Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 21 mai au 28 mai)

Le 11 africain de la semaine (du 21 mai au 28 mai)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif ivoirien Maxwell Cornet qui s'est illustré dans le championnat français avec un but et deux passes décisives lors de la large victoire de son équipe face à Caen (4-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Maxwel Cornet (Côte d'Ivoire - Lyon)


Deux passes décisives et un but face à des Caennais coriaces puis dépassés : Maxwel Cornet a encore une fois répondu présent dans un grand rendez-vous. Une habitude pour celui qui a déjà marqué contre Marseille ou Manchester City cette saison. Très actif dans son couloir droit, l’Ivoirien a multiplié les efforts, aussi bien défensifs qu’offensifs pour aider les Gones à triompher des Normands (4-0).

Avec quatre buts et deux passes décisives en trois titularisations ces dernières semaines, cet ancien du FC Metz a été le "facteur X" de la troisième place assurée par les siens, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. A 22 ans, le natif de Bregbo ne devrait pas manquer de propositions cet été, a fortiori s'il réussit une bonne CAN le mois prochain en Egypte.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Reims)

Si Reims est l’une des équipes les plus solides de Ligue 1, c’est grâce à Edouard Mendy. Le portier international sénégalais a été décisif lors de la victoire à Bordeaux (0-1), effectuant un match sérieux et plein d’autorité sur les nombreux centres bordelais. Quand il n’a rien pu faire sur une frappe de Karamoh, il a été sauvé par ses montants. Touché dans un choc avec Jimmy Briand, il a sauvé les siens jusqu’au bout.

Défenseurs


Latéral droit : Noussair Mazraoui (Maroc - Ajax Amsterdam)

Comme ses coéquipiers de l'Ajax Amsterdam, Noussair Mazraoui a terminé la saison par un feu d'artifice à domicile, aux dépens de De Grafschaap (1-4). Titulaire sur le flanc droit de la défense, le jeune international marocain a participé au festival offensif orchestré notamment par son compatriote Hakim Ziyech. Tous deux distingués par les supporters du club, les deux compères sont attendus dans les 23 Lions de l'Atlas pour la CAN 2019.

Défenseur central : Syam Ben Youssef (Tunisie - Kasimpasa)

Face à Konyaspor (1-1), Syam Ben Youssef inscrit de la tête le but égalisateur de Kasimpasa, son deuxième de la saison après celui réussi la semaine précédente. Impérial dans les airs avec huit duels gagnés, l'international tunisien termine la saison sur une bonne note. A 30 ans, l'ancien de l'Espérance de Tunis et de Caen a annoncé mardi qu'il mettait un terme à sa carrière internationale.

Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)

Face à l'Inter Milan, Kalidou Koulibaly s'est encore multiplié en défense, ramassant tout (ou presque) au sol comme dans les airs. Partant possible cet été, le roc sénégalais est sorti en fin de partie sous les applaudissements du stade San Paolo. Celui que Didier Deschamps aurait bien aimé sélectionner en équipe de France figurera à coup sûr sur la liste des 23 Lions de la Teranga pour la CAN 2019, qu'Aliou Cissé annoncera le 31 mai.

Latéral gauche : Youssouf Koné (Mali - Lille)

Lors de la démonstration collective réussie par le LOSC face à Angers (5-0), Youssouf Koné a une nouvelle fois fait apprécier sa discipline défensive et son important volume de courses.
Issu de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, le joueur de 23 ans compte une dizaine de sélections avec les Aigles.

Milieux de terrain


Milieu offensif droit : Maxwel Cornet (Côte d'Ivoire - Lyon)

Deux passes décisives et un but pour envoyer définitivement l’OL en Ligue des Champions : Maxwel Cornet a encore une fois répondu présent dans un grand rendez-vous. Une habitude pour celui qui a déjà marqué contre Marseille ou Manchester City cette saison. Très actif dans son couloir droit, l’Ivoirien a multiplié les efforts, aussi bien défensifs qu’offensifs pour aider les Gones à triompher de Caen (4-0).

Milieu défensif : Afriyie Acquah (Ghana - Empoli)

Très généreux dans l'effort au milieu du terrain, Afriyie Acquah a su se porter aux avant-postes pour ouvrir la marque, dans un match capital pour le maintien. Victime d'un choc en seconde période, il sera contraint de quitter le terrain. En Europe depuis 2010, ce joueur aux 31 sélections avec les Black Stars du Ghana a effectué la majeure partie de sa carrière en Italie, à l'exception d'un court passage à Hoffenheim (Allemagne) en 2015.

Milieu défensif : Mubarak Wakaso (Ghana - Alaves)

Il était temps : face à Gérone (2-1), pour son dernier match de la saison en Liga, Mubarak Wakaso a ouvert son compteur avec Alaves d'une frappe du droit. Natif de Tamale dans le nord du Ghana, ce milieu de terrain polyvalent évolue depuis une dizaine d'années en Europe, où il a porté les couleurs de clubs aussi divers que Villarreal, le Celtic Glasgow, le Rubin Kazan et le Panathinaïkos.

Milieu offensif gauche : Henry Onyekuru (Nigeria - Galatasaray)

En marquant le deuxième but de la victoire sur Basaksehir (2-1), Henry Onyekuru a permis au Galatasaray de remporter un nouveau titre de champion de Turquie, le 22eme de l'histoire du club stambouliote, qui s'offre ainsi un doublé après avoir remporté la Coupe de Turquie mercredi. Le jeune international nigérian, présélectionné pour la CAN 2019, écrit lui les premières lignes de son palmarès.

Attaquants


Attaquant : Nicolas Pépé (Côte d'Ivoire- Lille)

Dévastateur sur chacune de ses accélérations, Nicolas Pépé a joué un rôle moteur dans le récital du LOSC face à Angers (5-0). Il s’offre un doublé pour certainement son dernier match à Pierre-Mauroy sous les couleurs lilloises cotre son ancienne équipe. Une conclusion parfaite d’une saison plus que réussie, pour celui qui a reçu le Prix Marc-Vivien Foé remis par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1.

Attaquant : Roger Assalé (Côte d'Ivoire - Young Boys Berne)

Face au Grasshopper Zurich, Roger Assalé a mis les Young Boys Berne sur les rails d'une facile victoire (6-0). En inscrivant les deux premiers buts avant de se muer en passeur décisif sur le troisième, le petit Ivoirien était de tous les bons coups en première période. L'ancien joueur du Séwé Sport de San Pédro et du TP Mazembe brigue une place dans les 23 Eléphants pour la CAN 2019.

Publicité