Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 22 au 28 octobre)

Le 11 africain de la semaine (du 22 au 28 octobre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) qui s'est illustré avec un doublé en seulement 3 minutes lors du match opposant son équipe face à Leicester City. (3-1)

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Arsenal)


Sur le banc au coup d'envoi, il a réussi une entrée fracassante face à Leicester City. Entré après l'heure de jeu (61eme), le Gabonais a fait basculer le sort de la rencontre en trois minutes chrono. Deux minutes après son entrée, l’ancien buteur de Dortmund reprenait victorieusement un centre idéal de Bellerin (63eme). Puis il terminait de près le travail de ses coéquipiers, suite à une action collective de toute beauté (66eme).

Voilà qui offre aux Gunners un dixième succès de rang, du jamais vu depuis 2007. Pour "PEA", il s'agit de ses cinquième et sixième buts de la saison (en neuf matchs de Premier League) et de son deuxième doublé consécutif, les deux fois en sortant du banc. Pas sûr toutefois que l'ancien lauréat du prix Marc-Vivien Foé se contente à l'avenir de ce rôle de "joker"...

Le 11 africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Abdoulaye Diallo (Sénégal - Rennes)
S'il est pris à contre-pied sur le penalty de son ancien coéquipier Wahbi Khazri, le Sénégalais a sorti l’arrêt qu’il fallait en mettant en échec le Tunisien juste avant la pause. Sa vitesse au sol lui permet de signer le sauvetage du week-end en Ligue 1. L'ancien international U20 français, qui a choisi de porter les couleurs des Lions de la Teranga, a doublé Tomas Koubek dans la hiérarchie des gardiens rennais. Son match ce dimanche devrait lui permettre de garder de l’avance.

Défenseurs


Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)
Face à l'Udinese, il n'a strictement rien laissé passer. Impérial dans les duels au sol comme dans les airs, le Lion de la Teranga a rayonné au coeur de sa défense. Auteur d'une intervention déterminante sur Kevin Lasagna, l'"Obélisque", ainsi que ses supporters le surnomment, permet au Napoli de s'imposer sans prendre de but (0-3). Intraitable.

Défenseur central : Ismaël Traoré (Côte d'Ivoire - Angers)
Face à Reims, l’ancien joueur de Sedan et Brest a gagné tous ses duels, empêchant les Champenois d’avancer dans l’axe et coupant tous les centres. En bon capitaine, le numéro 8 a aussi montré la voie en ouvrant le score. L’international ivoirien est le meilleur buteur du SCO depuis le début de la saison avec 3 buts.

Latéral gauche : Kwadwo Asamoah (Ghana - Inter Milan)
Titulaire lors du derby milanais remporté sur le fil par son équipe (1-0), le Ghanéen a su réduire Suso au silence. Ses prestations régulières expliquent sa longévité. A bientôt 30 ans, l'ancien des Liberty Professionals (comme Michael Essin, Asamoah Gyan ou encore Sulley Muntari) fêtera en janvier prochain ses dix ans de présence en Serie A italienne.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)
Après un début de match discret, le latéral droit s'est davantage mis en évidence au fil des minutes. Sécurisant défensivement, c'est lui qui lance le Sénégalais Ismaïla Sarr sur l'égalisation de son équipe à Saint-Etienne (1-1). L'ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako n'a pas manqué une seule minute de jeu lors de ses neuf titularisations de la saison.

Milieux de terrain


Milieu central : Ellyes Skhiri (Tunisie - Montpellier)
S'il ne fut pas le Montpelliérain le plus en vue lors de la belle victoire sur Bordeaux (2-0), le public de la Mosson a encore pu apprécier sa justesse dans l'orientation du jeu, avec notamment des transversales savamment dosées. Le binational a opté pour la Tunisie au printemps dernier et goûté aux joies de la Coupe du monde sous le maillot des Aigles de Carthage.

Milieu central : Idrissa Gueye (Sénégal - Everton)
Incertain avant la rencontre, l'international sénégalais a livré face à Crystal Palace une prestation haut de gamme. Auteur durant la rencontre de cinq tacles et de cinq interceptions, l'ancien de l'Institut Diambars de Saly a contribué à étouffer les velléités offensives adverses, tout en assurant une relance propre, avec 92% de passes réussies.

Milieu offensif gauche : Riyad Mahrez (Algérie - Manchester City)
Coupable avant la trêve internationale d'avoir manqué face à Liverpool le penalty qui aurait pu donner la victoire aux Citizens, Riyad Mahrez a su réagir lors de l'éclatante victoire sur Burnley (5-0). Titularisé sans être remplacé pour le deuxième match de rang, l'international algérien a rayonné, inscrivant le quatrième but des siens d'une splendide frappe enveloppée en pivot. De quoi le consoler des déboires subis avec l'Algérie, battue au Bénin en éliminatoires de la CAN 2019.

Milieu offensif droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)
Lui aussi est en train de retrouver les sensations qui ont fait de lui un "MVP" de Premier League. Ménagé en sélection la semaine passée, le Pharaon a repris ses habitudes de buteur au bon moment, permettant à son équipe d'aller s'imposer à Huddersfield (0-1). D'une frappe croisée, le natif de Basyoun a ainsi mis fin à presque un mois de disette avec les Reds.

Attaquants


Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Arsenal)
Sur le banc au coup d'envoi, il a réussi une entrée fracassante face à Leicester City. Entré après l'heure de jeu (61eme), le Gabonais a fait basculer le sort de la rencontre en trois minutes chrono. Deux minutes après son entrée, l’ancien buteur de Dortmund reprenait victorieusement un centre idéal de Bellerin (63eme). Puis il terminait de près le travail de ses coéquipiers, suite à une action collective de toute beauté (66eme).

Attaquant : Christian Kouamé (Côte d'Ivoire - Genoa)
Titularisé face à la Juve, le jeune Ivoirien a fait preuve d'un bel abattage. S'il n'a pas toujours été juste dans le dernier geste, c'est lui qui d'un magnifique centre délivre la passe décisive à Bessa pour l'égalisation. Auteur de 13 buts et 11 passes décisives en Serie B la saison dernière sous les couleurs de Cittadella, le natif d'Abidjan fait peu à peu son trou à l'échelon supérieur.