Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 23 avril au 30 avril)

Le 11 africain de la semaine (du 23 avril au 30 avril)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif marocain Sofiane Boufal qui s'est illustré dans le championnat espagnol avec un but et une passe décisive lors de la victoire de son équipe face à Gérone . (2-1)

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Sofiane Boufal (Maroc - Celta Vigo)


Toujours pas assuré du maintien en Liga, le Celta Vigo a pu compter sur un grand Sofiane Boufal pour s'en rapprocher face à Gérone (2-1). D'abord passeur décisif pour Iago Aspas, l'international marocain a vu le buteur lui rendre la pareille pour clore le score d'une belle frappe enroulée. Un regain d'efficacité qui tombe à pic à quelques semaines de la CAN.

Désigné récemment, chiffres à l'appui, meilleur dribbleur de Liga par le quotidien Marca, le joueur prêté par Southampton a fait son retour cet automne au sein des Lions de l’Atlas après avoir manqué la Coupe du monde en Russie. Ses prestations du moment en font un postulant sérieux pour une place dans les 23 d'Hervé Renard lors de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Brice Samba (Congo - Caen)

Si Caen a ramené de Nice trois points capitaux dans la lutte pour le maintien, Brice Samba y est pour beaucoup. Après avoir repoussé un penalty de Rémi Walter en première période, le portier s'est montré infranchissable, réussissant au total huit arrêts durant la rencontre. Plusieurs fois convoqué par les Diables Rouges du Congo, le joueur de 24 ans n'a jamais répondu positivement jusqu'alors.

Défenseurs


Latéral droit : Ibrahima Mbaye (Sénégal - Bologne)

Pas vraiment mis en danger dans son couloir droit, Ibrahima Mbaye a permis à Bologne de garder sa cage préservée face à la Sampdoria (3-0), en empêchant Ekdal de réduire le score.
Arrivé à l'Inter Milan à l'âge de 16 ans en provenance de l'Etoile de Lusitana au Sénégal, ce grand gabarit est capable d'évoluer indifféremment à gauche ou à droite, comme ce week-end.

Défenseur central : Nicolas Nkoulou (Cameroun - Torino)

Avec neuf duels aériens gagnés, Nicolas Nkoulou a régné dans les airs lors de la victoire du Torino sur le terrain du Genoa (0-1). Mais le Lion Indomptable a également été sûr en un contre un et propre dans la relance. Vainqueur de la CAN 2017 avec le Cameroun, le natif de Yaoundé n'est plus apparu avec les Lions Indomptables depuis.

Défenseur central : Nayef Aguerd (Maroc - Dijon)

Face à Rennes (3-2), dans un match capital pour le maintien de son équipe, c'est Nayef Aguerd qui ouvre le score d'une belle tête sur un corner de Naïm Sliti. Avec notamment trois duels aériens gagnés, l'ancien du FUS Rabat a contribué à contenir les Bretons et a montré un bon niveau d'ensemble à l'approche de la liste pour la CAN.

Latéral gauche : Fouad Chafik (Maroc - Dijon)

Titularisé au poste de latéral gauche suite à la défection du Tunisien Oussama Haddadi, Fouad Chafik a livré une excellente prestation face à Rennes (3-2). Souvent au départ des actions, l'expérimenté international marocain a assuré un intérim convaincant. Rappelé chez les Lions de l'Atlas en mars dernier, l'expérimenté joueur espère disputer la CAN 2019.

Milieux de terrain


Milieu offensif droit : Mama Baldé (Guinée-Bissau - Aves)

Mama Baldé à inscrit le but du break pour Aves sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (0-2). De quoi donner un peu d'air aux vainqueurs du jour par rapport à la zone de relégation. Prêté pour la saison par le Sporting Portugal, le natif de Bissau en a profité pour se distinguer, avec huit buts inscrits dans l'élite portugaise, série en cours.

Milieu défensif : Wilfred Ndidi (Nigeria - Leicester City)

Avec sept interceptions, Wilfred Ndidi a parfaitement dégagé les bronches de son équipe, sur la pelouse de West Ham (2-2). Un abattage impressionnant mais presque habituel pour le natif de Lagos, meilleur tacleur des cinq championnats majeurs (Premier League, Liga, Serie A, Bundesliga, Ligue 1) depuis le début de la saison.

Milieu défensif : Jean-Philippe Gbamin (Côte d'Ivoire - Mayence)

Epinglé fin mars pour un retard à l'entraînement, jean-Philippe Gbamin était cette fois à l'heure lors de la victoire de Mayence sur Düsseldorf (3-1). L'ancien Lensois a fait admirer son volume de jeu, avec 5 ballons récupérés et des orientations justes. Revenu parmi les Eléphants cet automne après un an d'absence, le natif de San Pedro espère jouer sa première CAN cet été.

Milieu offensif gauche : Sofiane Boufal (Maroc - Celta Vigo)

Toujours pas assuré du maintien en Liga, le Celta Vigo a pu compter sur un grand Sofiane Boufal pour s'en rapprocher face à Gérone (2-1). D'abord passeur décisif pour Iago Aspas, l'international marocain a vu le buteur lui rendre la pareille pour clore le score d'une belle frappe enroulée. Un regain d'efficacité qui tombe à pic à quelques semaines de la CAN.

Attaquants


Attaquant : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Crystal Palace)

Aligné en tant que second attaquant dans le 4-4-2 de Roy Hogdson, Wilfried Zaha s'est mis en évidence lors de la victoire des Eagles sur le terrain d'Arsenal (2-3). En exploitant une erreur de jugement de Mustafi, l'ailier de formation a inscrit le but du break. La Côte d'Ivoire attend de lui qu'il s'impose comme un leader offensif lors de la CAN 2019.

Attaquant : Kalifa Coulibaly (Mali - Nantes)

Vahid Halilhodzic lui a confié les clés de l'attaque nantaise cet hiver : face à Amiens, Kalifa Coulibaly a une nouvelle fois justifié la confiance de son entraîneur. Avec sang-froid puis fougue, l'ancien de l'AS Real de Bamako a réussi un doublé, portant sa série actuelle à 4 buts sur les 4 derniers matchs de Ligue 1. Le Mali s'en félicite avant la CAN 2019.

Publicité