour hors-jeu, et si son coéquipier Kramaric n'avait pas poussé au fond des filets un ballon qui y filait à coup sûr. L'ancien Lyonnais totalise désormais dix buts cette saison en Bundesliga.

Ailier gauche : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Crystal Palace)
Remis de la blessure aux ischio-jambiers qui l'avait privé de matchs internationaux avec les Eléphants de Côte d'Ivoire fin mars, Wilfried Zaha a été le grand artisan de la victoire des Eagles sur Huddersfield (2-0). Après avoir obtenu le penalty de l'ouverture du score, l'ailier a délivré la passe décisive sur le second. Du travail bien fait.

Publicité