Le 11 africain de la semaine (du 23 au 30 avril)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 23 au 30 avril) (1)
LiveMedia / Icon Sport
Mis à jour le
30 avril 2024 à 09:35
par
Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant international nigérian de l’Atalanta Bergame, Ademola Lookman, qui s'est particulièrement illustré, avec des buts décisifs pour son équipe en Coupe d’Italie puis en championnat.

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Ademola Lookman (Nigeria - Atalanta Bergame)


« Déchaîné » pour Eurosport, « injouable » selon la Gazzetta dello Sport, « homme du match » aux yeux du Corriere della Sera : Ademola Lookman s’est attiré tous les superlatifs après la victoire de l’Atalanta Bergame sur Empoli (2-0), dimanche. Absolument insaisissable, c’est lui qui crée le décalage sur l’action qui amènera le penalty de l’ouverture du score et c’est encore qui marque le but du break d’une frappe aussi soudaine que rasante de l’entrée de la surface à l’issue d’un déboulé solitaire de plus de trente mètres.

Également décisif en Coupe d'Italie en milieu de semaine, l'international nigérian en est à trois buts en Serie A depuis son retour de la CAN, dont il fut l'une des vedettes offensives. « Je l'encourage car de temps en temps, il se cache du jeu, mais je crois que lorsqu'il s'approche de la surface, il peut devenir un joueur de référence pour notre équipe », avait dit le mois dernier l'entraîneur de la Dea, Gian Piero Gasperini, pour l'aiguillonner. La méthode semble fonctionner alors que se profile une demi-finale de Ligue Europa contre l’OM d’un certain Pierre-Emerick Aubameyang.


Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Clermont a pu compter sur Mory Diaw pour remporter face à Reims un net succès qui lui redonne un mince espoir de maintien en Ligue 1. Vigilant en début de partie sur les tentatives adverses, la doublure d'Edouard Mendy en équipe nationale sénégalaise a gagné un duel déterminant (40e) avant de réussir une parade clé sur un coup franc alors que le score était de 3-1 (86e).

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - PSG)


A l'image de son équipe, Achraf Hakimi a connu des bas puis des hauts lors de la réception des mal classés du Havre (3-3). Laxiste en première période, le Lion de l'Atlas a par la suite été l'un de ceux qui sonnèrent la révolte des futurs champions de France, avec un but plein de sang-froid puis une ouverture parfaitement ajustée sur l'égalisation.

Défenseur central : Djené Dakonam (Togo - Getafe)


En bon capitaine, Djené Dakonam a fait bonne garde à l'occasion du déplacement victorieux de Getafe à Almeria (1-3). Celui qui va fêter un septennat de bons et loyaux services chez les Azulones retrouvera les Eperviers du Togo en juin prochain pour la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Défenseur central : Chadi Riad (Maroc - Betis Séville)


Titulaire pour le "Gran Derbi" de Séville, Chadi Riad a dû se coltiner un sérieux client en la personne de son compatriote Youssef En-Nesyri. Concentré et rigoureux, c'est le défenseur qui a remporté ce match dans le match entre internationaux marocains. S'il n'a pas joué la moindre minute à la CAN 2023, ce natif de Palma de Majorque possède sans doute un bel avenir avec les Lions de l'Atlas.

Latéral gauche : Christopher Operi (Côte d'Ivoire - Le Havre)


Quel match de Christopher Operi sur le terrain du PSG ! Rayonnant dans son couloir gauche, le natif d'Abidjan a impressionné tant défensivement, avec des interventions et des relances impeccables, qu'offensivement, avec son ouverture du score d'une superbe frappe croisée. Voilà qui ne laissera certainement pas indifférent le staff technique de la Côte d'Ivoire, susceptible d'essayer de nouveaux joueurs dans les mois à venir.

Milieu offensif droit : André Ayew (Ghana - Le Havre)


André Ayew a livré une prestation épatante samedi sur la pelouse du PSG (3-3). Très généreux dans l'effort et inspiré dans les gestes, le toujours vaillant international ghanéen a réussi une talonnade subtile sur le but de Christopher Operi avant d'inscrire le deuxième but des Ciel et Marine d'une jolie frappe tendue. A 34 ans et 114 sélections avec les Black Stars, le fils d'Abedi Pelé ne paraît toujours pas rassasié.

Milieu défensif : Pape Gueye (Sénégal - Marseille)


C'est l'un des choix gagnants de l'entraîneur Jean-Louis Gasset en cette fin de saison à l'OM : Pape Gueye a retrouvé du temps de jeu et de la confiance. Face à Lens, c'est grâce à son très joli but, d'une frappe croisée rasante, que les Phocéens ont arraché la décision (2-1) dans les dernières minutes d'un match disputé. En fin de contrat cet été, l'ancien champion d'Afrique est annoncé à Villarreal par des sources concordantes.

Milieu défensif : Idrissa Gueye (Sénégal - Everton)


Idrissa Gueye termine la saison en boulet de canon. Déjà buteur contre Nottingham Forest il y a une semaine, auteur d’un match de premier ordre contre Liverpool, mercredi, l'international sénégalais a livré une nouvelle prestation XXL face à Brentford (1-0) ce samedi. Auteur du seul but de la partie, c'est lui qui aura permis à Everton d’assurer mathématiquement son maintien en Premier League.

Milieu offensif gauche : Saïd Benrahma (Algérie - Lyon)


Le temps de prendre ses marques, et Saïd Benrahma était prêt à régaler, dimanche face à Monaco (3-2). Passeur pour Alexandre Lacazette, le natif d'Aïn-Temouchent s'est ensuite mué en buteur avant de manquer le doublé de peu. Prêté par West Ham, le joueur formé à l'OGC Nice a retrouvé en mars dernier l'équipe nationale algérienne, dont il avait été écarté fin 2023 après une brouille avec l'ex-sélectionneur Djamel Belmadi.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Marseille)


Les belles prestations s'enchaînent pour Pierre-Emerick Aubameyang en cette fin de saison. Cette semaine, le Gabonais a d'abord marqué sur penalty au cours d'un match en retard accroché face à Nice (2-2) à la toute fin duquel il s'en fallut d'une barre transversale de le voir inscrire l'un des buts de l'année. Celui qui pourrait effectuer en juin un nouveau retour chez les Panthères a ensuite gardé la cadence en ouvrant le score face à Lens avant de faire une remise décisive à Pape Gueye sur le but de la victoire (2-1).

Attaquant : Ademola Lookman (Nigeria - Atalanta Bergame)


« Déchaîné » pour Eurosport, « injouable » selon la Gazzetta dello Sport, « homme du match » aux yeux du Corriere della Sera : Ademola Lookman s’est attiré tous les superlatifs après la victoire de l’Atalanta Bergame sur Empoli (2-0), dimanche. Absolument insaisissable, c’est lui qui crée le décalage sur l’action qui amènera le penalty de l’ouverture du score et c’est encore qui marque le but du break d’une frappe aussi soudaine que rasante de l’entrée de la surface à l’issue d’un déboulé solitaire de plus de trente mètres.