Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 21 au 28 janvier)

Le 11 africain de la semaine (du 21 au 28 janvier)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant tunisien de Saint-Etienne Wahbi Khazri qui s'est illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe face à Nîmes (2-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Wahbi Khazri (Tunisie - Saint-Etienne)

Cinq minutes et une seule occasion ont suffi à Wahbi Khazri pour ouvrir le score et lancer idéalement Saint-Etienne face à Nîmes (2-1). S'il ne fut pas toujours aussi clinique par la suite, c'est encore lui qui aura le mérite de doubler la mise sur penalty. L'international tunisien confirme son retour à un bon niveau, après un début de saison poussif et une absence cet automne en raison d'une opération à la main droite.

« Je n’ai disputé que deux matchs pleins depuis mon retour, mais je me sens bien physiquement. Je travaille pour apporter le maximum en match. Je suis sur le bon chemin. Aujourd’hui, je suis en pleine possession de mes moyens », avait déclaré Wahbi Khazri avant la rencontre. L'Aigle de Carthage a donc tenu parole, et s'attend à des jours meilleurs encore pour les Verts, tombés dans la seconde partie de tableau : « On récupère des joueurs importants qui vont nous apporter énormément. »

 

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

 

 

 

 

 

Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Rennes)

Très sollicité sur la pelouse de Nice (1-1), Edouard Mendy ne s'est incliné que sur une reprise à bout portant de Kasper Dolberg au retour des vestiaires. Auteur plus tôt dans la partie d'une parade déterminante face à Dante, l'ancien Rémois a fait bonne garde. Avec le portier rennais et Alfred Gomis (Dijon), le Sénégal compte aujourd'hui deux gardiens de haut niveau pour un poste entre les perches des Lions de la Teranga.

 

 

 

Latéral droit : Almamy Touré (Mali - Eintracht Francfort)

Quel premier but d'Almamy Touré avec l'Eintracht Francfort ! Face au RB Leipzig, l'ancien Monégasque a transpercé les filets d'une demi-volée surpuissante de l'extérieur du pied. Né à Bamako et doté de la double nationalité française et malienne, le jeune frère de Bassala Touré, ancien capitaine des Aigles, a pour l'heure choisi les Bleuets mais reste théoriquement sélectionnable par son pays natal.

 

 

Défenseur central : Mohammed Salisu (Ghana - Valladolid)

Si le Real Madrid a eu toutes les peines du monde à prendre l'ascendant sur Valladolid, Mohammed Salisu y est pour beaucoup. Le jeune Ghanéen a été l'auteur de plusieurs retours déterminants dans les pieds de clients aussi sérieux que Karim Benzema ou Rodrygo. S'il demeure perfectible dans la relance, celui que l'on dit pisté par Manchester United s'affirme comme l'une des belles révélations de la Liga à son poste.

 

 

Défenseur central : Ismaël Traoré (Côte d'Ivoire - Angers)

A Marseille, Ismaël Traoré a formé avec Romain Thomas une charnière centrale aussi intraitable qu'infranchissable. Comme ses coéquipiers, l'expérimenté joueur de 33 ans n'a pas laissé le moindre espace à des Olympiens en panne de créativité. Revenu en équipe nationale ivoirienne l'an passé après une longue éclipse, il a disputé l'été dernier la deuxième CAN de sa carrière.

 

 

Latéral gauche : Ambroise Oyongo (Cameroun - Montpellier)

Avec 3 dribbles et 2 tacles réussis, mais aussi 2 duels aériens gagnés, Ambroise Oyongo a fait montre d'un enviable abattage lors de la victoire de Montpellier sur Dijon (2-1). Le champion d'Afrique 2017, qui a rempilé dans l'Hérault jusqu'en juin 2022, se sait surveillé par sa direction sportive en cette deuxième partie de saison après une fin 2019 décevante.

 

 

Milieu offensif droit : Samuel Chukwueze (Nigeria - Villarreal)

Buteur dans la semaine en Copa del Rey, Samuel Chukwueze a confirmé face à Alaves sa forme du moment. Nommé pour le trophée du jeune joueur africain de l'année (remporté par le Marocain Achraf Hakimi), ce grand fan d'Arjen Robben poursuit sa progression en Liga. A 20 ans, l'avenir appartient à celui qui compte déjà 12 sélections avec les Super Eagles.

 

 

Milieu central : Sofyan Amrabat (Maroc - Hellas Vérone)

Omniprésent à la manoeuvre, Sofyan Amrabat a impressionné les observateurs lors de la belle victoire du Hellas Vérone sur Lecce (3-0). Décisif sur le penalty du troisième but, celui que l'on dit sur les tablettes de la Fiorentina et du Napoli affiche déjà à 23 ans un savoir-faire de vieux briscard. Devenu international marocain après avoir porté les couleurs néerlandaises en U20, l'ancien du Feyenoord a joué le Mondial 2018 avec les Lions de l'Atlas.

 

 

Milieu central : Geoffrey Kondogbia (Centrafrique - Valence)

Geoffrey Kondogbia a formé avec le Français Francis Coquelin un duo de râtisseurs - dynamiteurs qui a été pour beaucoup dans la déroute du Barça à Valence (2-0). Après avoir été sélectionné à cinq reprises avec l'équipe de France à l'occasion de matchs amicaux, l'ancien Lensois a profité du règlement FIFA pour tourner le dos aux Bleus et opter pour les Fauves de Centrafrique, qu'il espère un jour aider à décrocher leur première participation à une CAN.

 

 

Milieu offensif gauche : Christopher Antwi-Adjei (Ghana - Paderborn)

Christopher Antwi-Adjei a inscrit le premier but de sa carrière en Bundesliga, sur le terrain de Fribourg. Titularisé sur le flanc gauche de l'entrejeu, le jeune joueur a mis son équipe sur les rails du succès d'une frappe bien ajustée. L'issue fut heureuse pour Paderborn, vainqueur (1-2) grâce à un penalty réussi en fin de partie par le Marocain Abdelhamid Sabiri.

 

 

Attaquant : Wahbi Khazri (Tunisie - Saint-Etienne)

Cinq minutes et une seule occasion ont suffi à Wahbi Khazri pour ouvrir le score et lancer idéalement Saint-Etienne face à Nîmes (2-1). S'il ne fut pas toujours aussi clinique par la suite, c'est encore lui qui aura le mérite de doubler la mise sur penalty. Le Tunisien confirme son retour à un bon niveau, après un début de saison poussif et une absence cet automne en raison d'une opération à la main droite.

 

 

Attaquant : Oussama Darfalou (Algérie - VVV Venlo)

Prêté au début du mois par le Vitesse Arnhem, Oussama Darfalou n'aura pas mis bien longtemps à ouvrir son compteur avec le VVV Venlo. Et de quelle manière ! Servi le long de la ligne, l'ancien de l'USM Alger résiste en costaud à son vis-à-vis avant d'aller dribbler le gardien avec autorité pour inscrire le but de la victoire.

 

Publicité